Étude du stockage thermique dans le parc immobilier institutionnel québécois

Certains bâtiments institutionnels québécois utilisent des combustibles fossiles pour chauffer leur eau domestique et leurs locaux. Les objectifs gouvernementaux de réduction d’émissions de GES requièrent que ces combustibles soient éliminés et remplacés des énergies renouvelables. Les technologies de stockage thermique peuvent être utiles à cette fin.

L’objectif de ce projet est d’étudier les technologies de stockage thermique actuellement déployées dans les bâtiments institutionnels québécois de façon à documenter l’expérience passée et en soutirer les conditions de succès. C’est un projet qui vise à fournir aux gestionnaires de parcs immobiliers institutionnels des données probantes sur l’usage du stockage thermique dans le but qu’ils l’utilisent pour remplacer des systèmes aux énergies fossiles et ainsi réduire leurs émissions de GES. Puisque le projet global comporte différentes phases et sous-objectifs, ils seront séparés entre plusieurs étudiants; divers sujets sont donc disponibles.

1. Potentiel du stockage thermique dans le parc immobilier institutionnel québécois
L’objectif est l’analyse de l’opérabilité du stockage thermique dans les bâtiments choisis, depuis la conception à la mise en service. Pour ce faire, il faudrait documenter les projets passés, identifier les acteurs, les requis et erreurs, détailler le fonctionnement, les critères d’acceptation et de rejet. Pour répertorier les meilleures pratiques, des interviews avec les acteurs clés seront nécessaires. Le projet impliquera des déplacements pour visiter les installations et faire la cueillette des informations. Il faudra également établir le profil du parc immobilier étudié, quantifier le potentiel des technologies de stockage et faire des recommandations sur les circonstances appropriées d’usage des technologies de stockage. Pour ce faire, l’utilisation d’outils d’analyse statistique sera nécessaire. 

2. Analyse de la performance de systèmes de stockage thermique
L’objectif est de quantifier la performance de différents systèmes de stockage thermique à réduire la pointe d’appel de puissance électrique et réduire les émissions de GES de bâtiments institutionnels. Pour ce faire, il faudra documenter les coûts d’acquisition (achat, installation) et d’opération (facturation énergétique, entretient etc.), faire l’analyse de la facturation énergétique et des émissions de GES évités, et générer des indicateurs de rentabilité des projets. Le projet impliquera des déplacements pour visiter les installations et faire la cueillette des informations. Selon les bâtiments étudiés, il est possible qu’une phase de mesurage en-site et/ou l’utilisation d’outils de simulation énergétique des bâtiments soit nécessaire. 

3. Développement d’un outil de prédiction du potentiel du stockage thermique
L’objectif est de mettre au point un outil simplifié pour prédire le potentiel du stockage à déplacer des GES dans des projets futurs. Pour ce faire, il faudra faire l’analyse statistique des caractéristiques des bâtiments concernés et de leur profil énergétique avant et après l’ajout de stockage afin d’en extraire des indicateurs de succès. L’utilisation d’outils d’analyse statistique et de simulation énergétique des bâtiments sera nécessaire.

Selon le projet choisi, les compétences requises peuvent varier. L'objectif sera de former une équipe qui couvre l'ensemble des besoins du projet.

Connaissances requises

Le candidat 1 doit démontrer :

  • une excellente motivation
  • une capacité à travailler de façon autonome
  • une  capacité de bien communiquer en français à l’oral et à l’écrit
  • une bonne compréhension du milieu de la construction au Québec
  • une expérience en lecture de plans et devis
  • une familiarité avec des outils d’analyse statistiques : p. ex. Matlab & Simulink
  • des connaissances en statistique des séries chronologiques seraient un atout
  • une connaissance des systèmes CVCA et de simulation énergétique des bâtiments est un atout
  • un permis de conduire valide est un atout.

Le candidat 2 doit démontrer :

  • une excellente motivation
  • une capacité à travailler de façon autonome
  • une capacité de bien communiquer en français à l’écrit
  • une expérience en lecture de plans et devis
  • une expérience en mesure expérimentale (températures, débits, etc.)
  • une connaissance en énergétique, des systèmes CVCA
  • une familiarité avec la modélisation énergétique des bâtiments est un atout
  • un permis de conduire valide est un atout.

Le candidat 3 doit démontrer :

  • une excellente motivation
  • une capacité à travailler de façon autonome
  • une capacité de bien communiquer tant à l’oral qu’à l’écrit (français ou anglais)
  • une bonne expérience avec des outils d’analyse statistiques (p. ex. Matlab & Simulink) pour l’analyse de séries chronologiques
  • une connaissance des systèmes CVCA, du transfert thermique et de l’énergétique
  • une expérience en modélisation énergétique des bâtiments
  • une familiarité avec la désagrégation de profils de consommation énergétique est un atout.

Programme d'études visé

Maîtrise avec projet, Maîtrise avec mémoire, Doctorat

Domaines de recherche

Énergie, Infrastructures et milieux bâtis

Financement

Une bourse annuelle est offerte dont le montant sera à préciser selon le projet choisi.

Autres informations

  • Date de début : 2019-09-01
  • Partenaire impliqué : Transition énergétique Québec