Danielle Monfet : l'évaluation continue des performances énergétiques

Dans le domaine de la construction, on accorde souvent plus d’attention à l’efficacité énergétique d'un bâtiment lors de sa conception que lors de son exploitation. Or, 65 % de la consommation énergétique et 80 % de l’empreinte environnementale se font pendant son exploitation. Danielle Monfet développe de nouvelles techniques pour évaluer et améliorer la performance énergétique du bâtiment en continu. 

L'intégration du BIM en phase d’exploitation pour des bâtiments plus durables

Maquette numérique fournissant une représentation complète du bâtiment incluant les systèmes de CVCA (chauffage, ventilation et conditionnement de l’air), le BIM est devenu incontournable pour la phase de conception et de construction d'un bâtiment. 

Danielle Monfet souhaite aller plus loin en intégrant son utilisation pendant la phase d’exploitation, ce qui devrait aider à l‘évaluation de la performance énergétique du bâtiment pour son cycle entier de vie.

Dans cette optique, elle dirige un projet visant au développement d’une approche pour combiner le BIM avec des outils de simulation énergétique. La création d’un modèle énergétique du bâtiment doit permettre de le calibrer à l’aide de données mesurées, et d’obtenir ainsi une représentation virtuelle de son fonctionnement d’un point de vue énergétique. 

Il sera alors possible d’évaluer différents scénarios de fonctionnement pour améliorer sa performance énergétique, de mesurer l’impact des interventions de maintenance des systèmes CVCA sur cette performance énergétique, et d’élaborer des plans d’entretien préventif facilement adaptables à d’autres bâtiments de même fonction.

Des guides pour concevoir des bâtiments à haute performance énergétique

L’équipe de Danielle Monfet a récemment produit plusieurs guides, notamment le Guide de conception d’un bâtiment performant, qui s’adressent aux professionnels en conception – architectes et ingénieurs – et leur livrent les clés pour concevoir des bâtiments à haute performance énergétique.

Pour un cadre bâti durable

La notion d’efficacité énergétique a commencé à intéresser les chercheurs durant la crise du pétrole des années 70. Danielle Monfet arrive à un moment où les technologies de simulation offrent des possibilités inouïes. 

Elle entend bien s’en servir pour transformer les pratiques et l’enseignement de la construction, en vue de l’établissement d’un cadre bâti durable : son objectif ultime.