Mon ÉTS  |  Bibliothèque  |  Bottins  |  Emplois  |  Intranet  |  ENGLISH
2016  

Gala Forces Avenir

Deux projets de l'ÉTS en lice : Mecademic et Rafales

15 juin 2016
Deux projets de l’ÉTS figurent sur la liste des finalistes du prochain gala Forces AVENIR, programme universitaire, qui aura lieu le mercredi 21 septembre prochain au Capitole de Québec. Qui sont-ils?

Mecademic - Finaliste dans la catégorie Entrepreneuriat, affaires et vie économique

Mecademic conçoit, fabrique et commercialise le Meca500, le plus petit robot industriel au monde, destiné principalement aux équipementiers, mais également aux intégrateurs et aux industriels. Par sa très petite taille (il est deux fois plus petit que le plus petit!) et l’intégration du contrôleur à même sa base (absence de câbles encombrants vers un contrôleur externe volumineux), il est de loin le robot le plus facile et convivial que l’on puisse intégrer à des équipements industriels.

Mecademic s’est donné pour mission de démocratiser l’adoption de la robotique industrielle au sein des entreprises manufacturières en offrant à ces dernières des solutions innovantes de haute qualité et précision, abordables et simples d’utilisation. Elle veut devenir un joueur incontournable sur le marché de la robotique industrielle à l’échelle internationale.

Le client type visé est un fabricant d'équipement auquel il sera possible d’intégrer le Meca500, lequel effectuera des tâches répétitives précises. Le fabricant offrira ensuite à sa clientèle la nouvelle solution technologique innovante incluant le Meca500, générant ainsi pour Mecademic des ventes de volume et récurrentes.

Les plus grandes forces de l'entreprise reposent sur l'expertise, la multidisciplinarité et la capacité d'innovation de l'équipe. L'entreprise a trouvé une niche inexploitée dans un marché en forte progression, celui de la robotique industrielle, qui fera partie de la quatrième révolution industrielle.

La jeune entreprise vient récemment de prendre possession d’un nouvel espace de production dans l’arrondissement Rosemont – La Petite-Patrie et songe déjà à l’embauche de nouveaux employés passionnés par la robotique.

Jonathan Coulombe ETS
Mecademic est dirigée par Jonathan Coulombe, diplômé en génie électrique de l’ÉTS actuellement à la maîtrise.


Rafale ÉTS – Catamaran volant Finaliste dans la catégorie Sciences et applications technologiques

Le Projet Class-C ÉTS est né en septembre 2013 d’une idée audacieuse d’étudiants mordus de la voile : construire un catamaran volant de 25 pieds en partant de zéro pour aller courser contre des marins professionnels à la célèbre Little Cup, soit le championnat du monde des class-C.

Ce challenge technologique de grande envergure a enjoint les membres étudiants à faire preuve de zèle, de dévouement, de dépassement de soi et de créativité. En effet, la conception et la fabrication d’un bateau de haute performance demande d’importantes compétences d’analyse, d’organisation, de communication, de résolution de problèmes et de pensée latérale.

Les étudiants ont non seulement réussi à l’ériger, mais à le faire voler sur les eaux du lac Léman à Genève en septembre dernier. Le catamaran class-C Rafale ÉTS restera dans les annales de la Little Cup. Avant 2015, seules des équipes professionnelles financées par des investisseurs privés s’affrontaient pour le titre de ce championnat. Les organisateurs ont même créé un prix soulignant la persévérance de l’équipe de l’ÉTS : le Spirit of HYDROS Foundation Prize.

Au terme de la compétition, le groupe de l’ÉTS qui représentait le Canada s’est fièrement hissé à la 6e place parmi 7 équipes. L’égard de la part des autres équipes était palpable.

Malgré un budget vingt fois inférieur aux autres et des moyens techniques limités, l’équipe étudiante a pu démontrer qu’elle pouvait être compétitive face à l'élite mondiale de la voile. Elle a aussi été couronnée Marins de l’année 2015 par la Fédération de voile du Québec. Les étudiants ont généré un impact mondial grâce à leur performance; la preuve, une équipe étudiante de l’École nationale de voile à Saint-Pierre-Quiberon en France veut elle aussi surmonter le défi de naviguer parmi les pros pour la prochaine coupe.

Fort de son expérience, le Projet Class-C ÉTS profite du vent qu’il a en poupe et poursuit son aventure avec la création de Rafale II, un bateau qui promet d’être encore plus performant pour 2017.

Catamaran Class-C ETS
Rafale ÉTS et les athlètes canadiens Marc Farmer et Trevor Parekh ont réussi à dompter la colossale bête lors du championnat du monde des class-C. En surmontant deux chavirages, ils sont parvenus à participer à toutes les courses et à se hisser à la 6e place sur 7 du classement général.


L’excellence des candidatures présentées cette année a été soulignée par Forces AVENIR lors du dévoilement des finalistes. À tous ceux qui ont soumis une candidature, nous souhaitons applaudir haut et fort votre engagement et votre audace.

Forces AVENIR vise à reconnaître, à honorer et à promouvoir l’engagement étudiant dans des projets qui contribuent à la formation de citoyens conscients, responsables et actifs, et à la fois enracinés dans leur collectivité et ouverts sur le monde.

Meilleure des chances aux finalistes!

Pour en savoir plus :

Mecademic : Des robots portatifs de haure précision à prix abordable (billet)
Class C à la Little Cup 2015 (vidéo)


Pour information
Services aux étudiants ÉTS
Stéphanie-Élizabeth Le Sieur
514 396-8800, poste 7637


NouvellesFil RSS