Collaboration quinquennale entre Objectif avenir RBC et l’ÉTS

Unir ses forces pour valoriser la place des femmes dans les STIM!

2 octobre 2020

Pour reprendre les mots de Dave McKay, président et chef de la direction de RBC Banque Royale : « La diversité et la croissance sont inséparables ». C’est de cette conviction qu’est née l’idée d’un programme fédérateur s’adressant aux jeunes femmes âgées de 15 à 19 ans. Pour les cinq prochaines années, RBC et l’ÉTS uniront leurs forces afin de valoriser la place et l’importance de l’apport des filles et des femmes, notamment dans les sciences, la technologie, l’ingénierie et les mathématiques (STIM). 

Au moment où les cultures d’entreprise évoluent sans précédent, où une réforme naturelle se fait ressentir au sein des institutions et où le besoin d’une plus grande diversité est criant, l’École de technologie supérieure a tenu à se positionner sur cet enjeu important en signant une collaboration avec le programme Objectif avenir RBC pour un montant de 580 000$. De par cette association déterminante pour les futures générations, le programme G-CHANGE qui verra le jour en novembre 2020 se déclinera en deux portions distinctes, soit un événement majeur où les STIM seront démystifiées et un programme de mentorat annuel où des spécialistes chevronnées aideront les plus jeunes dans leur parcours, académique, personnel et professionnel. Les filles et les femmes brillent par leur faible représentation au sein des STIM, néanmoins chaque esprit créatif est un maillon important pour les défis qui nous attendent. Or, un des objectifs principaux de G-CHANGE est celui de faire refléter adéquatement la diversité de notre société dans le milieu professionnel. 

L’École de technologie supérieure est une université de nouvelle génération, qui n’hésite pas à se réinventer avec l’ambition de devenir un lieu où les meilleurs talents se rencontrent pour repenser, inventer et changer ce qui influencera le développement social et économique du Québec. 
Dans cette optique, il est primordial de diversifier notre bassin de talents, notamment en accordant une place prépondérante aux femmes. C’est d’ailleurs dans cette perspective que ce nouveau programme s’inscrit dans les actions déjà entreprises par l’ÉTS, telles que la campagne Objectif féminin pluriel, qui appelle à multiplier la présence des femmes à tous les échelons de l’ÉTS d’ici 2030. 

Quant à RBC, elle compte déjà 38% de femmes sur son conseil d’administration. Par ses actions, ses programmes et ses organismes Femmes d’influence et les Prix canadiens de l’entrepreneuriat féminin RBC, l’entreprise démontre son engagement fort pour l’enjeu de parité. 
«Au fil des progrès de la technologie numérique et de l’automatisation, la nouvelle génération devra posséder une plus grande capacité d’adaptation, de création et de collaboration en acquérant et en peaufinant ses aptitudes pour suivre le rythme d’un monde du travail qui subit de profonds changements, a déclaré Anne No Delaide, vice-présidente, Industries des TI, Medias & Sciences de la Vie, RBC. L’acquisition de ces aptitudes est l’essence même d’Objectif avenir RBC. Grâce à notre partenariat avec l’ÉTS, nous espérons pouvoir aider les jeunes femmes à cerner et à perfectionner les leurs. »

Unissons nos forces pour un futur paritaire, où les idées naîtront de l’alliance de tous les genres et de toutes les cultures. 
 

Pour informations: 
Yan Sasseville
Service des communications

Toutes les nouvelles