Fabrication additive pour aérostats

L'objectif du projet est d’explorer le concept d’engins volants aérostatiques à enveloppe rigide, auquel nous avons donné le nom d’aérostabiles. Comme pour tout aérostat, l’essentiel de la masse se concentre au niveau des surfaces de
l’enceinte contenant le gaz, qui se doit de posséder une densité surfacique très faible. Cela ne présente aucun problème pour une membrane souple, mais la réalisation d'enveloppes  à la fois étanches, rigides et suffisamment légères n’est envisageable que depuis quelques années, et ce grâce à l’apparition de matériaux de haute technologie. Les micro-treillis appartiennent à cette catégorie. Les micro-treillis métalliques ont de faibles densités grâce à un réseau de tiges métalliques creuses interconnectées qui offrent des rapports rigidité (résistance) / poids et une absorption d’énergie supérieurs à tous les autres types de matériaux ultralégers. 
 

Connaissances requises

Conception mécanique, Dynamique des solides, robotique, fabrication additive, programmation C/C++/Python

Programme d'études visé

Maîtrise avec mémoire, Doctorat

Domaines de recherche

Aérospatiale, Matériaux et fabrication

Financement

Une bourse du professeur est disponible pour les candidats exceptionnels.

Autres informations

Date de début : Hiver 2021  

Professeurs impliqués :
Prof. Reeves, École de Design de l'UQAM
Prof. Brailovsky, ÉTS
Prof. Nahon, McGill 

Personne à contacter

David St-Onge | David.st-onge@etsmtl.ca