Passer au contenu principal

Rencontre entre science et art

L’ÉTS accueille l’exposition « Les chercheuses en BD »

10 novembre 2022
Mme Claudiane Ouellet-Plamondon, professeur-chercheuse du Département de génie de la construction de l’ÉTS
Mme Claudiane Ouellet-Plamondon, professeur-chercheuse du Département de génie de la construction de l’ÉTS

Le 9 novembre dernier, l’ÉTS a accueilli le vernissage de l’exposition éphémère et innovante « Les chercheuses en BD », un événement organisé conjointement par l’École avec le Consulat de France à Québec. Ces œuvres uniques, sous forme de grandes planches de bande dessinée, mettent en lumière la recherche des femmes scientifiques au sein du réseau des universités du Québec ayant des collaborations avec la France. 

Ce maillage entre 11 chercheuses et 11 autrices-bédéistes permet de découvrir des travaux de recherche autrement, en alliant art et science. Les récits illustrés se veulent un encouragement pour toutes celles qui songent à poursuivre une carrière dans la recherche et les sciences, des domaines traditionnellement plus masculins.

En plus de mettre en valeur la contribution à la recherche des femmes sous un format innovateur, cette exposition présente des portraits de femmes scientifiques inspirantes qui laissent leur marque dans leurs domaines respectifs, dont celui de Mme Claudiane Ouellet-Plamondon, professeur-chercheuse du Département de génie de la construction de l’ÉTS. Les travaux de la chercheuse portent notamment sur des matériaux de construction et géo-environnementaux dans une perspective d’économie circulaire et de limites planétaires. 

Des participants du vernissage de dos qui regarde une planche de dessins

Pour l’occasion, l’ÉTS a reçu Mme Sophie Lagoutte, Consule générale de France à Montréal. Cette soirée fut l’occasion de saluer l’esprit de coopération et de collaboration qui rendent possible l’engagement international du milieu universitaire. Animée par Annie Bouthillette, directrice exécutive des relations institutionnelles à l’ÉTS, la soirée s’est déroulée avec la conviction que ce projet n’est que le début d’une initiative porteuse. 

L’exposition est gratuite et sera accessible à partir du 14 novembre jusqu’aux vacances de fin d’années à l’ÉTS avant de partir en tournée à travers le réseau de l’Université du Québec. 

Sophie Dubuc

Service des affaires publiques et des relations gouvernementales

Toutes les nouvelles