Conférence annuelle Holistic Innovation in Additive Manufacturing 

L'ÉTS bien représentée en fabrication additive métallique  

11 juillet 2019

En juin dernier, Vladimir Brailovski ainsi que huit étudiants de l’ÉTS ont eu l’occasion de se rendre à Vancouver, à la Conférence annuelle Holistic Innovation in Additive Manufacturing (HI-AM,) pour y présenter les travaux de recherche qu’ils réalisent dans le domaine de la fabrication additive métallique. Ils ne pouvaient choisir meilleur forum : HI-AM est la seule conférence universitaire canadienne à traiter exclusivement de fabrication additive métallique, une technologie phare de l’industrie 4.0. 

Profitant de l’occasion pour partager leurs connaissances avec des pairs et des industriels, ils ont traité de sujets pointus, tels que la caractérisation des poudres, l’optimisation des procédés de fabrication et de finition, la caractérisation mécanique et la métrologique des pièces imprimées. Ils ont également pu démontrer que la recherche qui se fait à l’ÉTS est résolument branchée sur l’industrie en présentant les applications concrètes qui découlaient de leurs travaux, dont les brûleurs poreux à haute efficacité et les prothèses canines personnalisées.

Le professeur Brailovski entouré de ses étudiants.

Qui plus est, l’équipe est revenue avec un premier prix! En effet, Anatolie Timercan, un des étudiants qui accompagnait le professeur Brailovski, a remporté le 1er prix du concours d’affiches scientifiques qui comptait 45 participants.

Un réseau pour favoriser l’adoption des technologies liées à la fabrication additive 

Créé par le CRSNG, le Réseau pour l'innovation holistique en fabrication additive vise à stimuler l’adoption de la technologie de fabrication additive (FA) métallique par les industries canadiennes. Ce réseau regroupe neuf universités canadiennes, dont l’Université de Waterloo, l’Université d’Alberta, l’Université de Colombie-Britannique, l’Université de Toronto, McGill, l’Université Laval, l’Université Dalhousie, l’Université de Windsor et l’ÉTS.  

La conférence annuelle HI-AM, qui est une initiative de ce réseau, se tiendra à McGill en juin 2020. Comme l’automatisation et la numérisation de la chaîne logistique – qu’on désigne aussi par le vocable d’industrie 4.0 – est d’une importance capitale pour la productivité des entreprises québécoises, l’ÉTS compte y participer de nouveau l’an prochain. Elle y amènera alors un plus grand nombre de chercheurs et d’étudiants spécialisés dans ce domaine afin de convaincre les industriels de prendre cet important virage.  

Projets présentés 

  • La caractérisation des poudres (S. Brika)
  • L’optimisation du procédé de fusion laser sur lit de poudre (M. Letenneur) 
  • Les traitements thermiques de pièces imprimées (A. Kreitcberg)
  • Le traitement de surface (N. Mohammedian) 
  • La caractérisation mécanique (J.-R. Poulin)
  • La caractérisation métrologique (F. Zongo)

Exemples d’applications liées à la fabrication applicative 

  • Les brûleurs poreux à haute efficacité (M. Samoilenko) 
  • Les prothèses canines personnalisées (A. Timercan)

Pour en savoir plus : 

Renseignements :

Service des communications ÉTS  
Chantal Crevier
514 396-8800, poste 7893

Toutes les nouvelles