Baccalauréat en génie de la production automatisée

Une étudiante en génie de la production automatisée de l'ÉTS devant une cellule robotisée. e de la production automatisée
Crédits 116 ou 117 crédits de cours (selon le profil d'accueil) et 27 crédits de stage (hors programme, obligatoires)
Session d’admission et dates limites Automne : 1er août
Hiver : 1er décembre
Contingent Programme non contingenté
Régime des études Offert à temps complet
Langue d'enseignement Français
Stages Trois stages de 4 mois
Obligatoires et rémunérés
Grade Bachelier en ingénierie, B. Ing.
Admission
Présentation

Le génie de la production automatisée : Automatiser et intégrer les systèmes technologiques

Les ingénieurs en production automatisée réalisent l’automatisation et l’intégration des systèmes technologiques. Ces systèmes sont nécessaires pour la conception et la fabrication assistées par ordinateur, pour la production et l’inspection des produits finis et pour la prestation des services. Ils utilisent des technologies de pointe (en mécanique, électronique, informatique, etc.) dans le but de créer des appareils extrêmement performants capables d'exécuter des tâches prédéfinies ou non avec un certain degré d'autonomie. Ils font appliquer des programmes de production fondés sur l'utilisation optimale des ressources humaines, de la machinerie et des matériaux.

Comment concevoir un système intégrant l’intelligence artificielle et l’apprentissage machine facilitant la prise de décision? Comment intégrer l’infonuagique et l’internet des objets pour optimiser des systèmes distribués complexes? Comment concevoir un système intégrant des robots collaboratifs dans un environnement industriel ou une salle d’opération? Voilà quelques questions auxquelles les ingénieurs en production automatisée peuvent répondre!

Le génie de la production automatisée à l’ÉTS

La formation en génie de la production automatisée que vous recevrez à l’ÉTS vous spécialisera en automatisation et en intégration de systèmes technologiques, indispensables au fonctionnement d’entreprises de production et de services.

Vos connaissances vous permettront de contribuer directement à l’efficacité, à la productivité et à la rentabilité des entreprises. Vos habiletés vous rendront efficace tant dans les domaines de la mécanique et du génie industriel que de l'électronique et de l'informatique.

Les concentrations du bac en génie de la production automatisée

Dans ce programme, vous opterez pour l'une des concentrations suivantes :

  • systèmes manufacturiers;
  • informatique industrielle;
  • production aéronautique;
  • technologies de la santé.
     

À l’ÉTS, vous aurez l’occasion d'appliquer vos connaissances en mécanique, en électricité, en automatisation et en programmation

Comme dans chacun des programmes de baccalauréat de l’ÉTS, les cours offerts en génie de la production automatisée ont une forte composante appliquée et comportent tous des périodes de laboratoire.

Parmi les laboratoires dédiés au génie de la production automatisée, une usine-laboratoire unique au Québec recrée à l’ÉTS un environnement industriel complet où les étudiants ont la chance d’appliquer les connaissances apprises en classe.

Conditions d’admission

Les DEC admissibles à l’ÉTS sont répartis par profils d’accueil. Ces profils déterminent les quelques cours obligatoires et préalables qui doteront tous les étudiants des connaissances communes et essentielles aux études en génie de la production automatisée.  


Profil d'accueil E (Électricité)

243.06 Technologie de l'électronique industrielle
243.11 Technologie de l'électronique
243.15 Technologie de systèmes ordinés
244.A0 Technologie physique
280.04 Avionique


Profil d'accueil M (Mécanique)

110.A0 Techniques de prothèses dentaires
144.B0 Techniques d'orthèses et de prothèses orthopédiques
241.12 Techniques de transformation des matières plastiques
241.A0 Techniques de génie mécanique
241.C0 Techniques de transformation des matériaux composites
241.D0 Technologie de maintenance industrielle
248.A0 Technologie de l'architecture navale
248.C0 Techniques de génie mécanique de marine
280.B0 Techniques de construction aéronautique
280.C0 Techniques de maintenance d'aéronefs


Profil d'accueil I (Informatique)

420.A0 Techniques de l'informatique


Profil d'accueil P (Production)

153.D0 Technologie du génie agromécanique
154.A0 Technologie des procédés et de la qualité des aliments
190.A0 Technologie de la transformation des produits forestiers
210.B0 Techniques de procédés chimiques
233.B0 Techniques du meuble et d'ébénisterie
235.A0 Techniques de production manufacturière
235.B0 Technologie du génie industriel
235.C0 Technologie de la production pharmaceutique
570.C0 Techniques de design industriel

Avoir réussi le cheminement universitaire en technologie avec la spécialisation électricité ou mécanique

OU

Avoir obtenu un minimum de 30 unités techniques collégiales dans un des DEC techniques admissibles précédemment mentionnés. Les cours doivent avoir été préalablement approuvés par l’ÉTS.

Avoir réussi le volet 2 du cheminement universitaire en technologie avec la spécialisation électricité ou mécanique

OU

Avoir obtenu un minimum de 15 unités techniques collégiales dans un DEC technique admissible. Les cours doivent avoir été préalablement approuvés par l’ÉTS

Avoir obtenu un diplôme technique de niveau (Bac+2) BTS, DTS, DEST, DEUA ou DUT et être citoyen canadien ou résident permanent du Québec.

Pour les candidats étrangers, avoir obtenu un diplôme universitaire en technologie (DUT) dans un Institut Universitaire de Technologie de France avec une moyenne cumulative supérieure ou égale à 11,50/20 dans l’un des domaines suivants :

  • Génie biologique, option Industrie alimentaire
  • Génie chimique, génie des procédés, option Procédés ou Bioprocédés
  • Génie électrique et informatique industrielle
  • Génie industriel et maintenance
  • Génie mécanique et productique
  • Informatique
  • Mesures physiques
  • Qualité, logistique industrielle et organisation
  • Réseaux et télécommunications
  • Science et génie des matériaux

Les titulaires d'un diplôme des collèges Stanislas et Marie-de-France qui ont réussi les compléments de maths et sciences du Québec peuvent être admis à l’ÉTS au cheminement universitaire en technologie.

Être titulaire d'un diplôme dans l'un des programmes suivants :

Collège communautaire du Nouveau-Brunswick à Bathurst :

  • Technologie du génie électronique
  • Technologie de l'instrumentation et de l'automatisation
  • Technologie du génie mécanique
  • Technologie de l'information : programmation et applications mobiles
  • Technologie de l’information : réseautique et sécurité informatique
  • Technologie de l’information : intelligence informatique

La Cité, Ottawa :

  • Technologie de génie électronique
  • Technologie du génie informatique
  • Technologie du génie mécanique
  • Technologie de l’information : sécurité informatique

Vous provenez d’un autre établissement canadien de niveau collégial? Communiquez avec nous pour connaître les conditions d’admission qui s’appliquent.

Avoir réussi les cours suivants pour être admissible au cheminement universitaire en technologie

En maths :

  • Calcul différentiel (NYA)
  • Calcul intégral (NYB)
  • Algèbre linéaire et géométrie vectorielle (NYC)

En physique :

  • Mécanique (NYA)
  • Électricité et magnétisme (NYB)
  • Ondes et physique moderne (NYC)

En chimie :

  • Chimie générale - la matière (NYA)
  • Chimie des solutions (NYB)

OU les cours de maths et science équivalents de l’année préparatoire (cours compensateurs) de l’Université de Montréal ou autre université offrant ce programme préparatoire.

  • Avoir au moins 21 ans;
  • Avoir obtenu un minimum de 30 unités techniques collégiales;
  • Posséder des connaissances appropriées et au moins deux ans d’expérience pertinente.

Tout candidat à un programme de baccalauréat doit se conformer aux règles d'application de la Politique linguistique de l’ÉTS au 1er cycle.

Cours et concentrations

Profil E (électricité)
Les 4 cours obligatoires suivants (14 crédits) :

GPA205 Conception de systèmes de production (3 cr.)
GPA210 Éléments de fabrication mécanique (4 cr.)
GPA305 Éléments de résistance des matériaux (3 cr.)
INF155 Introduction à la programmation (4 cr.)


Profil M (mécanique)
Les 4 cours obligatoires suivants (14 crédits) :

GPA205 Conception de systèmes de production (3 cr.)
GPA220 Analyse des circuits électriques (3 cr.)
GPA325 Introduction à l'électronique (4 cr.)
INF155 Introduction à la programmation (4 cr.)


Profil I (informatique)
Les 4 cours obligatoires suivants (14 crédits) :

GPA205 Conception de systèmes de production (3 cr.)
GPA210 Éléments de fabrication mécanique (4 cr.)
GPA220 Analyse des circuits électriques (3 cr.)
GPA325 Introduction à l'électronique (4 cr.)


Profil P (production)
Les 4 cours obligatoires suivants (15 crédits) :

GPA210 Éléments de fabrication mécanique (4 cr.)
GPA220 Analyse des circuits électriques (3 cr.)
GPA325 Introduction à l'électronique (4 cr.)
INF155 Introduction à la programmation (4 cr.)

Les 24 cours obligatoires suivants (83 crédits) :

CHM131 Chimie et matériaux (4 cr.)
COM110 Méthodes de communication  ou  COM115  Communication interculturelle
GIA400 Analyse de rentabilité de projets
GPA141 Automates programmables : langages et mise en oeuvre
GPA430 Techniques d'optimisation en production automatisée
GPA434 Ingénierie des systèmes orientés objet (4 cr.)
GPA445 Conception assistée par ordinateur (4 cr.)
GPA535 Systèmes asservis (4 cr.)
GPA546 Robots industriels
GPA548 Gestion de la production
GPA770 Microélectronique appliquée
GPA783 Asservissement numérique en temps réel (4 cr.)
GPA793 Projet de fin d'études en génie de la production automatisée (4 cr.)
ING150 Statique et dynamique (4 cr.)
ING160 Thermodynamique et mécanique des fluides (4 cr.)
MAT145 Calcul différentiel et intégral (4 cr.)
MAT165 Algèbre linéaire et analyse vectorielle (4 cr.)
MAT265 Équations différentielles (4 cr.)
MAT350 Probabilités et statistiques (4 cr.)
PEP110 Encadrement de la profession et éthique professionnelle (1 cr.)
PHY332 Électricité et magnétisme (4 cr.)
PHY335 Physique des ondes (4 cr.)
PRE011 Développement professionnel et initiation à la santé et sécurité au travail (1 cr.)
TIN503* Environnement, technologie et société  (3 cr.) ou  TIN504  Santé, technologie et société (3 cr.)

*Obligatoire et réservé aux étudiants qui souhaitent une attestation ou la mention de la concentration Technologies de la santé sur leur diplôme


Et l’un des cours suivants du domaine des études complémentaires :

ENT201 Gestion financière d'entreprise (3 cr.)
ENT202 Introduction à l'entrepreneurship (3 cr.)
ING500 Outils de développement durable pour l’ingénieur (3 cr.)

Un minimum de 18 crédits pour les profils E et M et un minimum de 17 crédits pour les profils I et P dans les quatre blocs de concentration suivants :


Concentration Systèmes manufacturiers

GIA601 Ergonomie et sécurité en milieu de travail (3 cr.)
GPA662 Modélisation et simulation de systèmes de production (3 cr.)
GPA664 Fabrication assistée par ordinateur (4 cr.)
GPA668 Capteurs et actionneurs (4 cr.)
GPA754 Cellules de production robotisée (3 cr.)
GPA772 Conception de machines (3 cr.)
GPA776 Assurance de la qualité (3 cr.)
GPA782 Hydraulique et pneumatique (3 cr.)
GPA784 Systèmes flexibles de production (3 cr.)
GPA786 Rentabilité de projets d'automatisation (3 cr.)
GPA791 Projets spéciaux (3 cr.)


Concentration Informatique industrielle

GIA601 Ergonomie et sécurité en milieu de travail (3 cr.)
GPA659 Vision artificielle
GPA665 Structures de données et algorithmes (3 cr.)
GPA667 Conception et simulation de circuits électroniques (3 cr.)
GPA759 Réseaux de neurones et intelligence artificielle (3 cr.)
GPA775 Base de données (3 cr.)
GPA777 Introduction au génie logiciel (3 cr.)
GPA785 Téléinformatique et réseaux (3 cr.)
GPA787 Microsystèmes (4 cr.)
GPA788 Conception et intégration des objets connectés (3 cr.)
GPA791 Projets spéciaux (3 cr.)


Concentration Production aéronautique

GIA601 Ergonomie et sécurité en milieu de travail (3 cr.)
GPA664 Fabrication assistée par ordinateur (4 cr.)
GPA725 Conception assistée par ordinateur de composants aéronautiques (3 cr.)
GPA730 Usinage, outillage et inspection pour l'aéronautique (3 cr.)
GPA735 Matériaux et procédés de fabrication pour l'aéronautique (3 cr.)
GPA741 Systèmes de commande des avions (3 cr.)
GPA745 Introduction à l'avionique (3 cr.)
GPA750 Ordonnancement des systèmes de production aéronautique (3 cr.)
GPA776 Assurance de la qualité (3 cr.)
GPA791 Projets spéciaux (3 cr.)

Deux cours optionnels de la concentration Production aéronautique peuvent, sur approbation des responsables des programmes de baccalauréat en génie de la production automatisée et en génie mécanique, être remplacés par les cours suivants de la concentration Conception aéronautique du programme de baccalauréat en génie mécanique :

MEC671 Design conceptuel des aéronefs (3 cr.)
MEC757 Introduction à l'aérodynamique (3 cr.)
MEC758 Systèmes de propulsion : thermopropulsion et turbomachines (3 cr.)
MEC785 Méthodologie de conception pour la fabrication et l'assemblage (3 cr.)


Concentration Technologies de la santé

Les deux cours obligatoires suivants (6 crédits) :

GTS501 Ingénierie des systèmes humains (3 cr.)
GTS503 Technologies de la santé, normes et homologation (3 cr.)


Trois cours au choix parmi les suivants (9 crédits):

GTS502 Risques dans le secteur de la santé : sources et techniques d’évaluation (3 cr.)
GTS504 Introduction à l’ingénierie de la réadaptation (3 cr.)
GTS601 Principes de l’imagerie médicale (3 cr.)
GTS602 Conception d’orthèses et de prothèses (3 cr.)
GTS610 Modélisation et traitement des signaux biomédicaux (3 cr.)
GTS615 Instrumentation biomédicale (3 cr.)
GTS620 Biomatériaux pour dispositifs médicaux (3 cr.)

Et un cours (3 crédits) au choix parmi la banque de cours de concentration du programme de baccalauréat en génie de la production automatisée.

Et l'activité de substitution (3 crédits) TIN504 Santé, technologie et société (en remplacement de TIN503 Environnement, technologie et société).

La personne qui souhaite une attestation de cette concentration ou une mention au diplôme doit réussir les 18 crédits de la concentration, l’activité de substitution (3 cr.) et, dans le cadre du microprogramme de 1er cycle en enseignement coopératif III (0727), le STA352 Stage industriel III en génie des technologies de la santé (production automatisée) (9 cr.) (au lieu du STA302).

Le contenu d'un cours vous est très familier?

Vous pensez posséder des acquis qui correspondent à certains des objectifs de formation de votre programme?

Dans ce cas, vous pouvez faire une demande de reconnaissance des acquis [PDF].

Notez que pour les cours de sciences du génie (cours avec sigles CTN, ELE, GOL, GPA, GTI, LOG, MEC), seuls les cours réussis dans une école de génie reconnue au Québec peuvent être considérés.


Reconnaissances de cours collégiaux

Des reconnaissances de cours collégiaux peuvent aussi vous être accordées si vous réussissez des examens d’équivalence. Pour vous informer sur ces examens, communiquez avec le Service des enseignements généraux.

Si vous avez réussi au niveau collégial :
 

  • les cours Chimie générale 202-NYA et Chimie des solutions 202-NYB
  • …vous pourrez faire un examen afin que vous soit reconnu le cours CHM131 Chimie et matériaux
     
  • les cours Calcul différentiel 201-NYA et Calcul intégral 201-NYB
  • …vous pourrez faire un examen afin que vous soit reconnu le cours MAT145 Calcul différentiel et intégral (aucun examen requis si votre cote R au cégep est de 27,5 ou plus).
     
  • le cours Mathématiques discrètes 201-201-RE
  • …le cours MAT210 Logique et mathématiques discrètes vous sera automatiquement reconnu (aucun examen requis).
     
  • le cours Électricité et magnétisme 203-NYB
  • …vous pourrez faire l'examen afin que vous soit reconnu le cours PHY332 Électricité et magnétisme.
     
  • le cours Électricité et magnétisme 203-NYB
  • …vous pourrez faire l'examen afin que vous soit reconnu le cours PHY335 Physique des ondes.

Les cours obligatoires doivent être suivis selon une séquence correspondant à la grille de cheminement type du programme.

Les cours de concentration ne peuvent être suivis qu'après avoir cumulé un minimum de 70 crédits de cours du programme.

Les étudiants d'un programme de baccalauréat peuvent suivre le cours COM110 s'ils ont satisfait aux exigences de la politique linguistique de l'École.

Certains cours ont des préalables absolus en fonction du profil d'accueil.

Le cours TIN503 ou TIN504 ne peut être suivi qu'après l'obtention d'un minimum de 64 crédits de cours du programme.

Pour obtenir son baccalauréat,il est essentiel d'avoir réussi trois microprogrammes de 1er cycle en enseignement coopératif (I, II et III) dans son domaine d’études.

Cheminement type

Cheminement type au baccalauréat en génie de la production automatisée

PREMIÈRE SESSION

ING150 Statique et dynamique (4 cr.)
MAT145 Calcul différentiel et intégral (4 cr.)
PRE011 Développement professionnel et initiation à la santé et sécurité au travail (1 cr.)
   
Profil E  
GPA141 Automates programmables : langages et mise en oeuvre (3 cr.)
INF155 Introduction à la programmation (4 cr.)
   
Profil M  
GPA205 Conception de systèmes de production (3 cr.)
INF155 Introduction à la programmation (4 cr.)
   
Profil P  
GPA141 Automates programmables : langages et mise en oeuvre (3 cr.)
INF155 Introduction à la programmation (4 cr.)
   
Profil I  
GPA205 Conception de systèmes de production (3 cr.)
GPA210 Éléments de fabrication mécanique (4 cr.)



PREMIER STAGE

STA102 Stage industriel I en génie de la production automatisée (9 cr.) – Ce stage doit être réalisé lorsque l'étudiant cumule entre 12 et 46 crédits.



DEUXIÈME SESSION

COM110 Méthodes de communication (3 cr.)  ou  COM115 Communication interculturelle (3 cr.)
MAT165 Algèbre linéaire et analyse vectorielle ( (4 cr.)
   
Profil E  
GPA205 Conception de systèmes de production (3 cr.)
GPA210 Éléments de fabrication mécanique (4 cr.)
   
Profils M et I
GPA141 Automates programmables : langages et mise en oeuvre (3 cr.)
GPA220 Analyse des circuits électriques (3 cr.)
   
Profils P
GPA210 Éléments de fabrication mécanique (4 cr.)
GPA220 Analyse des circuits électriques (3 cr.)



TROISIÈME SESSION

GIA400 Analyse de rentabilité de projets (3 cr.)
MAT265 Équations différentielles (4 cr.)
PHY332 Électricité et magnétisme (4 cr.)
   
Profil E  
GPA305 Éléments de résistance des matériaux (3 cr.)
   
Profils I, M et P
GPA325 Introduction à l'électronique (4 cr.)



DEUXIÈME STAGE

STA202 Stage industriel II en génie de la production automatisée (9 cr.) – ce stage doit être réalisé lorsque l'étudiant cumule entre 35 et 80 crédits.



QUATRIÈME SESSION

GPA430 Techniques d'optimisation en production automatisée (3 cr.)
GPA435 Systèmes d'exploitation et programmation de systèmes (4 cr.)
GPA445 Conception assistée par ordinateur (4 cr.)
ING160 Thermodynamique et mécanique des fluides (4 cr.)



CINQUIÈME SESSION

GPA535 Systèmes asservis (4 cr.)
GPA546 Robots industriels (3 cr.)
GPA548 Gestion de la production (3 cr.)
PHY335 Physique des ondes (4 cr.)



SIXIÈME SESSION

CHM131 Chimie et matériaux (4 cr.)
MAT350 Probabilités et statistiques (4 cr.)
GPA783 Asservissement numérique en temps réel (4 cr.)
1 cours parmi les cours de concentration



TROISIÈME STAGE

STA302 Stage industriel III en génie de la production automatisée (9 cr.) – ce stage doit être réalisé lorsque l'étudiant cumule entre 74 et 109 crédits.
ou  
STA350 Stage industriel III en technologies de la santé (9 cr.)



SEPTIÈME SESSION

GPA770 Microélectronique appliquée (4 cr.)
ENT201 Gestion financière d'entreprise (3 cr.)  ou  ENT202 Introduction à l'entrepreneurship (3 cr.)  ou  ING500 Outils de développement durable pour l'ingénieur
TIN503 Environnement, technologie et société (3 cr.)  ou  TIN504 Santé, technologie et société (3 cr.)



HUITIÈME SESSION

GPA793 Projet de fin d'études en génie de la production automatisée (4 cr.)
ou  
GPA792* Projet de fin d’études en technologies de la santé (3 cr.)
4 cours optionnels de concentration (6 crédits)

*Obligatoire et réservé aux étudiants qui souhaitent une attestation ou la mention de la concentration Technologies de la santé sur leur diplôme.

PREMIÈRE SESSION

ING150 Statique et dynamique (4 cr.)
MAT145 Calcul différentiel et intégral (4 cr.)
PRE011 Développement professionnel et initiation à la santé et sécurité au travail (1 cr.)
   
Profil E  
GPA141 Automates programmables : langages et mise en oeuvre (3 cr.)
INF155 Introduction à la programmation (4 cr.)
   
Profil M  
GPA205 Conception de systèmes de production (3 cr.)
INF155 Introduction à la programmation (4 cr.)
   
Profil P  
GPA141 Automates programmables : langages et mise en oeuvre (3 cr.)
INF155 Introduction à la programmation (4 cr.)
   
Profil I  
GPA205 Conception de systèmes de production (3 cr.)
GPA210 Éléments de fabrication mécanique (4 cr.)



PREMIER STAGE

STA102 Stage industriel I en génie de la production automatisée (9 cr.) – ce stage doit être réalisé lorsque l'étudiant cumule entre 12 et 46 crédits.



DEUXIÈME SESSION

COM110 Méthodes de communication (3 cr.)  ou  COM115 Communication interculturelle (3 cr.)
MAT165 Algèbre linéaire et analyse vectorielle (4 cr.)
PHY332 Électricité et magnétisme (4 cr.)
   
Profil E  
GPA205 Conception de systèmes de production (3 cr.)
GPA210 Éléments de fabrication mécanique (4 cr.)
   
Profils M et I
GPA141 Automates programmables : langages et mise en oeuvre (3 cr.)
GPA220 Analyse des circuits électriques (3 cr.)
   
Profil P
GPA210 Éléments de fabrication mécanique (4 cr.)
GPA220 Analyse des circuits électriques (3 cr.)



TROISIÈME SESSION

GIA400 Analyse de rentabilité de projets (3 cr.)
GPA430 Techniques d'optimisation en production automatisée (3 cr.)
ING160 Thermodynamique et mécanique des fluides (4 cr.)
MAT265 Équations différentielles (4 cr.)
   
Profil E  
GPA305 Éléments de résistance des matériaux (3 cr.)
   
Profils I, M et P
GPA325 Introduction à l'électronique (4 cr.)



DEUXIÈME STAGE

STA202 Stage industriel II en génie de la production automatisée (9 cr.) – ce stage doit être réalisé lorsque l'étudiant cumule entre 35 et 80 crédits.



QUATRIÈME SESSION

GPA435 Systèmes d'exploitation et programmation de systèmes (4 cr.)
GPA445 Conception assistée par ordinateur (4 cr.)
GPA546 Robots industriels (3 cr.)
GPA548 Gestion de la production (3 cr.)
PHY335 Physique des ondes (4 cr.)



CINQUIÈME SESSION

CHM131 Chimie et matériaux (4 cr.)
GPA535 Systèmes asservis (4 cr.)
ENT201 Gestion financière d'entreprise (3 cr.)  ou  ENT202 Introduction à l'entrepreneurship (3 cr.)  ou  ING500 Outils de développement durable pour l'ingénieur (3 cr.)
MAT350 Probabilités et statistiques (4 cr.)
1 cours parmi les cours de concentration



TROISIÈME STAGE

STA302 Stage industriel III en génie de la production automatisée (9 cr.) – ce stage doit être réalisé lorsque l'étudiant cumule entre 74 et 109 crédits.
ou  
STA350 Stage industriel III en technologies de la santé (9 cr.)



SIXIÈME SESSION

GPA783 Asservissement numérique en temps réel (4 cr.)
GPA793 Projet de fin d'études en génie de la production automatisée (4 cr.)
ou  
GTS792 Projet de fin d'études en technologies de la santé (3 cr.)
3 cours parmi les cours de concentration



SEPTIÈME SESSION

GPA770 Microélectronique appliquée (4 cr.)
TIN503 Environnement, technologie et société (3 cr.)  ou  TIN504 Santé, technologie et société (3 cr.)
2 cours parmi les cours de concentration

*Obligatoire et réservé aux étudiants qui souhaitent une attestation ou la mention de la concentration Technologies de la santé sur leur diplôme.

Stages en entreprise

Stages en entreprise

Au cours de votre programme de baccalauréat à l’ÉTS, vous devez accomplir trois stages rémunérés de quatre mois chacun (le deuxième ou le troisième stage peut être d’une durée de huit mois). Si vous le désirez, vous pouvez aussi effectuer un quatrième stage pour parfaire votre formation.

Il est possible de réaliser votre premier stage dès la deuxième session de bac si vous cumulez ou suivez des cours représentant un minimum de 12 crédits de votre programme.

Exemples de tâches que peuvent accomplir les stagiaires en génie de la production automatisée :

  • Installation, amélioration et entretien d’équipements électromécaniques (S1, S2);
  • Utilisation des technologies à faible coûts pour la conception, la fabrication et inspection (S1, S2);
  • Estimation des coûts de fabrication et études de temps et de mouvement (S1, S2);
  • Dessin assisté par ordinateur (AutoCAD, Catia) (S1, S2);
  • Configuration et programmation de logiciels et de systèmes informatiques (S1, S2);
  • Automatisation des processus liés à la production des biens et à la prestation de service (S2, S3);
  • Programmation de robots (S2, S3);
  • Contrôle d'opérations et simulation de systèmes industriels (S2, S3);
  • Calcul de rentabilité et gestion de la production des biens et services (S3, S4);
  • Évaluation de toutes les facettes de la fabrication, incluant conception, production, assemblage et inspection (S3, S4);
  • Conception et fabrication assistées par ordinateur (S3, S4);
  • Choix et intégration des systèmes impliquant les technologies informatique, mécanique, électronique, robotique et vision par ordinateur (S3, S4);
  • Évaluation de l'impact de l'introduction de systèmes et d'équipements automatisés sur les coûts, l'entretien, la formation du personnel, la productivité, l'organisation du travail, etc. (S3, S4).

Rémunération moyenne pour un stage de quatre mois (2017) :

STAGE 1 :
12 840 $

STAGE 2 :
14 040 $

STAGE 3 :
15 260 $

STAGE 4 (optionnel) :
15 260 $

Perspectives de carrière

Perspectives de carrière

En mettant au point des systèmes automatisés performants, les diplômés en génie de la production automatisée contribuent à augmenter la qualité des produits et services des entreprises et à minimiser leurs pertes.

Ces acteurs de premier plan dans la modernisation des entreprises sont recherchés pour leurs compétences à :

  • concevoir des prototypes et des systèmes intelligents robotisés;
  • appliquer des techniques d'intelligence artificielle visant à améliorer la performance de systèmes et aider à la prise de décision;
  • réaliser et implanter des systèmes automatisés dans l’industrie manufacturière;
  • concevoir des systèmes intégrant des robots collaboratifs dans un environnement industriel;
  • définir la programmation d’appareils de haute technologie présents en salle d’opération;
  • concevoir, réaliser et implanter des procédés physiques et logiques utilisés dans la production des biens et services;
  • assurer le bon fonctionnement d’un ensemble de systèmes automatisés comprenant robots, machines-outils et automates programmables;
  • maîtriser les méthodes de design en aéronautique et les systèmes avioniques;
  • rechercher la cause des défaillances du matériel électronique ou de la programmation;
  • participer aux essais et à l'installation des systèmes robotiques;
  • gérer des équipes techniques.

Les ingénieurs en production automatisée formés à l'ÉTS sont présents dans les firmes d'ingénieurs-conseils ou encore les ministères fédéraux ou provinciaux. Certains travaillent dans l'industrie aérospatiale et aéronautique ou encore dans l'industrie de l'automobile. D'autres sont actifs dans des entreprises spécialisées en robotique ou des entreprises manufacturières. 

Reconnaissance professionnelle

Le programme de baccalauréat en génie de la production automatisée de l’ÉTS est reconnu par Ingénieurs Canada et donne accès à l’Ordre des ingénieurs du Québec (OIQ).

S'il est supervisé par un ingénieur expérimenté, le troisième stage réalisé dans le cadre du baccalauréat à l’ÉTS peut équivaloir à quatre mois de juniorat, une période d’apprentissage obligatoire pour obtenir un permis avec plein droit d’exercice de l’OIQ.

Rémunération des diplômés de l'ÉTS* (tous domaines confondus)

  • Année suivant l'obtention du diplôme : 56 079 $
  • De un à trois ans après l'obtention du diplôme : 65 165 $
  • Après 10 ans : 107 398 $

Rémunération des ingénieurs en génie de la production automatisée**

Le salaire varie selon la taille de l’entreprise, la région d’exercice, la nature de l’emploi, etc.

  • Moyenne : 91 500 $
  • Quartile inférieur : 73 400 $
  • Médiane : 87 000 $
  • Quartile supérieur : 104 000 $

* Selon l'enquête 2017 réalisée auprès des diplômés de l'ÉTS
** Selon l'Enquête sur la rémunération des professionnels en génie salariés du Québec, réalisée par Genium360. Quartile inférieur : salaire au-dessous duquel on retrouve 25 % des salaires. Quartile supérieur : salaire au-dessous duquel on retrouve 75 % des salaires. Médiane : salaire au-dessus duquel on retrouve 50 % des salaires.

Poursuivre à la maîtrise

Poursuivre à la maîtrise

Grâce à la passerelle baccalauréat-maîtrise, il est possible d’entreprendre une maîtrise avant même d’avoir terminé son baccalauréat. En fait, il est possible de faire un baccalauréat ET une maîtrise en cinq ans seulement.

Vous pouvez suivre jusqu’à trois cours de 2e cycle qui compteront à la fois pour votre programme de baccalauréat et pour celui de maîtrise. Vous pourrez aussi prendre de l’avance sur votre projet de mémoire en suivant le cours de concentration « Projet spécial » ou votre troisième stage sur le même sujet.

Je n'ai rien vu de comparable ailleurs! Fanny Beauchemin, étudiante en génie de la production automatisée.

C’est en comparant les programmes offerts par diverses universités que Fanny a découvert le bac en génie de la production automatisée de l'ÉTS. Ce programme, qui intègre la mécanique, l’électricité, l’automatisation et la programmation, lui offre la possibilité de toucher à tout et de comprendre la façon dont ces domaines sont interreliés.

En savoir plus
Les trois stages obligatoires te permettent d'apprendre ton métier d'une façon plus intéressante qu'avec des livres seulement.
Jérémy Webb, étudiant en génie de la production automatisée

C’est à l’école secondaire, lorsqu’il a participé pour la première fois à la journée portes ouvertes de l’ÉTS, que Jérémy Webb, maintenant étudiant en génie de la production automatisée, a eu un coup de cœur pour l’École. À un point tel que cette activité de l’ÉTS est devenue un incontournable pour lui.

En savoir plus