Grands Prix du design 2021

L’architecture du pavillon D célébrée

18 octobre 2021
Le pavillon D érigé sur le campus de l'ÉTS, éclairé, photographié de nuit.
Le pavillon D érigé sur le campus de l'ÉTS.

Le talent du cabinet Menkès Shooner Dagenais LeTourneux Architectes (MSDL) a été reconnu de nouveau cette année pour un bâtiment érigé sur le campus de l’ÉTS. C’est le pavillon D qui, cette fois, a valu à la firme le Grand Prix Architecture ainsi que le prix Platine Architecture / Bâtiment public – Enseignement supérieur – décernés lors du gala des Grands Prix du design.

De plus, la firme a également été nommée lauréate Or Architecture / Intégration de l’art en architecture pour le parc attenant et l’insertion très réussie de l’œuvre Réaction en chaîne de Ludovic Boney qui s’y trouve.

Les lauréats des catégories Architecture, Construction et Immobilier, ainsi que Paysage et Territoires de cette 14e édition des Grands Prix du design ont été dévoilés le 18 septembre lors d’un gala tenu à Québec.

Ces distinctions s’ajoutent à plusieurs autres décernées au cabinet MSDL au cours des dernières années pour des projets de l’ÉTS. En 2019, dans le cadre des Grands Prix du design, le cabinet a reçu le prix Établissement institutionnel de l’année et le prix Projet de l’année pour la conversion du Planétarium Dow (aujourd’hui le Centech), en plus du prix Réhabilitation de l’Opération patrimoine Montréal de la Ville de Montréal et de l’Architecture MasterPrize, catégorie Educational Buildings, du Farmani Group. En 2017, pour la Maison des étudiants, il a reçu le prix d’excellence en architecture et le Prix du public de l’Ordre des architectes, et en 2016, le prix dans la catégorie Institutionnel de la Best of Canada Design Competition du magazine Canadian Interiors.

 Un jury international et des participants d’une trentaine de pays

Cette année, les organisateurs de ce concours prestigieux avaient formé pour la première fois un jury composé de personnalités reconnues sur la scène internationale, et ajouté de nouvelles disciplines et catégories afin de refléter l’effervescence et la créativité dans le domaine du bâti. Plus de 1100 projets ont été soumis par des firmes et cabinets provenant d’une trentaine de pays.

Julie Morin, architecte associée de Menkès Shooner Dagenais LeTourneux Architectes et chargée de projet du pavillon D, en compagnie du secrétaire général de l'ÉTS, Cédrick Pautel.
Julie Morin, architecte associée de Menkès Shooner Dagenais LeTourneux Architectes et chargée de projet du pavillon D, en compagnie du secrétaire général de l'ÉTS, Cédrick Pautel.

Une continuité harmonieuse

Avec sa géométrie distinctive et ses grands panneaux vitrés, le pavillon D offre une belle vitrine sur la vie étudiante. Il assure une continuité harmonieuse avec la Maison des étudiants et forme avec celle-ci un écrin pour le parc situé entre les deux bâtiments faisant de ce nouveau lieu une véritable oasis au cœur du campus.

Parmi leurs commentaires, les membres du jury ont notamment souligné « le dialogue énergisant pour ses occupants » créé par le jeu de la transparence et de l’opacité du bâtiment et évoqué une « belle échappée urbaine au nom de la science et de l’éducation ».

Une équipe inspirée

Félicitations à l’équipe du projet de MSDL : Jean-Pierre LeTourneux, concepteur principal; Julie Morin, chargée de projet; Anik Shooner, architecte patron; ainsi qu’à Yves Bousquet, Marie-Ève Éthier Chiasson, Louis Laperrière, Gaspard Marier, Gaétan Roy, Léonie Roy et Andrea Youssef. À l’ÉTS, félicitations à Mathieu Bergeron, responsable du projet de construction à l’ÉTS, pour son apport à cette nouvelle réussite.

L’ÉTS est fière de l’évolution de son campus et remercie le cabinet MSDL de sa précieuse contribution à cette transformation inspirante.

Une seconde soirée de remise de prix dévoilera le 20 octobre les lauréats dans les catégories Design d’intérieur, Produit, Communication et Graphisme. Ce gala se tiendra à Montréal.

Manon Lamoureux
Service des communications et du recrutement étudiant

Toutes les nouvelles