Développement d’algorithmes d’IA pour l'authentification continue et non-invasive d'utilisateurs d’appareils intelligents.

Nous sommes présentement à la recherche d’un·e étudiant·e à la maîtrise avec mémoire pour effectuer des recherches en apprentissage machine, visant à certifier l’identité d’utilisateur·rice·s grâces aux données provenant d’appareils intelligents (principalement du cellulaire). L’idée est entre autres d’étudier la possibilité d’utiliser de façon non-invasive des données provenant de diverses sources à même l’appareil, dont celles provenant de la centrale inertielle (IMU) afin de valider l’identité d’une personne de façon continue. Ainsi, les principaux objectifs de ce projet de recherche sont :
• Concevoir des algorithmes permettant d’extraire les données pertinentes des appareils de façon non-invasive (idéalement sans interventions nécessaires de la part de l'usager).
• Acquérir un ensemble de données multimodales, recueillies grâce à la collaboration d’un bassin de participant·e·s volontaires. Cet ensemble de données servira à des fins d’analyse pour le projet.
• Évaluer le potentiel qu’offrent les données provenant de diverses sources au sein d’un appareil cellulaire afin de valider l’identité d’une personne.
        o Est-il par exemple possible d’utiliser les données provenant de la centrale inertielle d’un cellulaire afin d’identifier une personne en se basant sur sa démarche?
• Concevoir, tester, valider des algorithmes d’apprentissage machine permettant d’utiliser ces données pour valider l’identité d’une personne (authentification).
• Déployer ces algorithmes sur des serveurs distants recueillant les données des appareils.
L’idée derrière l’initiative de recherche plus large à laquelle l’étudiant·e choisi·e participera, est de permettre de valider l’identité d’une personne de façon automatique, continue et non-invasive. Ultimement, cela vise à permettre, dans quelques années, d’accéder à des espaces à accès restreints (e.g. : salles de spectacle, chambres d’hôtel, aéroports, etc.)  en se servant de ce moyen pour valider l’identité.

Précisions additionnelles: Projet en partenariat avec la compagnie IPtoki, basée à Montréal. L’étudiant·e sera codirigé par un professeur du département de génie des systèmes et un professeur du département de génie logiciel et des technologies de l'information. L’étudiant·e sélectrionné·e sera ainsi appelé·e à collaborer étroitement avec des professeurs de l’ÉTS ainsi qu’avec le partenaire industriel. Le projet s’inscrit dans une initiative de recherche plus large, sur laquelle une dizaine de chercheur·e·s (majoritairement des étudiant·e·s à la maîtrise et au doctorat) travaillent depuis plus d'un an.

Connaissances requises

-Baccalauréat en : génie logiciel, génie de la production automatisée, génie des technologies de l’information, génie informatique, informatique, génie électrique, ou toute autre discipline connexe.
-Connaissances en apprentissage machine et intelligence artificielle, idéalement avec expérience (académique et/ou professionnelle).
-Compétences en programmation (particulièrement : Python). Atouts : C, C++, Bash
-Connaissance de certaines librairies d'IA populaires (Tensorflow, PyTorch, Keras, etc.)

Programme d'études visé

Maîtrise avec mémoire

Domaines de recherche

Technologies de l'information et des communications

Financement

Bourses MITACS + suppléments provenant du professeur

Autres informations

Date de début : 2021-09-01 
Partenaire impliqué: IPtoki
Conformité : Des participants humains