Florent Hernandez, maître d'enseignement

Combiner recherche et expérience terrain

5 octobre 2020
Florent hernandez
Florent Hernandez.

Spécialiste de la modélisation informatique des problématiques liées aux transports et à la logistique, Florent Hernandez est animé par le désir d’aider les organisations à trouver des solutions optimales en fonction de leur réalité.

La combinaison de ses expériences en recherche et en entreprise offre un large spectre d’apprentissage basé à la fois sur la théorie et la pratique : voilà un atout non négligeable pour les étudiants inscrits à son cours d’initiation à la programmation informatique!

Optimiser les processus

Au plan académique, M. Hernandez détient un doctorat en informatique de l’Université de Montpellier 2, en France. Sa thèse a été élaborée conjointement avec l’Institut national de la recherche en sciences et technologie pour l’environnement et l’agriculture (IRSTEA) et porte alors sur l’application des méthodes d’optimisation pour faciliter les travaux aux champs en milieu viticole.

« Jusque dans la première décennie des années 2000, les terres servant à la viticulture représentaient 3 % des surfaces agricoles en France, mais on y épandait 20 % des pesticides utilisés dans tout le pays, explique-t-il. Afin de réduire cet épandage massif, l’État a mis en place de nouvelles normes qui ont eu pour effet d’augmenter la charge de travail des viticulteurs. » L’objet de la thèse de Florent Hernandez consistait donc à proposer un système d’aide à la décision pour faciliter la tâche aux viticulteurs qui devaient respecter ces nouvelles normes.

Cette  application de la théorie à la pratique se révèle aussi au cours de son postdoctorat, qu’il effectue après avoir enseigné à l’Université Montpellier 2. Attiré par la renommée internationale du Centre interuniversitaire de recherche sur les réseaux d’entreprise, la logistique et le transport (CIRRELT), M. Hernandez joint Polytechnique Montréal où il élabore l’optimisation des plages horaire de livraison, en partenariat avec une entreprise de la métropole québécoise. 

« Nous avons appliqué des techniques d’optimisation combinatoire afin de proposer des créneaux horaire de livraison dans le cadre d’achats en ligne», poursuit le maître d’enseignement. Le programme développé proposait des horaires qui satisfaisaient à la fois l’entreprise et ses clients, minimisant ainsi les coûts de transport et les échecs de livraison attribuables à l’absence des clients ».

Ses recherches postdoctorales l’emmènent aussi  à se pencher sur une problématique de livraison dont la demande n’est pas précise. C’est un problème théorique dont la mise en pratique s’observe lors de la distribution d’essence dans les stations-service.

« Lorsque celles-ci placent une demande de carburant à leur distributeur, il s’écoule un certain temps avant la livraison et on ne sait pas exactement quelle sera la quantité requise, indique M. Hernandez. Nous avons proposé des méthodes de calcul avancé qui ont permises de réduire les coûts de transport liés à cette incertitude. »

Au Québec pour y rester

Après un court retour dans sa France natale, Florent Hernandez choisit de revenir à Montréal, avec sa conjointe cette fois!

Il enrichit alors son expérience professionnelle en œuvrant à titre d’analyste programmeur et de développeur en recherche opérationnelle, au sein de deux entreprises québécoises.

Et, c’est avec beaucoup d’enthousiasme qu’en juillet 2019, il joint les rangs de l’ÉTS. «Le fait que l’ÉTS soit une école d’ingénierie donnant sa chance à tout étudiant sans exigence particulière est, de mon pont de vu, très prometteur pour l’avenir du Québec, insiste Florent Hernandez. Je suis très fier de participer à cette mission d’enseignement .»

Il est par ailleurs un autre domaine où il pourra mettre à profit ses connaissances avec ses étudiants et ses collègues enseignants : ayant grandi au bord de la Méditerranée dans la commune de Sète – la ville de Georges Brassens – Florent Hernandez connait quelques chapitres en matière de pêche et il souhaite avoir la chance de pouvoir explorer davantage les lacs et la nature québécoise! 

Renseignements :
Chantal Crevier 
Service des communications ÉTS
514 396-8800, poste 7893

 

Toutes les nouvelles