Retour graduel des activités de recherche à l'ÉTS

Début de session positif sur un campus sécuritaire

15 mai 2020

Le début de la session d’été n’est vieux que de deux semaines et tout se passe bien à l’École de technologie supérieure (ÉTS). Les cours sont donnés à distance par le personnel enseignant, les étudiants s’adaptent et les aménagements de sécurisation du campus vont bon train.

« Depuis le 13 mars dernier, l’ÉTS a offert une formation à distance sans interruption aux étudiants. Nous l’avons expérimentée et réussie. Nous la poursuivons à l’été. C’est un virage obligé, pas sans heurts toutefois pour les professeurs, maîtres d’enseignement et chargés de cours qui ont dû adapter leur enseignement pratique en un enseignement virtuel. Mais les choses se passent bien. Nous avons aussi repris graduellement les activités de recherche en laboratoire en respectant toutes les mesures d’hygiène et de distanciation prescrites. Seule une quantité limitée de personnes a accès au campus. Nous suivons attentivement les directives élaborées à l’intérieur d’un vaste protocole produit par notre Bureau de la prévention et de la sécurité en collaboration avec la Direction de la Santé publique », a indiqué le directeur général de l’ÉTS, François Gagnon.

Une session d’été à distance

Au total, ce sont près de 7050 étudiants des trois cycles universitaires qui ont débuté la session d’été, dont près de 840 sont en stage.

Quelque 600 cours-groupes sont au programme, pour un total de près de 300 cours uniques offerts par 300 membres du personnel enseignant.

Un sondage sera effectué auprès des étudiants afin de mieux connaître leurs préoccupations et leurs besoins en cours de session et afin d’ajuster la formation.

Un campus sécuritaire

Les directives gouvernementales ont évolué récemment permettant le retour des activités de recherche. Dans ce contexte, l’ÉTS a entrepris une mise aux normes complète de son campus en matière de santé et sécurité. Plus d’une centaine d’actions ont été mises en place.

Pour ce qui est de la sécurisation des lieux, les équipes ont terminé les travaux nécessaires afin de permettre à tous de se déplacer en respectant la distanciation physique de deux mètres. Des stations de lavage des mains ont été installées. Des flèches sont apposées au sol pour indiquer le sens de la circulation et pour indiquer le sens unique de la circulation dans les escaliers. Les ascenseurs ne sont pas en fonction.

De plus, des plans de circulation ont été installés sur chacun des étages pour permettre un meilleur repérage. D’autres affiches indiquent la capacité maximale permise dans les locaux à usage commun, comme la cafétéria, la bibliothèque, les laboratoires, les salles de classe, les bureaux d’étudiants aux cycles supérieurs et les toilettes. Une signalisation précise peut aussi s’appliquer à l’intérieur de certains locaux pour identifier les équipements qui peuvent être utilisés.

Les usagers ont présentement accès à des masques jetables, qui seront bientôt remplacés par des masques réutilisables que l’École fournira à toutes les personnes qui devront se présenter sur le campus.

Rappelons que le campus de l’ÉTS n’est accessible que par l’entrée principale du pavillon A situé au 1100, rue Notre-Dame Ouest et que seulement les personnes préalablement autorisées y ont accès. Une formation est offerte à chaque personne autorisée s’engagent à respecter les règles en vigueur.

Les+corridors+ont+%c3%a9t%c3%a9+am%c3%a9nag%c3%a9s+pour+que+la+distanciation+physique+de+2+m%c3%a8tres+soit+respect%c3%a9e.

Les corridors ont été aménagés pour que la distanciation physique de 2 mètres soit respectée.

Des+plans+de+circulation+ont+%c3%a9t%c3%a9+install%c3%a9s+sur+tous+les+%c3%a9tages.

Des plans de circulation ont été installés sur tous les étages.

Un+aper%c3%a7u+des+am%c3%a9nagements+faits+au+pavillon+D.

Un aperçu des aménagements faits au pavillon D.

Toutes les nouvelles