Bourses Pierre-Péladeau

Une jeune pousse du Centech lauréate d’une bourse de 50 000 $

22 mai 2020
Michaël Perreault

La jeune entreprise Eyful s’est vu décerner le deuxième prix au prestigieux concours des Bourses Pierre-Péladeau. La reconnaissance du potentiel de cette jeune pousse faisant partie du programme Propulsion du Centech lui a valu une bourse de 50 000 $.

Les deux cofondateurs d’Eyful, Michaël Perreault et Sami Maarabouni, sont tous deux étudiants de maîtrise.

Eyful

Les lunettes Argus conçues par l’équipe d’Eyful exploitent plusieurs technologies de pointe, dont l’intelligence artificielle, pour améliorer la vue des personnes souffrant de dégénérescence maculaire. Cette maladie liée à l’âge, qui mène à la perte de la vision centrale, est la cause principale de déficience visuelle chez les personnes de plus de 50 ans. Plus d’un million de Canadiennes et de Canadiens en souffrent.

Ces lunettes permettent à leurs porteurs de récupérer de l’autonomie dans leur vie quotidienne.

Sami Maarabouni

Le Centech propulse la relève

Le programme Propulsion du Centech, d’une durée de deux ans, est réservé aux entreprises ayant complété le programme Accélération. L’entreprise est alors accompagnée dans le développement d’un produit commercialisable.

Ce n’est pas la première fois que l’excellence entrepreneuriale d’étudiants ÉTS est reconnue par le concours puisque l’an passé, l’équipe de Puzzle Medical Devices avait reçu le grand prix de 100 000 $.

Source :
Service des communications
514 396-8410

Toutes les nouvelles