Les systèmes logiciels, le multimédia et la cybersécurité

Les outils numériques, et plus particulièrement les logiciels, sont aujourd’hui omniprésents dans tous les aspects de notre vie. La croissance en ce domaine favorise un accès toujours plus grand à des solutions visant à contrôler des équipements et des objets connectés, à interagir avec des machines ou d’autres humains, à traiter et à stocker des données, etc. Indispensables, les logiciels se doivent d’être toujours plus fiables et sécurisés.

Comme leur empreinte carbone est importante, leur durabilité doit être améliorée. De ce fait, nos équipes de recherche s’efforcent d’améliorer la qualité, la sécurité et la fiabilité des logiciels, tout en réduisant leur empreinte environnementale. Du côté du génie logiciel et des technologies de l’information, nos équipes sont reconnues pour mettre en place des systèmes visant la création d’environnements numériques et interactifs.

Systèmes cyberphysiques pour l'intelligence distribuée

Les travaux du Réseau d’intelligence numérique distribuée (ÉTS, Université de Sherbrooke, Université McGill, Université Concordia et UQTR) portent sur l’informatique en périphérie (edge computing) comme alternative au modèle d’intelligence artificielle (IA) centralisée. L’infrastructure de pointe déployée à l’ÉTS depuis 2021 soutient la conception intégrée de capteurs, notamment par les technologies d’électronique imprimable et flexible, le traitement des données en périphérie, les systèmes de communications et le transfert à faible latence des données.

Le secteur québécois des technologies de l'information et des communications
La croissance annuelle du secteur des TIC des 13 dernières années, en termes de PIB, a été 2,2 fois plus rapide que celle enregistrée par le reste de l'économie
Le secteur regroupe plus de 7600 entreprises qui génère 137 000 emplois
70 % de l’industrie des technologies de l’information au Québec se retrouve dans le grand Montréal

Chaires et unités de recherche liées aux systèmes logiciels, au multimédia et à la cybersécurité

Francis Bordeleau, maître d'enseignement au Service des enseignements généraux
Il n’y a pas de chemin tout tracé pour s’adapter aux changements. La voie se trace dans l’amélioration continue par l’automatisation. Icon
Francis Bordeleau : Au cœur des processus d’amélioration continue

La transformation numérique a mis en relief un besoin grandissant d’agilité de la part des entreprises dans la révision et puis l’adaptation des processus pour répondre aux nouvelles demandes. Ce qui prenait des semaines de travail avec du personnel ne prend dorénavant que quelques minutes, ce qui permet de dégager les humains pour les concentrer sur des tâches créatives ou à valeur ajoutée.