Passer au contenu principal

Quand le génie logiciel se branche sur le bien-être des gens

Concevoir des logiciels axés sur l'amélioration des expériences

12 octobre 2022
Imen Benzarti
Imen Benzarti, chercheuse institutionnelle à l'ÉTS.

J’arrête de fumer ou pas? J’achète un VUS ou une berline? Chaque prise de décision comporte cinq étapes clés : le désir, l’intention, la planification, l’essai et l’atteinte de l’objectif. « Pourquoi ne pas s’inspirer de ce processus psychologique pour développer des logiciels qui contribueront à améliorer le bien-être des gens? » propose Imen Benzarti.

Chercheuse institutionnelle au Département de génie logiciel et des TI à l’ÉTS, Imen Benzarti concentre sa recherche sur la mise au point d’applications centrées sur l’humain dans le but d’améliorer l’expérience d’achat, ou encore, de favoriser l’adoption de nouveaux comportements. Ces applications intelligentes sont en mesure d’interagir avec les usagers et usagères en s’adaptant à leur contexte, mais aussi à leur état émotionnel et à leurs besoins psychologiques.

« Je suis passionnée par les mathématiques et j’aime développer des logiciels. C’est mon milieu naturel. »  Imen reçoit son diplôme d’ingénieure à l’École nationale des Sciences de l’informatique de Tunisie où elle obtient également sa maîtrise en génie logiciel en 2013.

Travailler ou pas en industrie?

Imen Benzarti interrompt son parcours universitaire pour acquérir une expérience concrète en industrie. Elle veut savoir si ce genre de vie lui convient. Pendant une année, elle travaille comme ingénieure en logiciel pour un groupe international de conseil en technologie de l’information établi en Tunisie. Si Mme Benzarti apprécie l’environnement de travail, elle se sent un peu limitée en matière de créativité. Les solutions sont déjà trouvées; il s’agit simplement de les appliquer.

Elle décide d’entreprendre ses études de doctorat en génie logiciel, mais à Montréal où elle compte déjà des amis. Imen choisit l’UQAM où elle rencontre le professeur Hafedh Mili, qui dirige le Laboratoire de recherche sur les technologies du commerce électronique à l’UQAM. « Il m’a toujours épaulée et soutenue durant mon parcours, et son influence a été déterminante pour moi. » 

Les algorithmes au secours des personnes ainées

Les travaux d’Imen Benzarti portent sur la gestion de l’expérience client, mais touchent également le volet de soins et services. Dans le cadre d’un projet réalisé conjointement avec l’Institut de gériatrie de Montréal, elle met au point une application qui permet de détecter les mouvements brusques des personnes ainées lors de leur sortie du lit. « On a inséré un capteur dans un petit bracelet qui collecte les données sur les mouvements de la personne et qui lance une alerte en cas de chute imminente », précise Mme Benzarti. Ainsi, le personnel ou les proches aidants peuvent intervenir rapidement auprès de cette clientèle à risque. Le projet est toujours en cours et Imen souhaite poursuivre cette collaboration avec l’Institut.

L’ÉTS donne des ailes aux femmes

Imen Benzarti compte trois années d’expérience à titre de professeure universitaire en Tunisie, en plus d’avoir assuré l’encadrement d’étudiants et étudiantes au niveau du baccalauréat et de la maîtrise. Pour l’ingénieure Benzarti, l’enseignement et la recherche sont intimement liés. Elle propose des projets qui, tout en enrichissant le bagage pédagogique des futurs ingénieurs et ingénieures, bonifient leur curriculum vitæ. Enseigner par la pratique, c’est ce qu’elle privilégie.

En 2018, Imen Benzarti obtient une charge de cours en programmation à l’ÉTS. « Je me suis dit : un jour, je veux travailler ici. » Elle a beaucoup aimé la qualité des étudiants et l’encadrement offert aux professeurs. Aussi, dès l’affichage du poste de chercheuse institutionnelle, Imen Benzarti envoie sa candidature. Ce nouveau programme mise sur l’avancement des femmes en recherche scientifique.

Cumuler les responsabilités de chercheuse, d’enseignante et de maman peut parfois ralentir l’édification d’une carrière. À l’ÉTS, Imen Benzarti souhaite mettre en place un cadre multidisciplinaire de recherche fondamentale et appliquée pour le développement de logiciels axés sur l’amélioration des expériences.

La migration des outils, c’est l’avenir

« Mon projet à moyen terme, c’est de faire migrer les méthodologies et les outils que j’ai conçus pour l’expérience client vers des expériences sur l’adoption de nouveaux comportements. » En s’inspirant de la psychologie sociale, Imen Benzarti construit une connexion directe entre la santé et le génie logiciel au bénéfice d’une clientèle aux intérêts multiples.

Et quand elle n’est pas en train de calculer des algorithmes, Imen Benzarti a la tête dans les étoiles. Elle se passionne pour l’astronomie et les mystères de la cosmogonie. Tout est dans tout, c’est mathématique.

Nous tenons à remercier Power Corporation du Canada qui nous a permis de financer le poste de cette professeure grâce à sa généreuse contribution. 

Service des communications et du recrutement étudiant (SCRÉ)

Chantal Crevier 

514 396-8800, poste7893 

Toutes les nouvelles