Chaire de recherche en génie Marcelle-Gauvreau sur les biomarqueurs mécaniques

À propos de la chaire

Le genou est l’articulation la plus volumineuse et la plus complexe du corps humain, et les problèmes qui l’affectent ont des conséquences majeures sur la qualité de vie des personnes qui en souffrent. À l’heure actuelle, les outils pour évaluer correctement ces troubles font cependant défaut.

La Chaire de recherche en génie Marcelle-Gauvreau sur les biomarqueurs mécaniques a pour mandat de développer de nouveaux biomarqueurs qui permettront de mieux diagnostiquer et traiter les maladies du genou. Ces derniers se définissent comme étant des caractéristiques d’un mouvement dont la présence indique un état anormal.

La recherche

L’objectif général des travaux de cette chaire vise à découvrir et valider de nouveaux biomarqueurs mécaniques pour des affections du genou pour lesquelles il n'en existe encore aucun, tels que :

  • Biomarqueurs pour mieux planifier les interventions chirurgicales du genou;
  • Biomarqueurs pour le syndrome fémoro-patellaire;
  • Biomarqueurs pour la rupture des ligaments croisés;

Ces travaux permettront également de :

  • Former du personnel hautement qualifié;
  • Poser les bases pour des projets de plus grande envergure, financés par des programmes de partenariat ainsi que des programmes de recherche clinique.