Développement durable

Certification STARS : l’ÉTS atteint le niveau or

9 mai 2022
Le directeur général de l'ÉTS, François Gagnon (gauche) accompagné du secrétaire général Cédrick Pautel (droite).
Le directeur général de l'ÉTS, François Gagnon (gauche) accompagné du secrétaire général Cédrick Pautel (droite).

C’est avec une grande fierté que l’ÉTS annonce l’obtention du niveau or de la certification STARS (Sustainability Tracking, Assessment & Rating System) décernée par The Association for the Advancement of Sustainability in Higher Education (AASHE).

Cette certification est le cadre de référence sur la scène internationale et concerne l’ensemble des activités des établissements d’enseignement supérieur : l’enseignement et la recherche, l’engagement de la communauté, l’engagement dans la société, les opérations et les aspects liés à l’innovation et au leadership. En 2018, l’établissement avait déposé un dossier pour la première fois et obtenu le niveau argent.

Des progrès majeurs

Plusieurs avancées ont permis à l’ÉTS d’améliorer ses performances en termes de durabilité entre 2018 et aujourd’hui. Parmi celles-ci :

  • Atteinte de la carboneutralité en juin 2021 grâce à une démarche rigoureuse au cours de laquelle un inventaire des émissions de gaz à effet de serre (GES) a été réalisé, des efforts en efficacité énergétique et réduction des émissions de GES ont été menés, et un système de compensation unique a été créé.
  • Désinvestissement complet des énergies fossiles et optimisation des investissements responsables.
  • Augmentation du nombre de professeurs ayant des expertises en lien avec le développement durable pour atteindre 90 personnes, ce qui représente 42 % du corps professoral.
  • Création du Fonds de recherche ÉTS sur les changements climatiques en juin 2021 et financement d’un premier projet à l’automne 2021.
  • Amélioration du processus de gouvernance du développement durable avec la création de l’équipe du développement durable et de la sous-commission du développement durable.
  • Mise en place de multiples mesures afin que les principes d’équité, de diversité et d’inclusion soient pris en compte dans les diverses activités de l’École.
  • Importante diminution de l’utilisation d’eau potable pour refroidir les échangeurs de chaleur des tours de refroidissement pour la climatisation des locaux. Depuis 2020, pour certains pavillons, l'ÉTS fait plutôt l’achat d’eau refroidie de la centrale thermique de l'ÉCCU. 

L’enseignement, la mobilité durable et la gestion des matières résiduelles, trois points forts

L’inclusion des notions de développement durable dans les programmes et cours offerts demeure un point fort de l’ÉTS. La mise en contact des futurs ingénieurs avec ces notions est une priorité pour l’établissement. Aussi, la saine gestion des matières résiduelles s’est poursuivie à l’ÉTS avec l’adoption du Plan de gestion des matières résiduelles 2020-2023 et l’obtention du niveau Performance + du programme ICI on recycle + de RECYC-QUÉBEC. 

Finalement, l’ÉTS fait bonne figure en mobilité durable puisqu’elle offre un ensemble d’incitatifs aux membres de sa communauté et que cette dernière maintient d’excellentes habitudes en optant à 89 % pour des modes de transport durable.    

Un travail de collaboration

Comme le mentionne Cédrick Pautel, secrétaire général de l’ÉTS : « L’obtention du niveau or a été rendue possible grâce à la collaboration et aux efforts de plus de 30 services de l’établissement et témoigne du sérieux de notre engagement et de la mobilisation de nos employés. L’ingénierie se doit de participer à la recherche de solutions aux enjeux actuels et ceci débute par l’adoption de pratiques institutionnelles exemplaires. »

Pour consulter le dossier STARS de l’ÉTS

Pour en savoir plus :

L'équipe du développement durable

Secrétariat général

Toutes les nouvelles