Mission

Mis sur pied en septembre 2020, le CERIEC a pour mission de contribuer au façonnement et au déploiement de l’économie circulaire par un programme de recherche scientifique interdisciplinaire de pointe et par des initiatives de formation, dialogue, valorisation et transfert destinées à maximiser les retombées pour les acteurs économiques, les gouvernements et la société civile.

Le CERIEC compte devenir la référence incontournable en matière de connaissances, de compétences et de création de valeur autour de l’économie circulaire au Québec.

Installé à l’ÉTS, il offre un espace d’expérimentation important aux chercheurs et aux étudiants en génie, notamment en matière d’innovations destinées à faciliter la transition vers un futur durable. 

Le CERIEC poursuit en partie la mission de l’Institut EDDEC qui a complété son mandat en 2020, sur la thématique de l'économie circulaire.

Pour en savoir plus sur l’économie circulaire, visitez notre plateforme de référence.

Volets d'interventions

Recherche et innovation
Objectif : Contribuer à l’avancement des connaissances et accroître la capacité de recherche interdisciplinaire et d’innovation en matière de solutions, de modèles d’affaires et de technologies contribuant à une économie circulaire durable.

Une approche intégratrice : les laboratoires d’accélération en économie circulaire
Certaines filières ou stratégies d’affaires liées à l’économie circulaire, identifiées comme prioritaires (ex. plastiques, construction, agro-alimentaire, économie de fonctionnalité, etc.), feront l’objet d’un déploiement accéléré à travers des dispositifs appelés « laboratoires d’accélération ». Basés sur le modèle des living labs, ils sont élaborés et gérés dans une logique d’écosystème.

Logo DesjardinsFruit d’un partenariat entre le Mouvement Desjardins et l’ÉTS, ce dispositif constituera un formidable terrain d’expérimentation qui permettra d’accélérer la transition vers une économie circulaire pour des filières/stratégies prioritaires et d’obtenir des retombées rapides en termes de connaissances, solutions et technologies innovantes.

Chaque laboratoire permettra de :

  • Créer un espace de dialogue entre des chercheurs membres et non-membres du CERIEC et les autres acteurs impliqués (entreprises, gouvernements, ONG, citoyens, etc.);
  • Coconstruire des solutions, technologies, outils, méthodologies de déploiement ainsi que de générer des connaissances;
  • Expérimenter ces innovations à l’échelle pilote avec un mécanisme de rétroaction aux parties prenantes via un espace de dialogue;
  • Assurer une valorisation et un transfert des connaissances par, entre autres, la formation des utilisateurs et l’enrichissement des programmes d’enseignement postsecondaire.

Membres du comité d’orientation :

  • Nathalie Alieh, directrice Stratégie d’affaires, Desjardins
  • Pauline d’Amboise, secrétaire générale et vice-présidente Gouvernance et développement durable, Desjardins
  • Jean Belzile, directeur Développement stratégique et ressources, ÉTS
  • Jocelyn Blériot, directeur exécutif, Fondation Ellen MacArthur
  • Stéphanie Cairns, directrice Économie circulaire, Smart Prosperity Institute
  • Michel Cantin, VP Développement des affaires, Desjardins
  • Richard Chénier, directeur général, CENTECH
  • Genevieve David Watson, conseillère aux politiques Environnement, changements climatiques et développement durable, UMQ
  • Charles Despins, directeur Recherche et partenariats, ÉTS
  • Véronique Doucet, ‎directrice Service du développement économique, Ville de Montréal
  • Sonia Gagné, PDG, RECYC-QUÉBEC
  • Marie-Eve Harvey, directrice générale, Politiques, intelligence économique et résultats, DEC
  • Hélène Lauzon, présidente directrice-générale, CPEQ
  • Raphaël Leblanc, président, TribuTerre
  • Annie Levasseur, directrice scientifique, CERIEC et professeure, ÉTS
  • Claude Maheux-Picard, DG, CTTEI
  • Solen Martin Déry, conseillère en transfert, TIESS
  • Vincent Moreau, vice-président exécutif, Écotech Québec
  • Audrey Murray, présidente, CPMT et Conseil emploi métropole
  • Stéphane Pigeon, directeur Économie verte et logistique, MEI
  • Catherine Simard, directrice Investissement durable, CDPQ
  • Amélie St-Laurent Samuel, directrice Partenariats et développement stratégique, FAQDD
  • Martin Vaillancourt, DG, RNCREQ

Le comité d’orientation est animé par Daniel Normandin, directeur du CERIEC et Chantal Rossignol, coordonnatrice de l’ELEC. Il a pour mandat de s'assurer que l’ELEC est une initiative structurante du déploiement de l’économie circulaire avec de réelles retombées pour l’environnement, la société et l’économie.

Enseignement et formation
Objectif : Augmenter la main-d’œuvre hautement qualifiée apte à soutenir son déploiement par la formation et le développement des compétences des ingénieurs, des gestionnaires et des professionnels.

École d’été et MOOC : des outils pédagogiques incontournables
Le CERIEC et ses partenaires pilotent l’organisation d’une école d’été depuis 2017 et proposent également un cours universitaire en ligne ouvert à tous (MOOC) depuis 2018, intitulé « Économie circulaire : une transition incontournable ».

Conçu pour les citoyens, les professionnels, les étudiants, les chercheurs, les élus et les enseignants de tout horizon, ce cours s’adresse à ceux et celles qui désirent se familiariser avec le concept d’économie circulaire. Il n'y a pas de qualifications préalables nécessaires pour suivre ce cours.

Rayonnement et communication
Objectif : Maintenir un dialogue continu avec les acteurs de la société civile afin d’orienter les recherches et la formation vers leurs besoins, en plus de guider les politiques publiques.

QuébecCirculaire.org : la plateforme de référence pour la transition du Québec vers l’économie circulaire
Québec Circulaire fait partie d’un réseau francophone international en économie circulaire, qui réunit plusieurs plateformes collaboratives et interconnectées provenant du Canada, de la France et de la Suisse. Cet écosystème de connaissances agit comme un véritable réseau social au service des projets et de la coopération multiacteurs dans les territoires.

Valorisation et transfert
Objectif : Soutenir les efforts des entreprises, des gouvernements et de la société civile pour accélérer leur transition vers une économie circulaire par l'entremise d'un transfert efficace des connaissances, solutions, technologies et compétences.

Le Pôle québécois de concertation en économie circulaire : un lieu unique de concertation pour la société civile
Issus des milieux industriels, associatifs, syndicaux, environnementaux et gouvernementaux, plus d’une vingtaine d’organismes se sont regroupés, depuis 2015, dans le but de se mobiliser et de créer les conditions favorables à une transition vers l’économie circulaire au Québec. Le Pôle québécois de concertation sur l'économie circulaire est, entre autres, à la base de la définition québécoise « officielle » de l’économie circulaire.

     Annie Levasseur
Directrice scientifique

     Daniel Normandin
Directeur

     Benjamin Laplatte
Directeur adjoint

     Chantal Rossignol
Coordonnatrice écosystème de laboratoires

     Hortense Montoux
Chargée de projet laboratoire d’accélération

     Émilie Chiasson
Conseillère en communication

     Stéphanie Jagou
Coordonnatrice à la formation

  • Annie Levasseur, Directrice scientifique du CERIEC et professeure au Département de génie de la construction
  • Ghyslain Gagnon, Doyen de la recherche de l’ÉTS
  • Daniel Normandin, Directeur du CERIEC
  • Benjamin Laplatte, Directeur adjoint du CERIEC
  • Amin Chaabane, professeur au Département de génie des systèmes
  • Tasseda Boukherroub, professeure au Département de génie des systèmes
  • Robert Hausler, professeur au Département de génie de la construction
  • Lucas Hof, professeur au Département de génie mécanique
  • Nadjia Kara, professeure au Département de génie logiciel et des technologies de l'information
  • Danielle Monfet, professeure au Département de génie de la construction
  • Claudiane Ouellet-Plamondon, professeure au Département de génie de la construction
  • Mustapha Ouhimmou, professeur au Département de génie des systèmes
  • Ilyass Tabiai, professeur au Département de génie mécanique
  • Philippe Terrier, maître d’enseignement au Service des enseignements généraux
  • Bora Ung, professeur au Département de génie électrique

En savoir plus

Développement durable

Développement durable : l'ÉTS compte parmi les chefs de file!

En tant qu'établissement d'enseignement et de recherche, l'ÉTS se fait un devoir d'assumer ses responsabilités à l'endroit de la relève, de l’environnement et de la société. C’est la raison pour laquelle elle a adopté, en 2008, sa politique de développement durable. Depuis, elle n'a cessé de se préoccuper des impacts de ses activités sur l'environnement, la société et l'économie. Et ses actions ont porté leurs fruits