Chaire de recherche industrielle Distech Controls sur les réseaux de neurones embarqués dans un contrôleur pour bâtiments connectés
 

À propos

L'objectif du partenariat entre l’ÉTS et l’entreprise Distech Controls est de créer une synergie favorisant le développement de solutions d'apprentissage automatique pour le contrôle de bâtiments connectés. 

Distech Controls souhaite rendre ses solutions de gestion des bâtiments plus intelligentes; les titulaires de la chaire, les professeurs Éric Granger et Marco Pedersoli, possèdent quant à eux l'expertise nécessaire dans le domaine de l'intelligence artificielle pour optimiser les différentes tâches liées au contrôle des bâtiments telles que la ventilation, le chauffage et l'éclairage de la pièce.

La recherche

La chaire poursuit les visées suivantes :
 

  • Contrôle des bâtiments à l’aide de capteurs à coût modique et d’algorithmes d’intelligence artificielle;
  • Réduction de l’empreinte énergétique et augmentation du confort dans les bâtiments;
  • Détection de personnes et d’événements dans les bâtiments intelligents;
  • Développement de stratégies pour protéger la vie privée;
  • Exécution des algorithmes intelligents sur une plateforme d'informatique de périphérie (edge computing);
  • Développement de stratégies pour réduire la complexité et le temps de traitement des algorithmes IA embarqués;
  • Intégration de l'information multimodale de plusieurs capteurs;
  • Adaptation automatique et incrémentale des systèmes aux changements environnementaux;
  • Calibration adaptative de contrôleurs.
     

ÉTS

  • Éric Granger, professeur à l’ÉTS et titulaire de la chaire;
  • Marco Pedersoli, professeur à l’ÉTS et titulaire de la chaire;
  • Heitor Rapela Medeiros, étudiant au doctorat;
  • Dr Fidel Guerrero, chercheur postdoctoral.
     

Distech Controls

  • Steve Lupien, vice-président technologie, automatisation du bâtiment chez Distech Controls;
  • Département R&D, Distech Controls :
    • Jean-Simon Boucher, ing.;
    • François Gervais;
    • Josh Amelia;
    • Simon-Pierre Allaire.