Passer au contenu principal

Reproduire la prouesse technique de Marconi 

Un projet de fin d’études accompli avec succès, malgré de nombreux obstacles

10 janvier 2022
membres du panel
Les membres du panel en compagnie de Mathieu Dugal.

En décembre dernier, l’ÉTS a pu souligner le travail remarquable qui a été accompli par des étudiants en génie électrique de deux cohortes, soit de réaliser une station émettrice d’il y a 100 ans avec les composants d’aujourd’hui! 

Cette mission, qui a fait l’objet d’un projet de fin d’études, a été lancée en novembre 2019. Elle visait à marquer le 100e anniversaire des premières radiodiffusions canadiennes par la station XWA qui se trouvait alors à l’angle des rues Peel et Notre-Dame, soit sur l’actuel campus de l’ÉTS. 

Les étudiants engagés dans le projet devaient donc reproduire la prouesse technique de Marconi. La pandémie mondiale est venue chambouler leurs plans : le projet s’est déroulé non pas sur une session, mais sur deux. Les étudiants de la deuxième cohorte devaient donc poursuivre le travail entamé par leurs collègues de la session précédente. Heureusement, le professeur Naim Batani ainsi que les chargés d’application technologique et informatique Youssef Bekbouti et Samuel Gagné de même que Stéphane Lemire, d’Ultra Communications, étaient là pour les guider.  

musée des ondes emile-berliner
La présidente du Musée des ondes Émile-Berliner

C’est donc avec soulagement qu’ils ont pu entendre la voix de Mathieu Dugal, animateur de l’émission Moteur de recherche, de Denis Couillard, directeur chez Ultra Communications, de même que celles d’Annie Levasseur et de Frédéric Nabki, professeurs à l’ÉTS, sur les ondes AM générées par leur projet. Ces personnes avaient accepté de participer à un panel de discussion fort intéressant portant sur l’avenir des télécommunications. 

Enfin, des radios anciennes ainsi que des panneaux retraçant les grands jalons historiques des télécommunications ont également été exposés pour l’occasion. 

À ce titre, nous tenons à remercier le Musée des ondes Émile-Berliner, la Société québécoise des collectionneurs de radios anciennes ainsi qu’Ultra Communications pour leur appui tout au long de ce projet.

Voyez le projet de fin d'études des étudiants : vidéo descriptive

Une reconnaissance de IEEE en 2022

Il y a fort à parier que nous entendrons encore parler des premières radiodiffusions canadiennes en 2022! En effet, l’organisation IEEE devrait autoriser l’installation d’une plaque visant à commémorer ce jalon important de l’histoire des télécommunications. Cette reconnaissance, appelée IEEE Milestone, fait l’objet d’un processus rigoureux de la part de l’organisation. En fait, seulement 16 jalons de ce genre ont été reconnus au Canada, et ce sera la première fois que Montréal recevra une telle plaque. 

 

Chantal Crevier

Service des communications et du recrutement étudiant

514 396-8800, poste 7893

Toutes les nouvelles