Passer au contenu principal

Prix d'excellence du CA

Jean-Luc Martel remporte le prix d'excellence du CA pour les chargés de cours

22 avril 2022

Qu’elles soient enseignantes, professeures ou chercheuses, les personnes qui ont été sélectionnées pour les Prix d’excellence du conseil d’administration ont en commun de donner du sens aux savoirs qu’elles transmettent à leurs étudiants et étudiantes, aux industriels, aux médias ou au grand public. Ces prix, qui visent à reconnaître la contribution des personnes qui se sont distinguées par leur engagement en recherche, en enseignement ou par les services qu’elles ont rendus à la communauté, ont été remis lors du Gala d’excellence : recherche et enseignement, qui a eu lieu le 14 avril dernier, à l’ÉTS, en présence de plus d’une centaine d’invités.

Jean-Luc Martel, du Département de génie de la construction
Jean-Luc Martel, du Département de génie de la construction

Après avoir obtenu son baccalauréat et son doctorat en génie de l’ÉTS, Jean-Luc Martel a fait un saut dans l’industrie au sein d’une firme spécialisée dans les ressources en eau. Quelques années plus tard, il a choisi de renouer avec son alma mater, en y retournant non pas en tant qu’étudiant, mais en tant que chargé de cours et associé de recherche au sein du laboratoire HC3. « J’ai commencé au baccalauréat à donner des travaux pratiques, puis j’ai accepté de donner un cours complet une fois au doctorat », explique Jean-Luc Martel.

Fort de ses 1000 heures d’enseignement, Jean-Luc Martel semble très apprécié de ses étudiants : la moyenne de ses évaluations tourne autour de 4,6/5, et ce, depuis 2013. L’enseignant, qui a aussi publié une quinzaine d’articles scientifiques et fait plus d’une quarantaine de présentations orales dans des congrès nationaux et internationaux, ne s’assied pas sur ses lauriers pour autant!

Il se fait un point d’honneur de peaufiner ses méthodes d’enseignement et son matériel pédagogique. Les commentaires qu’il reçoit aussi de ses étudiants l’aident non seulement à améliorer ses méthodes pédagogiques, mais d’autres compétences. « On m’a souvent dit que je parlais très vite. J’essaie donc de me corriger », relate en riant le dynamique chargé de cours.  

Une caractéristique qui ne semble nullement nuire à ses qualités d’enseignant. « Jean-Luc parle très vite, mais il est tellement intéressant! Comme il a déjà travaillé en industrie, il amène toujours des cas concrets en classe », souligne Émilie Bilodeau, une étudiante à la maîtrise. Celle-ci tient d’ailleurs à préciser qu’au départ, le cours d’hydrologie qu’elle a suivi dans son programme de baccalauréat l’intéressait très peu. Elle s’y est même inscrite à reculons, avoue-t-elle. Il semble que Jean-Luc ait changé la donne, car son mémoire de maîtrise portera sur ce sujet. 

En outre, comme il connait l’ÉTS comme le fond de sa poche, Jean-Luc est de bon conseil pour ses étudiants. Il n’hésite d’ailleurs pas à partager ses expériences estudiantines en classe, allant même jusqu’à encourager ses étudiants à venir le rencontrer pour obtenir des conseils. « Par exemple, il y a toujours quelqu’un qui me demande s’il devrait continuer à la maîtrise. Quand j’étais étudiant, j’aurais aimé que quelqu’un puisse répondre à mes questions », se rappelle-t-il.  

En plus d’enseigner et de développer des cours, Jean-Luc Martel a aussi travaillé à l’installation des équipements sur le bassin versant expérimental de Sainte-Marthe. Cette station offre aux étudiants en hydrologie et en hydrogéologie l’occasion d’étudier la matière en milieu naturel. Ses recherches dans le domaine des changements climatiques représentent aussi un atout important, car elles lui permettent de sensibiliser les futurs ingénieurs et ingénieures à cet important enjeu planétaire.

Pour toutes ces raisons, les membres du Conseil d’administration ont décidé de lui décerner le Prix d’excellence pour les chargés de cours.
 

Chantal Crevier

Service des communications et du recrutement étudiant

514 396-8800, poste 7893

Toutes les nouvelles