Une COMETS dans le paysage de l'ÉTS

Lancement d’un nouveau club étudiant de moto électrique

14 mars 2022
Les membres du nouveau club étudiant de moto électrique de l'ÉTS
Les membres du nouveau club COMÉTS

Concevoir et fabriquer une moto électrique de course avec des technologies mécaniques et électriques innovantes tout en participant à des compétitions interuniversitaires, voilà la mission du dernier-né dans la grande famille des clubs étudiants scientifiques. L’ÉTS devient ainsi la troisième université canadienne à compter un club de moto.

Ce nouveau club, nommé COMETS, sera admissible à la compétition nord-américaine du Michigan AHRMA Formula Lightning eMoto Racing et à la compétition européenne d’Espagne MotoStudent International Competition. Plusieurs universités américaines et européennes participent à ces deux circuits.

De grandes ambitions

Plus de 20 étudiants s’impliquent déjà dans le club et souhaitent intégrer différents secteurs du génie dans leur approche conceptuelle. Créer un prototype de zéro est tout un défi.

« Nous voulons profiter de ce canevas vierge pour créer, expérimenter et collaborer, confie le capitaine et fondateur du club, Justin Laroche. Nous visons un classement dans le top 10 dès notre première année de compétition, tout en espérant créer des innovations dans le monde de la motocyclette. »

COMETS espère également avoir un impact sur le comportement des motocyclistes. « Nous aimerions à moyen terme devenir une référence pour les motocyclistes de l’ÉTS, ajoute Justin. Les aider, les renseigner et rouler avec eux pour rendre notre sport et moyen de transport plus sécuritaire. »

Côté vert

Pourquoi avoir choisi de développer une moto électrique? « La révolution électrique est déjà bien entamée dans le monde de l'automobile et nous sommes à l'aube de celle de la moto! Nous voulons propulser notre passion dans la nouvelle ère électrique tout en étant dans le siège conducteur de cette révolution. Dans un monde où la moto est considérée comme bruyante et polluante, nous espérons donner un nouveau regard à ce loisir et montrer qu’il peut être rempli de bienveillance pour la planète », conclut le capitaine et fondateur de COMETS.

Pour joindre le club COMETS.

Source :
Stéphanie-Élizabeth Le Sieur
Services à la vie étudiante

Toutes les nouvelles