Passer au contenu principal

L’ÉTS prépare les dirigeants et les citoyens à être prêts aux défis de demain

Plus de 1200 personnes ont assisté aux conférences du programme Leadership et responsabilité citoyenne.

7 avril 2022

Avec plus de 1200 participations individuelles aux conférences et la participation d’une vingtaine de penseurs de renom, l’École de technologie supérieure (ÉTS) a réuni autour de la table le plus grand nombre de citoyennes et citoyens pour réfléchir ensemble aux défis auxquels la société québécoise est confrontée. Cet objectif ambitieux de préparer la relève au Québec, à maîtriser les enjeux de la mondialisation et à les analyser dans une perspective critique, l’ÉTS le poursuivra, au moment même où la guerre en Europe continue de faire rage et que des nouveaux défis guettent le monde. 

Pour souligner le succès des conférences Leadership et responsabilité citoyenne, l’ÉTS tient aujourd’hui un symposium de clôture pour les étudiants, animé par les deux co-fellows Gérard Bouchard, professeur émérite de l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC) et Stéphane Paquin, politologue et professeur à l’École nationale d’administration publique (ENAP).

« Grâce à la grande compétence et au dévouement de nos conférencières et conférenciers, grâce également à l’esprit très vif et très ouvert des étudiants et des étudiantes, ce programme de séminaires fut une véritable fête de la réflexion, du savoir et de l’échange. Ce fut un honneur et un immense plaisir d’en assurer la codirection avec Stéphane Paquin. J’en suis profondément reconnaissant à l’ÉTS » commente Gérard Bouchard.  

Stéphane Paquin abonde dans le même sens : « nous avons été privilégié de pouvoir rencontrer des conférenciers de si haut niveau dont un ancien premier ministre, M. Lucien Bouchard, un sous-ministre adjoint en exercice, M. Éric Marquis, un entrepreneur de grand calibre, M. Serge Godin de CGI, ainsi que de très grands experts du provenant du Québec et de l’étranger dont Mia Homsy, présidente-directrice générale de l'institut du Québec, Lynda Rey, de l’Alliance globale pour l’immunisation à Genève et Destiny Tchehouali, professeur de communication internationale à l’Université du Québec à Montréal ».

Jacob Cosette, étudiant de l’ÉTS qui a bénéficié de l’accréditation de cette série de séminaires, soutient que : « c’est un excellent exemple de la capacité de l’ÉTS à montrer une vision proche de l’industrie, complémentaire à nos cours. C’est une opportunité – sans équivoque – de nous former à être prêts à surmonter les défis de demain ». 

Ces conférences sont maintenant disponibles en différé sur le site de l’ÉTS. Pour les consulter : conférences

À propos de la Fondation Jarislowsky 


La Fondation Jarislowsky a été fondée par Stephen Jarislowsky, un important philanthrope et dirigeant d'entreprises canadien. La Fondation compte 37 chaires de recherche dans des domaines traitant de la démocratie, de la gouvernance, de la gestion du secteur public, des arts et de la médecine, et ce, partout au Canada. 

La Fondation contribue à des programmes qui permettent aux étudiants de divers horizons de discuter d'enjeux contemporains avec des mentors et des experts reconnus. Ces programmes visent à développer la pensée critique des étudiants afin qu'ils deviennent des leaders pourvus d'une vision sociale et d’une pensée stratégique.

Toutes les nouvelles