Une collaboration qui contribuera à des avancées stratégiques pour Esterline CMC Électronique 

« Le partenariat établi avec l’équipe du Laboratoire de recherche en commande active, avionique et aéroservoélasticité (LARCASE), sous la supervision de la professeure-chercheuse Ruxandra Botez de l’ÉTS, une sommité de l’industrie aérospatiale canadienne, nous a permis de mener des travaux de recherche que nous n’aurions jamais pu faire autrement, par manque de main d’œuvre, de fonds et de temps », explique Rex Hygate, responsable du développement chez Esterline CMC Électronique. 

La mise en œuvre de ce projet évolutif a été déterminante dans le développement du système de gestion de vol et d’affichage CMA 9000 de CMC, qui vient de faire l’objet d’un contrat. Ce système a été choisi en partie en raison de sa capacité de navigation verticale, ce sur quoi se sont consacrés les travaux de recherche des étudiants de l’ÉTS. 

Ceux qui ont participé au projet ont développé et acquis, grâce à leurs efforts de recherche, des compétences qui sont appelées à être mises à contribution à l’échelle mondiale. Ils ont créé une niche qui aura des retombées à la fois pour l’ÉTS et pour CMC. 

« Je crois que cette collaboration contribuera à des avancées stratégiques pour notre entreprise », ajoute M. Hygate.

Une collaboration efficace entre l’ÉTS et CMC

« Les projets de recherche avec le LARCASE ont été réalisés avec professionnalisme et efficacité. Ruxanda Botez, fondatrice du laboratoire, supervisait l’ensemble des travaux et était en tout temps parfaitement au courant de leur avancement. Au fil des ans, il s’est produit un roulement au sein de l’équipe de l’ÉTS sans que cela ne freine le rythme de la recherche, Mme Botez s’assurant qu’il y ait un constant transfert de connaissances ne nécessitant aucune intervention de la part de CMC », conclut M. Hygate. 

Esterline CMC Électronique 

Établie à Montréal, Esterline CMC Électronique conçoit et fabrique des produits électroniques de pointe destinés à l’aviation. CMC est une filiale d’Esterline Technologies, une société internationale établie dans l’État de Washington, qui compte environ 13 000 employés répartis à l’échelle de la planète et qui se spécialise dans les domaines de l’aérospatiale et de la défense.  

Reconnue mondialement pour ses solutions novatrices d’avionique et d’intégration de systèmes de poste de pilotage et ses afficheurs de pointe, CMC est un partenaire industriel de l’ÉTS depuis 2009, dans le cadre du déploiement des projets collaboratifs du Groupement aéronautique de recherche et développement en environnement (GARDN) (site externe).