Présentation de l'ÉTS : une université spécialisée en génie appliqué

L’École de technologie supérieure est une constituante du réseau de l’Université du Québec. Spécialisée dans l’enseignement et la recherche appliqués en génie et le transfert technologique, elle forme des ingénieurs et des chercheurs reconnus pour leur approche pratique et innovatrice.

Depuis sa création, l’ÉTS poursuit une mission bien ancrée dans toutes ses activités : celle de répondre aux besoins du milieu industriel qui requiert des ingénieurs possédant non seulement un excellent bagage théorique mais également des connaissances pratiques. Pour ce faire, l’École entretient un partenariat unique avec le monde des affaires et l’industrie, aussi bien les grandes entreprises que les PME. Elle se distingue nettement des autres établissements universitaires québécois tant par la formation appliquée qu’elle donne aux futurs ingénieurs que par ses activités de recherche, menées en collaboration avec et pour les entreprises.

Une formation en génie axée sur l'acquisition de connaissances concrètes

À l’ÉTS, les programmes de baccalauréat comprennent plus de séances de laboratoire et de travaux pratiques que tout autre programme de premier cycle en génie au Québec.

Aux cycles supérieurs, l’ÉTS offre des programmes de maîtrise et de doctorat dans de multiples domaines du génie, ainsi que des diplômes d’études supérieures spécialisées (DESS) et des certificats destinés aux personnes qui désirent acquérir une formation d’appoint.

À tous les cycles, les programmes d’études de l’ÉTS sont axés sur l’acquisition de connaissances concrètes et dotent les étudiants d’un savoir-faire unique que les entreprises et les organisations savent reconnaître.

L’ÉTS rassemble le quart de tous les étudiants de baccalauréat en génie au Québec, ce qui la classe au premier rang des établissements universitaires qui offrent cette formation de premier cycle. Au Canada, elle se situe parmi les cinq plus grandes écoles ou facultés de génie.

La recherche et le transfert technologique

Grâce au soutien de l’industrie et d’organismes subventionnaires, les professeurs-chercheurs poursuivent quantité d'activités au sein des différents laboratoires, chaires et groupes de recherche de l’École. Leurs travaux contribuent concrètement au progrès scientifique et au développement de la productivité et de la compétitivité québécoises ainsi qu’à la formation d’une main-d’oeuvre hautement qualifiée.

Annuellement, plus de 200 entreprises confient à l’ÉTS des mandats de développement d’applications industrielles de transfert technologique.

Les liens avec l'industrie

Chaque année, l’ÉTS fait affaire avec plus de 1200 entreprises qui, non seulement offrent des stages aux étudiants, mais confient aux professeurs des mandats de développement d’applications industrielles. Suivant la mission de l’École basée sur le transfert technologique en entreprise, plus de 60 % des activités de recherche proviennent directement de l’industrie ou sont liées à des projets réalisés conjointement avec des entreprises.

Il est à noter par ailleurs que la quasi-totalité des membres du corps professoral, formés dans les meilleures écoles de génie, ont à leur actif l’expérience du travail en industrie.

Rayonnement international

À l’ÉTS, l’internationalisation des activités de formation et de recherche, de même que le déploiement des relations industrielles à l’étranger, constituent une priorité pour son développement.

Avec plus d’une centaine de partenariats internationaux, des modèles innovants de mobilité étudiante, une forte croissance d’étudiants étrangers aux cycles supérieurs, des activités de recherche foisonnante, un rayonnement scientifique et des transferts technologiques dont les impacts dépassent ses frontières, l’ÉTS contribue nettement au développement économique du Québec par le déploiement de ses activités internationales.

Mission

« L'École de technologie supérieure (ÉTS) a pour objet l'enseignement universitaire et la recherche en génie d'application et en technologie, en vue du développement technologique et économique du Québec. Dans le cadre de cet objet, en liaison avec l'industrie, l'École oriente ses activités de façon particulière vers l'enseignement coopératif ainsi que vers la recherche appliquée et le transfert technologique. »