L’ÉTS : une école qui permet de dépasser ses limites, tant sur le plan personnel que professionnel

Roxanne Parent-Thibeault a fait son DEC en technologie du génie civil au cégep de Baie-Comeau, en ayant déjà en tête de poursuivre ses études en génie de la construction à l’ÉTS. L’étudiante, qui aime s’investir à fond dans ses projets, trouve que l’École correspond parfaitement à ce qu’elle recherchait.

Vivre des expériences enrichissantes grâce aux clubs étudiants de l’ÉTS

Roxanne est arrivée seule à Montréal, ce qui l'a incitée à s’engager dans plusieurs activités de l’ÉTS.

C’est d’ailleurs en se joignant à l’équipe du canoë de béton qu’elle a pu compétitionner aux États-Unis : « Cette expérience m’a fait grandir. J’ai appris beaucoup de choses sur le béton, mais aussi sur les relations humaines. C’est motivant de travailler en équipe en ayant un but commun. De plus, lorsque tu mets tout ton temps sur un projet et que tu gagnes la finale nationale, tu ressens beaucoup de fierté par rapport au chemin parcouru! »

Une préparation adéquate au marché de l’emploi en génie

Roxanne aime appliquer en laboratoire ce qu’elle apprend en classe en ayant, par exemple, des séances de laboratoire sur le béton, l’enrobé bitumineux, les sols et l’hydrologie.

Mais il n’y a pas que les labos qui lui permettent de faire le pont entre la théorie et la pratique. Roxanne affirme que l’ÉTS lui a aussi offert l’occasion de faire des stages de qualité au ministère des Transports et chez EBC pour le projet de la Romaine 4. Ceux-ci lui ont permis de se dépasser sur le plan du savoir-faire, mais aussi d’acquérir un sens de l’organisation, de l’efficacité, du leadership, et d'apprendre à mieux gérer le stress.

Des ententes qui facilitent les échanges étudiants

Roxanne a choisi de participer à un échange étudiant avec l’Universitatea politehnica de Timisoara, en Roumanie. Son but? Vivre une expérience européenne qui lui permettrait d’améliorer son anglais et de sortir de sa zone de confort: « Cette expérience me permet de dépasser mes limites à une vitesse incroyable. Je dois m’adapter rapidement et m’ouvrir à d’autres cultures. »  Roxanne ajoute que l’entente entre l’Université de Timisoara et l'ÉTS a facilité ses démarches.

Une vie étudiante stimulante

« L’ÉTS est un milieu de vie stimulant si tu saisis toutes les occasions qui te sont présentées! L’emplacement est génial. Nous sommes à quelques minutes d’une station de métro et tout près du canal de Lachine. Nous avons beaucoup de choix de restaurants.
Les résidences universitaires sont bien. L’École procure des locaux adaptés aux besoins des nombreux clubs et regroupements étudiants. Nous avons une belle salle de gym et une belle variété de cours s’y tiennent.  Et puis, que ce soit par le biais d’un groupe de musique ou d'une conférence intéressante, l’École t’offre des activités qui te permettent de t’épanouir et de te divertir. »

Une maîtrise en environnement? 

Après le bac, Roxanne songe à poursuivre des études de maîtrise en génie avec concentration Environnement. Elle souhaiterait aussi trouver un emploi en ingénierie qui lui permettrait de voyager.