Cadre conceptuel


Le cadre conceptuel du programme de recherche comporte cinq composantes :


I – L’approche de modélisation

C’est le noyau de ce cadre conceptuel. Elle étudie la représentation visuelle graphique de l'ensemble du projet dans la dimension spatiale (Francis, 2004 et 2013).

Elle concerne les approches de représentation graphique et les entités graphiques de modélisation (Francis et Miresco, 2006c et 2011c), les contraintes de modélisation des opérations : « Contraintes internes en fonction des quantités » (Francis et Miresco, 2006 et 2012); « La simulation probabiliste de la variation interne de la production » (Francis et Miresco, 2010 ; Francis et al., 2012); et « Les approches généralisés et les points de décision » (Francis et Miresco, 2011).




II – Le protocole graphique

Cette composante vise à proposer un protocole pour la représentation graphique de la planification des projets de construction (Carrier-Fraser, Francis et McGuffin 2013; Ardila et Francis, 2015).


III – Les approches de modélisation prédéfinies

L'objectif est d’analyser les facettes et les paramètres de modélisation graphiques appropriés aux : a) différents types de projet, tels que les bâtiments (Francis et Miresco, 2013) et les routes; b) les spécialités diverses, telles que les travaux électriques et les travaux d’excavation.


IV – Les outils de gestion

Cette composante étudie les processus de gestion de projet, la gestion des coûts et de la valeur acquise (Lennon et Francis, 2010) et l’analyse des tableaux de bord.


V – Métamodèle

Compte tenu de la grande quantité d'informations de modélisation à traiter, le métamodèle (Quéguiner, Francis, Quéguiner et Miresco 2012) organise les paramètres de planification de la construction dans les diverses catégories chronographiques, analyse leurs comportement et agit comme lien entre l'approche de modélisation et la base de données du projet.