Charles Deguire, Ambassadeur ÉTS Entrepreneur 2020

L'entrepreneur qui change des vies

22 octobre 2020
Charles Deguire

Charles Deguire est président-directeur général et cofondateur de Kinova, une entreprise de calibre mondial spécialisée en robotique qui améliore concrètement la qualité de vie, notamment celle des personnes à mobilité réduite ou atteintes d’un cancer des poumons. Cette vision du génie au service des gens, il l’a raffinée au fil de ses années passées à l’ÉTS, où il a obtenu son baccalauréat en génie électrique en 2007.

« Je suis un passionné, un rêveur qui s’est donné pour mission de mettre la technologie au service des gens. J’ai trois oncles qui ont vécu avec l’amyotrophie spinale, une condition dégénérative qui fait perdre l’usage de ses muscles. C’est ce qui m’a poussé à créer une entreprise. Je voulais aider les personnes vivant avec un handicap en concevant pour eux un bras robotisé. Le bras est intégré au fauteuil motorisé et permet, par exemple, à un quadriplégique de se servir un verre d’eau – un geste normalement banal, mais complexe pour lui. 

« Kinova produit aussi un bras chirurgical et des robots professionnels : des robots précis, endurants, qui permettent d’étendre les capacités d’un chirurgien, mais également de manipuler des explosifs ou des composantes nucléaires pour assurer la sécurité des personnes et, ultimement, sauver des vies humaines. »

Une technologie qui vient du cœur et qui fait le tour du monde

La réputation de leader de Charles Deguire n’est plus à faire. Véritable précurseur de la robotique appliquée, cet Ambassadeur ÉTS rayonne un peu partout sur la planète. 

« Le nom de notre premier bras robotique est JACO, en l’honneur de mon oncle Jacques qui est l’inventeur d’un bras mécanique pour manipuler des objets. Il souhaitait, entre autres, grâce à son invention, pouvoir tenir et offrir une fleur à sa mère. Pour moi, c’est l’essence même de la technologie : un outil pour s’accomplir. » 

En hommage à la technologie de demain

Charles Deguire est un homme qui se livre avec passion à tout ce qu’il entreprend, et qui accorde une grande valeur aux jeunes et au développement de leurs talents. À ce titre, l’entrepreneur redonne à la communauté du génie en incarnant un important rôle d’employeur auprès des étudiants stagiaires de l’ÉTS.

Les récompenses et les honneurs accumulés par Kinova et son cofondateur au fil des ans sont remarquables. Ils se sont vu décerner le Prix du gouverneur général pour l’innovation en 2016, le prix Jeune entrepreneur de l’année 2019 du Conseil du patronat du Québec, deux prix Stevie Awards en 2015 (Most Innovative Company of the Year in Canada and the USA [Entreprise la plus novatrice de l’année au Canada et aux États-Unis] et Company of the Year – Health Products & Services [Entreprise de l’année – Produits et services de santé]) ainsi que le prix de l’innovation Ernest C. Manning en 2014, pour ne nommer que ceux-là. 

Aujourd’hui Ambassadeur ÉTS à vie, inutile de dire que l’esprit d’entrepreneuriat de Charles Deguire y est pour quelque chose. Sa participation à plusieurs tables de concertation sur l’innovation et les conseils qu’il prodigue aux plus hautes instances au pays font honneur à l’ÉTS et guident des centaines de futurs entrepreneurs et ingénieurs qui créeront, à leur tour, des solutions concrètes aux enjeux de mobilité d’une population des plus vulnérable. 

L’ÉTS de demain

Charles Deguire se dit privilégié d’avoir acquis à l’ÉTS une multitude de notions salutaires à l’essor de son entreprise. « Tous les outils ou toutes les connaissances dont nous avions besoin étaient au programme de nos cours à mesure que notre projet d’entreprise évoluait. La spécialisation en gestion de l’innovation m’a donné des connaissances en développement de produits. J’ai pu choisir tous les morceaux dont j’avais besoin pour faire le développement et la commercialisation de robots, par exemple en ce qui a trait à la propriété intellectuelle et aux certifications médicales. » 

Pour M. Deguire, la réussite de l’ingénieur de demain est sans contredit conditionnelle à l’acquisition de ces connaissances multiples. 

« L’ingénieur de demain sera plus agile dans différents types d’expertise, plus multidisciplinaire. Il devra faire exploser le travail en silo, mélanger l’intelligence artificielle avec le droit, la biologie, l’artisanat, faire en sorte que différents experts travaillent ensemble, autant des ingénieurs que des chirurgiens ou des chimistes, et faire disparaître les frontières. Quand on parlera d’innovation, on parlera systématiquement d’innovation ouverte. Ça va accélérer l’adoption de nouvelles technologies et multiplier les collaborations. 

« L’infrastructure commerciale sur demande fait déjà exploser l’innovation dans nos vies, et l’ÉTS sera un porte-étendard pour le Québec. Elle contribuera à générer des “opportunités”, à attirer des talents et à faire reconnaître le Québec à l’international. » 

Découvrez tous nos Ambassadeurs et Ambassadrices ÉTS 2020.

Renseignements :

Service des communications ÉTS
514 396-8410

Toutes les nouvelles