Appui financier pour le Centech

Un soutien de près de 5 millions $ à trois organismes accompagnant les start-ups montréalaises

22 octobre 2020
L'annonce a été faite lors d’une conférence réunissant la ministre Mélanie Joly, François Gagnon (ÉTS), Serge Bourassa (CEIM), Valérie Forget (Bonjour Startup Montréal) et Richard Chénier (Centech)

La ministre du Développement économique et des Langues officielles, Mélanie Joly, a annoncé aujourd’hui une contribution non remboursable totalisant 4 999 100 $ accordée au Centech ainsi qu’au Centre d'entreprises et d'innovation de Montréal (CEIM) et à Bonjour Startup Montréal.

Le soutien financier du gouvernement canadien à ces organismes leur permettra de poursuivre leur mission consistant à soutenir et propulser des PME innovantes dans le domaine des technologies de pointe. 

Après avoir accordé une contribution de 450 000 $ au Centech pour la période 2017-2020, le ministère lui réitère aujourd’hui sa confiance en lui octroyant un soutien similaire pour la période de 2020-2023. 

Le directeur général du Centech, Richard Chénier, est « très heureux du soutien continu de Développement économique Canada qui nous permet d’aller encore plus loin dans l’accompagnement des entreprises en démarrage. Ce nouvel appui financier permettra d’accélérer l’essor des projets d’innovation technologique québécois. Cela contribuera ainsi à renforcer l’attractivité de Montréal en la matière, au Canada et sur la scène internationale ».

Le ministère met par ailleurs en lumière que la pandémie a exacerbé l’importance pour les entreprises et organismes de créer des solutions novatrices pour se distinguer de la concurrence, améliorer leur productivité et leur assurer une croissance durable. Elle a aussi vu émerger des occasions de développement dans le domaine des technologies, lequel se pose sans contredit comme l’une des solutions à la situation actuelle qui permettra au Québec d’être plus résilient face aux enjeux économiques causés par la crise sanitaire. 

Pour le directeur général de l’ÉTS, François Gagnon, « l’innovation et le développement économique sont au cœur de la mission de l’ÉTS. Grâce au soutien du gouvernement du Canada, les jeunes pousses du Centech pourront mener à bien cette mission en approfondissant leurs recherches et nous serons en mesure de les propulser à un niveau supérieur pour aider à la relance économique. Quel que soit le contexte, ensemble, nous faisons partie de la solution ».

Service des communications
514 396-8410

Toutes les nouvelles