Leadership et responsabilité collective

On ne naît pas leader, on le devient! 

15 septembre 2020
banniere leadership ets

Warren Bennis, un universitaire spécialisé en gestion ayant conseillé de nombreux présidents américains, disait qu’on ne naît pas leader, mais qu’on le devient! C’est ce que croit aussi l’École de technologie supérieure (ÉTS) qui offrira, à compter de la session d’hiver 2021, un programme de douze semaines intitulé Leadership et responsabilité collective. Ce programme, qui a pu voir le jour grâce à une généreuse bourse de 500 000 $ versée par la fondation Jarislowsky, contribuera à former, au cours des cinq prochaines années, de futurs ingénieurs ouverts sur le monde et aptes à jeter un regard critique sur les grands enjeux contemporains. 

Regards multidisciplinaires sur la pandémie COVID-19

La première édition du programme, dont le thème sera Regards multidisciplinaires sur la pandémie COVID-19, se tiendra sous la présidence d’honneur de Gérard Bouchard, sociologue et professeur à l’Université du Québec à Chicoutimi. Grâce à des conférenciers renommés, tels que Bryan Myles, Michel Clair, Marie Grégoire, Pierre Fortin et Laure Waridel, pour ne nommer que ceux-ci, les 25 participants du programme – qui seront triés sur le volet par un comité de sélection – auront l’occasion d’analyser les répercussions de la pandémie sur les plans scientifique, économique, politique et culturel. Ils seront également appelés à cerner les rôles des acteurs privés ou publics ainsi qu’à trouver des réponses éclairées à des enjeux complexes. Soulignons que la thématique du programme changera d’une année à l’autre. 

Deux conférences ouvertes au public 

Le grand public sera également convié à deux conférences, lesquelles se tiendront les 12 mars et 10 avril. Animée par Michèle Lamont, professeure à l’université Harvard, la conférence du mois de mars traitera de la manière dont les jeunes Américains font face à la pandémie et redéfinissent leur avenir. Celle de Gérard Bouchard, qui clôturera le programme en avril, s’intéressera aux dessous de la crise, sur ce qu’elle nous a révélé. Au programme : les mythes sociaux, la place de la nation, la nouvelle perception de la mondialisation, la résurgence nationaliste.  

Renseignements sur la programmation

Pour obtenir plus d’information sur la programmation, nous vous invitons à consulter la page Web du programme  Leadership et responsabilité collective. Les invitations aux conférences publiques seront diffusées sur les plateformes numériques de l’ÉTS au cours de la session d’hiver. 

Le programme Leadership et responsabilité collective a pu être créé grâce au soutien de la Fondation Jarislowsky.

À propos de la fondation Jarislowsky 

La Fondation Jarislowsky a été fondée par Stephen Jarislowsky, un important philanthrope et dirigeant d’entreprises canadien. La Fondation compte 37 chaires de recherche dans des domaines traitant de la démocratie, de la gouvernance, de la gestion du secteur public, des arts et de la médecine, et ce, partout au Canada.

La Fondation contribue à des programmes qui permettent aux étudiants de divers horizons de discuter d’enjeux contemporains avec des mentors et des experts reconnus. Ces programmes visent à développer la pensée critique des étudiants afin qu’ils deviennent des leaders pourvus d’une vision et d’une pensée stratégiques.    

Stephen Jarislowsky est compagnon de l’Ordre du Canada et grand officier de l’Ordre national du Québec. 

Chantal Crevier

Service des communications

514 396-8800, poste 7893

Toutes les nouvelles