Journée internationale des femmes

L’ÉTS lance la campagne Objectif Féminin pluriel et veut attirer encore plus de femmes en génie

8 mars 2019

Un an après avoir annoncé officiellement son adhésion à la vision 30 en 30 d’Ingénieurs Canada, l’ÉTS lance aujourd’hui la campagne Objectif Féminin pluriel et met la table à une série d’actions visant à hausser la proportion de femmes en génie à 30 % d’ici 2030.

Objectif Féminin pluriel, une campagne qui rallie les troupes

Plusieurs activités ont été menées au cours de la dernière année pour mieux cerner les préoccupations des femmes, employées, étudiantes et professeures actuellement à l’ÉTS ainsi que la place des femmes en génie. Conférences, consultations publiques, groupes de discussion; rien n’a été laissé au hasard et toute la communauté ÉTS a été impliquée dans cette démarche, les hommes comme les femmes. C’est ainsi qu’est né Objectif Féminin pluriel : un véritable cri de ralliement, une invitation à l’action qui appelle à multiplier la présence des femmes à tous les échelons de l’ÉTS. Le terme « objectif » évoque l’idée d’une finalité, d’un but précis à atteindre tout en étant inclusif; il s’agit d’un objectif commun vers lequel toute la communauté afflue.

Déployée progressivement au cours des prochains mois, la campagne est appelée à durer dans le temps, car le manque de femmes en génie est criant.

« Objectif Féminin pluriel est né d’un comité de travail interne qui s’est penché sur la question du recrutement des femmes à l’ÉTS. Plusieurs efforts étaient déjà menés à cet égard, mais il manquait un tout, une cohérence qui nous permettrait de pousser encore plus nos démarches de recrutement chez les femmes. Présentement au baccalauréat à l’ÉTS, les femmes représentent un peu moins de 10 % de la population étudiante. C’est trop peu et tout doit être fait pour remédier à la situation, que ce soit par la mise sur pied de programmes qui intéressent plus particulièrement celles-ci ou encore par la création d’un environnement encore plus accueillant et inclusif où les femmes sentiront qu’elles sont à leur place », mentionne Michel Huneault, directeur des affaires académiques à l’ÉTS.

Des initiatives porteuses, des projets significatifs

La première manifestation de cette campagne se présentera sous une forme artistique. En effet, l’ÉTS souhaite donner le coup d’envoi en lançant un appel à projets pour la réalisation d’une murale qui viendra littéralement incarner le message de la campagne sur les murs de l’École. Tous les détails seront connus sous peu. Parmi les autres initiatives à venir, notons, entre autres, l’augmentation des femmes au sein du corps professoral, la création possible de chaires de recherche, des actions ciblant spécifiquement le recrutement d’étudiantes, des améliorations reliées aux aménagements, bâtiments et infrastructures de l’École, etc.

Le souhait de l’ÉTS est que toutes et tous s’approprient cet objectif commun afin que l’on se donne collectivement les moyens d’y arriver.

Pour connaître les prochaines activités de l’ÉTS, visitez les pages Femmes et génie ou suivez-nous sur Facebook.

Parce que le monde a besoin de plus d’ingénieures, accordons le génie au féminin pluriel!

objectif-feminin-pluriel-ets-web-5.jpg

Information :
Cindy D. Gauthier
Service des communications – ÉTS
514 396-8800, poste 7471

Toutes les nouvelles