Passer au contenu principal

Génie logiciel et des TI

Wael Jaafar reçoit le prix de la compétition de l’IEEE

17 novembre 2022
Le professeur de Wael Jaafar, à qui on remet le premier prix de la compétition de l'IEEE, avec des représentants de la Commission des communications, de l'espace et des technologies d'Arabie saoudite.
Le professeur Wael Jaafar, en noir, lors de la remise du premier prix, en compagnie de Abdulah Aljohani, Ibrahim Al-Qadi et Mohammed Alotaibi, de la Commission des communications, de l'espace et des technologies (CST) d'Arabie saoudite.

Le professeur Wael Jaafar, du Département de génie logiciel et des TI de l’ÉTS, et le doctorant Safwan Alfattani ont reçu le grand prix de la compétition internationale sur les réseaux non terrestres pour les technologies B5G et 6G de l’IEEE Future Networks.

Le professeur Jaafar y a fait la présentation de l’article Multi mode High Altitude Platform Station (HAPS) for Future Wireless Networks qui leur a valu ce premier prix.

L’événement s’est tenu du 8 au 10 novembre à Riyad, capitale d’Arabie saoudite, et en mode virtuel dans le cadre du forum Connecting the World from the Skies organisé par l’Union internationale des télécommunications (UIT) et la Commission des communications, de l'espace et des technologies (CST) d'Arabie saoudite. 

Les dix personnes ou équipes sélectionnées pour le concours étaient invitées à soumettre leurs idées et propositions innovantes visant à connecter les lieux non connectés – par exemple les villages et zones isolées d’Afrique subsaharienne – en utilisant les technologies des réseaux et systèmes non terrestres (NTN). Le professeur Jaafar a travaillé en étroite collaboration avec le doctorant Safwan Alfattani de l’Université d’Ottawa, et ses cosuperviseurs, les professeurs Abbas Yongaçoglu, de l’Université d’Ottawa, et Halim Yanikomeroglu, de l’Université Carleton. Le prix est accompagné d’une bourse d’un montant de 10 000 $US. 

Le forum Connecting the World from the Skies réunissait des représentants des secteurs public et privé, et en particulier de l'industrie des radiocommunications et de l'espace, des chercheurs, acteurs du domaine des TIC et de la technologie, ainsi que des décideurs politiques et organismes internationaux actifs dans ces domaines. 

L’ÉTS félicite le professeur Jaafar de cette réussite et de sa contribution à la formation d’étudiants de cycles supérieurs dans un domaine de pointe.

Toutes les nouvelles