Immigration : évitez Les tracas en ayant en  main tous les documents officiels

Vous avez décidé de venir étudier à Montréal? Vous terminerez bientôt vos études d'ingénierie à l'ÉTS et vous aimeriez vous installer pour de bon au Québec? Dans tous les cas, vous devrez satisfaire aux réglements de l'immigration. Voici des conseils qui vous éviteront bien des tracas.

Avant vos études

Les documents officiels requis pour les étudiants étrangers

Passeport, certificat d'acceptation du Québec, permis d'études, visa de résident temporaire... Découvrez quels documents officiels vous seront nécessaires pour étudier à l'ÉTS. Ces documents devant être valides pendant toute la durée de vos études, vous devrez peut-être en renouveler certains en cours d'année. N'oubliez pas leur renouvellement, sous peine de ne pouvoir finir vos études!

Pour poursuivre des études au Québec tous les étudiants étrangers (à l’exception des programmes d’échanges de moins de 6 mois) n’ayant pas la citoyenneté ou le statut de résident permanent au Canada doivent obtenir l’autorisation du gouvernement québécois (niveau provincial) et du gouvernement canadien (niveau fédéral) en obtenant un CAQ, un permis d’études ainsi qu’un visa ou une autorisation de voyage. Ces démarches peuvent prendre plusieurs mois, il faut donc les commencer dès réception de votre lettre d’admission de l’ÉTS.

Marche à suivre


Programmes de moins de 6 mois

Si vous êtes inscrit à un programme de mobilité de moins de six mois, vous viendrez au Canada avez le statut de visiteur. Vous n'avez alors besoin ni de certificat d'acceptation du Québec ni de permis d'études. C'est le cas notamment des étudiants participant à un échange d'une session. Il vous faudra toutefois un visa de résident temporaire ou une autorisation électronique de voyage. Vérifiez auprès d’Immigration Canada de quel type de document de voyage vous aurez besoin

Assurances

Ce site web a pour but de fournir de l'information générale sur les procédures actuelles, qui peuvent changer à tout moment et sans préavis. Les lois et les règlements en vigueur au Québec et au Canada de même que les sites web du ministère de l'Immigration, de la Francophonie et de l'Intégration (MIFI), et Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) ont préséance sur ce site web.

Pendant vos études

Tout au long de votre séjour au Canada et de vos études à l’ÉTS, vous devrez préserver un statut légal valide et avoir des papiers d’immigration valides (CAQ, permis d’études) et vous assurer de déposer ces documents au Bureau de la registraire.

Prolonger votre séjour : renouveler vos papiers d’immigration

Si vos documents officiels (CAQ, permis d’études) arrivent à échéance avant la fin de votre programme d’études, vous devez les renouveler et présenter au Bureau de la registraire la preuve de leur renouvellement avant leur date d'échéance.

Marche à suivre

Attention! Il est important d'amorcer ces démarches au moins 4 mois avant l’expiration de vos documents. Ne pas renouveler son permis d’études avant son expiration constitue une infraction aux règles de l’immigration et pourrait vous porter préjudice lors de vos futures demandes d’immigration (ex. : demande de permis post-diplôme). Si vous vous retrouvez en rétablissement de statut, vous ne serez pas autorisé à étudier ni à travailler. Cela entraînera automatiquement votre désinscription de l’ÉTS, en plus de mettre un terme à tout travail ou stage exercé sur ou hors campus.

Travailler au Canada

Certains étudiants internationaux ont le droit de travailler pendant leurs études au Canada. Référez-vous à la section Travailler durant les études.

Ce site web a pour but de fournir de l'information générale sur les procédures actuelles, qui peuvent changer à tout moment et sans préavis. Les lois et les règlements en vigueur au Québec et au Canada de même que les sites web du ministère de l'Immigration, de la Francophonie et de l'Intégration (MIFI), et Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) ont préséance sur ce site web.

Après vos études

Vos études sont terminées, et vous souhaitez demeurer au Canada pour y travailler ou y vivre de façon permanente? Plusieurs options s’offrent à vous.  

Permis de travail post-diplôme

Les étudiants étrangers peuvent, dans la majorité des cas, demander un permis de travail après leurs études. Le PTPD est un permis de travail ouvert, ce qui signifie qu’il n’est pas associé à un employeur en particulier et que vous n’avez pas besoin d’avoir une offre d’emploi valide au moment où vous en faites la demande.

Pour comprendre le permis de travail post-diplôme :

Source : Mtl International

Critères d’admissibilité, en bref :

  • Avoir réussi son programme d'études avec succès et avoir reçu le relevé de notes et l’attestation d’études complétée du Bureau de la registraire;
  • Présenter sa demande dans les 180 jours après que l’ÉTS eut établi vos notes finales
  • Avoir conservé le statut d’étudiant à temps plein pour tous les trimestres de votre programme d’études (sauf congés prévus au calendrier scolaire ou congés autorisés par l’ÉTS).
    • Si situation autre, joindre une lettre explicative et justificatifs
  • Si vous êtes au Canada, être en possession d'un statut de résident temporaire valide au moment du dépôt de la demande.
  • Ne pas déjà avoir déjà bénéficié d'un PTPD suite à la réussite d'un autre programme d'études;

Retrouvez l'ensemble des critères d'admissibilité ainsi que la procédure à suivre pour demander le PTPD sur le site d’IRCC.

Durée de validité du PTPD

La durée varie en fonction de la durée normale du programme :

  • Programme de 2 ans et plus (bac, maîtrise, doctorat) : 3 ans
  • Programmes de 2 ans et moins (DESS, certificat) : durée équivalente à la durée normale du programme


Délais de traitement

Les délais de traitement peuvent varier au cours d’une même année, et dépendent du lieu où vous avez déposer votre demande. Vérifiez le délai actuel sur le site web d’IRCC.

Frais

Le PTPD, selon la liste des frais actuels d’IRCC, s’élève à 255 $, en plus des frais de biométrie que peuvent s’ajouter, selon votre situation.

Comment présenter une demande?

Il est préférable de présenter la demande de PTPD en ligne, que ce soit du Canada ou de l’étranger.

En ligne – Du Canada

La demande se fait en ligne, via votre compte CléGC. Rappelez-vous que pour déposer une demande de l'intérieur du Canada, vous devez détenir un permis d'études ou un statut de visiteur valide, à défaut de quoi vous devrez demander un rétablissement de statut.

Si votre permis d’études expire avant que vous ne présentiez votre demande de PTPD, vous devez modifier votre statut pour le statut de visiteur, en joignant une lettre explicative. Vous devrez attendre l’obtention de votre permis de travail avant de commencer à travailler.

Si votre permis d’études est toujours valide au moment où vous déposez votre demande, vous pourrez commencer à travailler à temps plein immédiatement, sans de voir attendre l’obtention du permis de travail par la poste.

En ligne – De l’étranger

La demande peut se faire en ligne, via votre compte CléGC en version papier par le Centre de réception des demandes de visas (CRDV) de votre pays. Une fois la demande acceptée, le bureau de visa vous émettra une lettre d'introduction de PTPD pour le point d'entrée au Canada, ainsi qu'un visa de résident temporaire ou une AVE.

Notez que si vous présentez une demande de l’extérieur du Canada, vous n’avez pas à respecter la condition de détenir un statut d’étudiant ou de visiteur valide.

À un point d’entrée

La demande de PTPD peut être faite à un point d’entrée au Canada. La demande sera alors traitée par un agent des services frontaliers du Canada (et non pas par Immigration Canada) et le permis est délivré directement sur place. Il n’y a pas de formulaire à remplir, mais vous devez vous assurer d’avoir tous les documents justificatifs en main. Faites d’abord une simulation de la demande en ligne, et consultez la liste de contrôle documentaire pour avoir une meilleure idée.

ATTENTION! Si vous comptez faire une demande à la frontière canado-américaine, vous devez respecter les périodes établies par les postes frontaliers durant lesquelles ils délivrent ce type de permis. Le tour du poteau implique de sortir du territoire canadien, et vous serez alors soumis aux contrôles douaniers au retour. Il est donc primordial que vous soyez détenteur d’un statut de résident temporaire valide (étudiant ou visiteur). L’ÉTS recommande fortement de procéder par les demandes en lignes auprès d’IRCC.

Accès à la résidence permanente

Chaque session, les Services aux étudiants organisent des séances d’information sur le campus, avec le Ministère de l'Immigration, de la Francisation et de l'Intégration (MIFI)
et Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) sur le campus.

Surveillez l’Interface et réserver votre place sur Réservation pour participer à l’une de ces séances. Vous pouvez dès maintenant consulter le contenu des présentations :

Je choisis Montréal

Vous songez rester dans le Grand Montréal après vos études? Montréal international, en partenariat avec le ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion du Québec, est là pour vous aider.

Consultez Je choisis Montreal (site externe) et inscrivez-vous à leur infolettre pour ne rien manquer!

Ce site web a pour but de fournir de l'information générale sur les procédures actuelles, qui peuvent changer à tout moment et sans préavis. Les lois et les règlements en vigueur au Québec et au Canada de même que les sites web du ministère de l'Immigration, de la Francophonie et de l'Intégration (MIFI), et Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) ont préséance sur ce site web.

Les étudiants étrangers à l'ÉTS
Le Grand Montréal accueille plus de 30 000 étudiants étrangers de niveau postsecondaire, soit près de 80 % du total pour le Québec
À l'ÉTS, 25 % des étudiants des cycles supérieurs sont des femmes
Plus de 60 % des étudiants des cycles supérieurs de l'ÉTS proviennent de l'extérieur du Canada