Inauguration de l’œuvre d’art Réaction en chaîne

L’ÉTS offre une œuvre d’art haute en couleur à sa communauté!

14 septembre 2020
Au premier plan de gauche à droite : Benoit Dorais, maire de l'arrondissement du Sud-Ouest, François Gagnon, DG de l'ÉTS, et l'artiste Ludovic Boney, entourés des membres du comité de sélection.

L’École de technologie supérieure (ÉTS) a procédé cet après-midi à l’inauguration de l’œuvre d’art public Réaction en chaîne, de l’artiste Ludovic Boney, en présence du maire de l’arrondissement du Sud-Ouest, Benoit Dorais, et de son directeur général François Gagnon.

Située à l’entrée Ouest du campus de l’ÉTS, entre les pavillons D et E, l’œuvre est entièrement réalisée en aluminium. Son aménagement est en lien direct avec la volonté d’ouvrir l’ÉTS à sa communauté élargie, soit auprès des entreprises et des partenaires, mais aussi auprès des résidents de Griffintown et des Montréalais en général. L’École, qui est très proche du milieu industriel grâce à ses programmes de formation et de recherche qui répondent précisément aux besoins de l’industrie, souhaite également être une importante partie prenante du quartier où se développe son campus.

« Cette œuvre deviendra un lieu de rencontre pour les passants déambulant sur la rue Murray. Je souhaite que toute la communauté se l’approprie et en fasse un site animé et vivant, où les étudiants et le personnel de l’ÉTS, tout comme les citoyens du quartier, peuvent venir y manger, s’y reposer et converser entre eux, dans un endroit calme et sécuritaire. Un lieu qui jouera le rôle de véritable poumon au sein de notre campus, où tous pourront venir faire le plein de verdure et d’oxygène. », a mentionné François Gagnon, directeur général de l’ÉTS.

Quelques précisions sur l’oeuvre
Réaction en chaîne est une œuvre qui se déploie dans l’espace d’intervention en exploitant l’organisation spatiale définie par l’aménagement paysager. Que ce soit par les couleurs vives et vibrantes ou par la répétition de formes géométriques, cette œuvre est profondément ancrée dans l’esthétique en art public de son concepteur et parfaitement adaptée à ce lieu ainsi qu’aux avantages de son emplacement qui décline les possibilités de points de vue sur celle-ci. Si l’horizontalité de l’œuvre permet une intégration visuelle harmonieuse ainsi qu’un respect de la circulation pour les usagers, elle est également une invitation à s’asseoir pour faire de cet espace vert une pause, un arrêt, un lieu de discussions et d’échanges. Entre sculpture et mobilier urbain, l’œuvre parvient à habiter le lieu et à l’exploiter tout en invitant le spectateur à se l’approprier.

L’engagement de l’École dans son quartier
Cet engagement se traduit par sa volonté de créer des parcs accompagnés d’œuvres d’art, le tout découlant des consultations ayant mené au plan de développement urbanistique du campus. En effet, rappelons qu’à l’hiver 2018, une série de consultations avait été menée dans l’objectif de créer un campus à l’image du dynamisme de l’ÉTS, au cœur de son quartier et de Montréal. Ces consultations avaient notamment permis de réitérer le besoin d’espaces verts dans le quartier Griffintown, et plusieurs souhaits de la communauté concernant le verdissement, l’intégration des arts et de la culture, le mobilier urbain, la sécurité, avaient aussi été exprimés. À ce sujet, un Programme d’intégration des arts et de la culture prévoyant des interventions dans les domaines des arts visuels, de l’art mural et des arts de la scène est en cours d’élaboration. 

L’École est très fière de partager l’œuvre Réaction en chaîne avec sa communauté, une œuvre réalisée conjointement avec le ministère de la Culture dans le cadre de la démarche d’intégration des arts à ses bâtiments. Au cours des prochaines semaines, elle annoncera les détails du processus de consultation qu’elle entend mettre sur pied dans le but de désigner un nom au parc dans lequel se trouve cette œuvre d’art. 

Quelques précisions sur l’artiste – Notes biographiques de l’artiste et porte-folio : 
https://www.ludovicboney.com/

 

Olivier Audet

Service des communications

514 396-8466

Toutes les nouvelles