Volet Excelle Science du concours Chapeau, les filles!

Trois étudiantes de l’ÉTS lauréates

21 juillet 2021

Chapeau à Aruny Pathammavong, étudiante au baccalauréat en génie logiciel, Viviane Leduc, étudiante au baccalauréat en génie mécanique et Frédérique Légaré, étudiante au baccalauréat en génie des technologies de l’information pour leur prix respectif reçu dans le cadre du concours Chapeau, les filles! et son volet Excelle Science. Voici leurs parcours uniques et exceptionnels.

Aruny Pathammavong
Prix Excelle Science du ministère de l’Économie et de l’Innovation (2000 $)

« À travers mes yeux d’enfant, mon clavier faisait de la magie. J’adorais les films futuristes, et les vêtements intelligents m’apparaissaient en rêve », s’exclame Aruny. Son amour pour la biologie et ses études en design de la mode, réalisées 15 ans plus tôt, lui permettront d’établir la bonne connexion : elle utilisera l’intelligence artificielle comme fil conducteur pour fabriquer des vêtements intelligents utilisés à des fins médicales.

Ses expériences précédentes l’ont amenée à avoir confiance en elle, à prendre sa place et à faire valoir ses idées dans un domaine qui lui convient parfaitement et qui favorise un réel avancement technologique. Promotion de son programme, conférences de femmes inspirantes et soirées réseautage… tout la relie au succès.

Viviane Leduc
Prix Excelle Science du ministère de l’Enseignement supérieur (5000 $)

Viviane fonce dans le domaine de la construction, les deux bottes en avant! Expressive, intense et colorée, elle a suivi les traces de son père, entrepreneur en construction. Sur un chantier, dans un laboratoire ou assise à un bureau, elle cherche à bien comprendre la mécanique des bâtiments. En tant que membre du club étudiant Les Ingénieuses, elle favorise l’intégration des femmes dans le domaine : « Même si nous sommes minoritaires, il y a de plus en plus de femmes dans les milieux traditionnellement masculins. La solidarité féminine peut vraiment aider à accomplir de grandes choses », souligne-t-elle. Viviane a toutes les compétences pour devenir chargée de projets dans une firme de génie-conseil ou encore fondatrice de sa propre entreprise. Pourquoi pas? Ses bottes la mèneront assurément loin.

Frédérique Légaré
Prix Relève Excelle Science du Ministère de l’Économie et de l’Innovation (3000 $)

« Comment se lasser d’une profession qui comporte autant de langages ayant chacun leurs particularités, tout en possédant les mêmes bases de logique et de créativité? Pour moi, il s’agit d’un véritable amalgame de rêves », avoue Frédérique. Charmée par le domaine de l’intelligence artificielle, la jeune femme est prête à s’y investir pleinement. Pour celle qui n’avait jamais programmé avant d’entrer à l’ÉTS, c’est un vaste univers qui se dévoile : « J’aime les logiques séquentielles et élémentaires qu’offre la programmation. Je suis toujours fascinée de constater le potentiel créatif que des outils aussi rudimentaires peuvent offrir », dit-elle. Pour le moment, la future ingénieure est transportée de bonheur à l’idée de faire partie d’un domaine en plein essor.

Bravo à vous trois! L’ÉTS est fière de vous compter parmi ses étudiantes!

Au cours des 25 dernières années, le concours Chapeau, les filles! a mis en lumière un nombre considérable de femmes qui ont opté pour un métier ou une profession à prédominance masculine et démontré une persévérance exemplaire jusqu’à l’obtention de leur diplôme.

Pour information :
Stéphanie-Élizabeth Le Sieur
Services aux étudiants, ÉTS

Toutes les nouvelles