Suze Youance, Ambassadrice ÉTS Recherche et innovation 2020

Ébranler les préjugés pour améliorer le sort des populations

22 octobre 2020
Suze Youance

Le parcours riche en événements de l’Ambassadrice ÉTS Recherche et innovation 2020 a orienté sa carrière, et son désir de se sentir utile et d’apporter sa contribution a en quelque sorte nourri ses ambitions. Suze Youance possède une expertise reconnue en génie parasismique, qui n’est sans doute pas étrangère au fait qu’elle ait vu le jour à Port-au-Prince. Ce choix de spécialisation a tout à voir avec les événements douloureux qui se sont produits lors du séisme dévastateur de 2010 en Haïti. 

« L’une des rares fois où j’ai vu mon père pleurer est lorsqu’il nous a parlé du passage et des impacts néfastes de l’ouragan Hazel dans sa ville natale alors qu’il n’était qu’un enfant. Je me suis alors dit qu’en génie, je pouvais changer les choses », affirme cette diplômée de maîtrise en génie de la construction de 2010 et du doctorat en 2016. 

Suze Youance continue de s’investir auprès de son pays d’origine. Elle est notamment membre du conseil d’administration du Bureau de la communauté haïtienne à Montréal. Reconnaître et comprendre les grands enjeux environnementaux lui a permis de participer à l’élaboration de politiques de développement en Haïti, dont divers programmes de sortie de crise. 

Elle fait aussi appel à ses compétences pour diriger avec brio les discussions autour d’enjeux sur le développement durable proposées par l’émission Du génie pour la planète, diffusée sur le canal Savoir Média.

Cette grande humaniste pour qui l’engagement n’a pas de limite s’est vue à juste titre récompensée pour ses contributions écrites exceptionnelles dans le domaine du génie civil. Récipiendaire de la médaille Sir Casimir Gzowski de la Société canadienne de génie civil, elle peut se targuer de détenir le plus ancien prix décerné au Canada dans ce secteur.

« Je suis une passionnée et je me donne à 100 %. Je relève les défis qui se dressent sur mon chemin. J’ai eu la chance d’aller dans une université gratuite et reconnue, dont les places étaient limitées, et je me suis inscrite à la faculté de génie. J’ai ensuite été stagiaire puis experte sectorielle en génie et en environnement pour l’unité d’appui au Programme de coopération [municipale] Haïti-Canada. Mon rôle était de m’assurer qu’il y avait des impacts concrets aux projets sur lesquels nous travaillions. »

Le partage du savoir et la persévérance

Résolue à faire valoir la place des filles et des femmes dans le secteur des sciences et du génie, Suze Youance préside le comité scientifique de la chaire de recherche UNESCO Femmes et sciences pour le développement de l’ISTEAH. Elle se positionne aussi comme leader de la communauté de pratique Femmes et génie de l’ÉTS. Sa contribution à l’ÉTS est très précieuse, et les ingénieurs de demain pourront bénéficier de son expertise en génie parasismique. Mission accomplie !

Pour cette diplômée de maîtrise et de doctorat, obtenus respectivement en 2010 et 2016, « enseigner, c’est être aux premières loges pour constater l’enthousiasme des étudiants. Lors de la remise du jonc, il n’y a rien comme le visage des parents qui sont heureux et fiers de leurs enfants qui ont réussi leur parcours. Je peux montrer aux autres qu’il faut persévérer. Ne jamais abandonner ». 

Dans son nouveau rôle d’Ambassadrice ÉTS, Suze Youance réalise qu’elle pourra avoir un impact durable auprès des jeunes ingénieures issues de minorités.  

« Une jeune Haïtienne née ici m’a dit que mon exemple lui donnait foi en elle. C’est pour cette raison que je suis très impliquée auprès des filles ingénieures. Je veux leur donner confiance. »

L’ÉTS de demain 

Suze Youance constate qu’aujourd’hui, plus que jamais, « il est primordial de développer les aspects sociaux et environnementaux de la pratique de l’ingénierie. Un ingénieur ne doit pas être sur un piédestal ». Elle se permet aussi de rêver d’un monde plus juste et collaboratif dans lequel tous auraient une chance égale.

« Les relations interpersonnelles et la collaboration sont des valeurs présentes et importantes à l’ÉTS et le seront encore plus dans l’avenir. Dans 30 ans, l’ÉTS sera encore plus ouverte sur le monde et deviendra un modèle pour le vivre-ensemble, un exemple à suivre sur le plan de la collaboration. Il faut garder cette ouverture, des valeurs d’entraide, et l’ÉTS est un peu à cette image. »

Découvrez tous nos Ambassadeurs et Ambassadrices ÉTS 2020.

Renseignements :

Service des communications ÉTS
514 396-8410

Toutes les nouvelles