Jean-Herman Guay

Jean-Herman Guay

Après avoir complété son doctorat en sciences politiques à l’Université de Montréal, il joint l’Université de Sherbrooke en 1990. Il y développe une approche pragmatique qui conduira à la création de l’École de politique appliquée au début des années 2000. Auteur d’ouvrages et d’articles sur l’opinion publique, les élections et l’analyse statistique, il s’inscrit aussi dans l’espace public en développant des sites Internet comme Perspective monde et Bilan du siècle

La morosité démocratique

Que nous montre l’écran radar lorsqu’on regarde notre vie démocratique? Des signaux rouges et jaunes, mais aussi des signaux verts. Cependant, que l’on considère la situation d’ici ou d’ailleurs, le constat nous laisse souvent moroses.  Cette inquiétude ne se nourrit-elle pas aussi des attentes que l’on formule à l’endroit de la vie en société? La narration sociale n’est-elle pas altérée par la lorgnette individualiste, segmentée, atomisée, émotive et idéalisée qui s’est installée?  Bref, la déception n’est-elle pas amplifiée par les attentes que l’on a nourries? Et qu’en serait-il si nous adoptions une approche plus pragmatique, essentiellement empirique, moins anecdotique et plus systématique, une approche qui reconnaitrait la complexité du monde, ou, dit autrement, une approche qui tendrait vers celle qu’on retrouve en science et en technologie? Voilà la proposition que je soumets à votre réflexion.