Gala d’excellence en recherche et enseignement

Ciena : partenaire d’excellence de l’ÉTS en recherche et innovation

14 décembre 2020
gala d'excellence recherche

De nombreux partenariats de recherche de l’ÉTS sont basés sur des relations de confiance qui se sont consolidées au fil des ans. C’est notamment le cas de Ciena, un partenaire de longue date de notre établissement, qui a reçu cette année le prix Partenaire d’excellence en recherche et innovation. Ce prix aurait dû lui être remis dans le cadre du Gala d’excellence de la recherche et de l’enseignement qui a dû être annulé en raison de la pandémie.

« La relation ÉTS-Ciena a vu le jour il y a un peu plus de 16 ans avec Nortel, qui a ensuite été acquise par Ciena. Ce partenariat a notamment permis à l’ÉTS de se pourvoir d’équipements qui font l’envie de bien des universités, en plus de former de nombreux étudiants qui se trouvent aujourd’hui sur le marché du travail », a rappelé Charles Despins, directeur de l’innovation industrielle, à l’ÉTS.

« La collaboration avec l’ETS nous connecte avec les plus brillants cerveaux et les plus grands penseurs dans la technologie des télécommunications », a déclaré Rod Wilson, leader des architectures des réseaux avancés et de la recherche externe chez Ciena.« Ciena est extrêmement fière d’être reconnue par l’ÉTS par cette reconnaissance et cet honneur. »

Au cours de la dernière année seulement, près de 2 millions de dollars en fonds de recherche ont été versés à deux équipes, par l’entremise du programme ENCQOR 5G, qui regroupe, en plus de Ciena, quatre autres chefs de file du numérique.

christine tremblay et christian desrosiers
Christine Tremblay et Christian Desrosiers.

L’un des trois projets, dirigé par les professeurs Christine Tremblay et Christian Desrosiers, vise à explorer des méthodes auto-adaptatives de reconnaissance de formes basées sur les réseaux de neurones profonds. Réalisé en étroite collaboration avec l’équipe de Ciena à Ottawa, ce projet permettra de développer des applications liées à l’optimisation des réseaux, à la gestion et à la fabrication d’équipements de télécommunications.  

Le second projet, dirigé par la même équipe de professeurs en collaboration avec Ciena et TELUS, vise à explorer des méthodes d’apprentissage machine pour la prédiction de performance et la détection de panne dans les réseaux optiques. Les fonds octroyés permettent de financer des stages en milieu industriel pour une dizaine de chercheurs postdoctoraux et d’étudiants de cycles supérieurs.

kim khoa nguyen et mohamed cheriet ETS
Kim-Khoa Nguyen et Mohamed Cheriet.

Réalisé par les professeurs Mohamed Cheriet et Kim-Khoa Nguyen, le troisième projet cherche à développer des technologies qui deviendront le système nerveux des systèmes interconnectés du réseau 5G. Les deux professeurs seront épaulés par une vingtaine d’étudiants de maîtrise et du doctorat, soit l’équivalent de 113 stages financés par MITACS. 

Rappelons que toute cette main-d’œuvre hautement spécialisée sera alors formée pour travailler dans les industries canadiennes.

Chantal Crevier

Service des communications

514 396-8800, poste 7893

Toutes les nouvelles