Passer au contenu principal

Prix d’excellence de l’Université du Québec 2022

Une équipe de maîtres d’enseignement en mathématiques de l’ÉTS reçoit un Prix d’excellence en enseignement

28 septembre 2022
Johanne Jean, présidente de l’Université du Québec, les maîtres d’enseignement Geneviève Savard, Louis-Xavier Proulx, Kathleen Pineau, Gilles Picard, Anouk Bergeron-
Sur la photo, de gauche à droite : Johanne Jean, présidente de l’Université du Québec, les maîtres d’enseignement Geneviève Savard, Louis-Xavier Proulx, Kathleen Pineau, Gilles Picard, Anouk Bergeron-Brlek et Michel Beaudin, en compagnie du directeur général de l’ÉTS François Gagnon.

Les maîtres d’enseignement en mathématiques Michel Beaudin, Anouk Bergeron-Brlek, Gilles Picard, Kathleen Pineau, Louis-Xavier Proulx et Geneviève Savard composent l’équipe lauréate du Prix d’excellence en enseignement de l’Université du Québec, volet Réalisation. Ce prix leur a été remis lors d’une cérémonie au cours de laquelle des personnes de toutes les constituantes du réseau ont été honorées dans diverses catégories. Ce grand événement s’est tenu le 27 septembre au Grand Théâtre de Québec.

La présidente du Réseau, Johanne Jean, a souligné le caractère exemplaire de la contribution à l'enseignement des lauréates et lauréats du Service des enseignements généraux. Exemplaire, leur contribution l’est sans aucun doute, mais elle est en plus innovante, audacieuse et inspirante.

Crédit Photo : Louise Leblanc

L’équipe a été à l’avant-garde en discernant dans les années 1990 le grand potentiel du calcul symbolique sur le plan pédagogique. Elle a provoqué un véritable changement de paradigme dans l’enseignement des mathématiques en créant des activités et du matériel pédagogiques adaptés à la formation pratique grâce à des calculateurs symboliques. En 1999, à l’instigation des maîtres d’enseignement en mathématiques, l’ÉTS s’est d’ailleurs démarquée des autres universités en rendant obligatoire un même modèle de calculatrice symbolique pour les cours de mathématiques.

Les résultats ont été tels que l’utilisation de cet outil a été étendue à tous les cours de la formation générale ainsi qu’à de nombreux cours de génie. Au fil des ans, les maîtres d’enseignement ont tenu plusieurs midis-conférences et ateliers de formation pour le personnel enseignant de toutes les disciplines, et également partagé leur expertise dans le cadre de nombreux forums internationaux.

Rendre les mathématiques concrètes

L’intégration du calcul symbolique par les maîtres d’enseignement a permis de centrer l’apprentissage sur les concepts scientifiques et de rendre concrets des aspects qui auraient pu autrement devenir des écueils dans le cheminement de certains étudiants et étudiantes.

En ayant à leur disposition le meilleur outil technologique, ces derniers sont en mesure d’aborder les mathématiques en harmonie avec leurs forces naturelles et leurs intérêts axés sur la pratique. Le calcul symbolique renforce l’aspect pratique des mathématiques et devient une source de motivation. En leur permettant d’explorer un concept sous plusieurs angles et d’apporter une composante expérimentale à la résolution de problèmes, il a du même coup des effets positifs sur leur persévérance et leur engagement dans leurs cours. 

Innover pour mieux former

Si ce mode d’enseignement initié et intégré à l’ÉTS par les récipiendaires est extrêmement novateur, il est tout autant la démonstration du grand dévouement d’une équipe centrée sur la formation et la réussite de ses étudiantes et étudiants.

Pour toutes ces raisons, l’ÉTS félicite chaudement Michel Beaudin, Anouk Bergeron-Brlek, Gilles Picard, Kathleen Pineau, Louis-Xavier Proulx et Geneviève Savard, une équipe qui a aussi longtemps compté le regretté Robert Michaud, pour leur Prix d’excellence en enseignement, volet Réalisation.

Visionnez la vidéo de présentation de l’équipe lauréate :
 

Source :

Manon Lamoureux

Conseillère en communication

Service des communications et du recrutement étudiant

Toutes les nouvelles