Développement d'un capteur pour l'évaluation de la pression exercée par un bouchon d'oreille sur les tissus d'un conduit auditif

PROBLÉMATIQUE
Dans le monde, plus de 120 millions de personnes sont exposées à des niveaux de bruit importants et 16% à 24% des déficiences de l’appareil auditif sont causées par le bruit au travail. Au Québec, la surdité est la maladie professionnelle de loin la plus recensée et le nombre de travailleur touchés par celle-ci ne cesse d’augmenter ainsi que les coûts qui y sont associés. Même si le recours à la protection auditive individuelle reste parfois le seul moyen de prévention, l’efficacité de ce type de protection est souvent inférieure à celle attendue car les protecteurs sont mal portés et/ou portés insuffisamment longtemps. La cause est pourtant bien connue: les protecteurs auditifs sont inconfortables.

OBJECTIFS DU PROJET
L’objectif principal de ce projet est de concevoir un capteur permettant de mesurer la pression exercée par un bouchon d’oreille à l’intérieur d’un conduit auditif artificiel qui servira de banc d’essai pour évaluer différents modèles de bouchons d'oreille. Plus spécifiquement, il s’agira entre autres de:
• Étudier les différentes technologies de transduction (e.g. : capacitive, barométrique, optique, etc.) permettant de mesurer la pression dans un conduit cylindrique étroit (diamètre ~10mm).
• Faire le choix d’une technologie de transduction respectant les contraintes du projet (forme, étendue de pression, résolution spatiale, etc.).
• Faire la conception électrique, mécanique et logicielle du capteur de pression.
• Caractériser le capteur et élaborer une procédure d’étalonnage appropriée.
• Assurer une intégration efficace du capteur développé à même le conduit auditif artificiel.

Ultimement, ce capteur de pression sera intégré au conduit auditif artificiel dans le but de tester et d’évaluer différents modèles de bouchons à oreille. Le capteur développé dans le cadre de ce projet devra donc permettre de mesurer la répartition de pression exercée par différents bouchons à l’intérieur du conduit auditif artificiel et permettre de comparer les profils de pression de façon précise et fiable. 


Autres informations : Projet en partenariat avec l’institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail (IRSST). L’étudiant·e sélectrionné·e sera cosupervisé·e par un professeur du département de génie des systèmes et un professeur du département de génie mécanique. L’étudiant·e sera ainsi appelé·e à collaborer étroitement avec des professeurs de l’ÉTS ainsi qu’avec l’institut de recherche. Ce projet s’inscrit dans une initiative de recherche plus large visant à fournir des outils de prévention SST (santé et sécurité au travail) pour sélectionner des bouchons d'oreille mieux adaptés à la morphologie et aux conditions de travail des travailleurs.

Connaissances requises

• Baccalauréat en : génie de la production automatisée, génie mécanique, génie électrique, ou toute autre discipline connexe.
• Intérêt pour le domaine de la santé et sécurité au travail.
• Atouts : 1) Expérience(s) antérieure(s) en conception de capteurs et/ou 2) Connaissances dans un des domaines suivants : programmation de microcontrôleurs, conception de PCB, analyse de circuits électrique.
 

Programme d'études visé

Maîtrise avec mémoire

Domaines de recherche

Matériaux et fabrication, Santé

Financement

Bourses MITACS + supplément du professeur

Autres informations

Date de début : 2021-09-01 
Partenaire impliqué: Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail (IRSST)