Regroupement sur l’intelligence artificielle appliquée aux soins aigus de l’enfant

Le regroupement sera codirigé par la professeure Rita Noumeir

14 juillet 2022
rita noumeir ets
Rita Noumeir.

La professeure Rita Noumeir, du Département de génie électrique de l’ÉTS, codirigera le nouveau Regroupement sur l’intelligence artificielle appliquée aux soins aigus de l’enfant, lequel associera l’intelligence artificielle à la santé numérique. Soutenu par une subvention du Fonds de recherche du Québec – santé (FRQS), ce regroupement vise non seulement à stimuler la recherche en intelligence artificielle et en santé, mais aussi à susciter l’intérêt de la relève pour ce domaine.

« Les sciences de la donnée numérique sont en voie de transformer les soins et les services de santé partout dans le monde. Il s’agit d’un champ de recherche passionnant qui aura des répercussions concrètes sur les jeunes patients et les cliniciens », explique la professeure Noumeir, qui codirigera ce regroupement en collaboration avec le Dr Philippe Jouvet, du Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine.

Par exemple, les sciences de la donnée aideront le personnel de la santé à prendre de meilleures décisions, car elles permettront de traiter le volume et la diversité des données médicales qui ont considérablement augmenté au cours des dernières années. Il s’agira ensuite de donner du sens à toutes ces données à la lumière des connaissances médicales les plus récentes. En fin de compte, il en résultera une prise en charge plus efficace des patients et des soins adaptés aux meilleures pratiques.

Le nouveau regroupement se spécialisera du côté des soins aigus prodigués aux enfants, une population dont les soins doivent être adaptés aux particularités de sa catégorie d’âge. En effet, un nouveau-né ou un nourrisson ne doivent pas recevoir nécessairement les mêmes traitements qu’un jeune enfant ou un adolescent.

Outre Rita Noumeir et Samira Ebrahimi-Kahou, toutes deux de l’ÉTS, ce regroupement s’appuiera sur l’expertise d’une dizaine de chercheurs et chercheuses de l’Université de Montréal, de l’École Polytechnique de Montréal eu du Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine.

Rappelons que la professeure Noumeir est également cotitulaire, en collaboration avec le professeur Philippe Jouvet, de la Chaire de recherche sur le développement et validation de systèmes informatisés d’aide à la décision clinique à l’aide de l’intelligence artificielle. En 2021, l’ÉTS avait alors obtenu de la part du FRSQ deux subventions pour la création de deux chaires de recherche dans le cadre d’un programme qui visait au départ à n’en financer qu’une seule pour tout le Québec.

Cette marque de reconnaissance démontre que les chercheurs et chercheuses de l’ÉTS ont acquis une expertise pointue en sciences des données et en santé.

À propos de la professeure Noumeir

Rita Noumeir, professeure au Département de génie électrique, développe des applications intégrant l’intelligence artificielle. Elle s’intéresse au traitement et à l’analyse des vidéos, des images et des signaux physiologiques. Ses travaux de recherche portent notamment sur la reconnaissance d’activités à partir de séquences de vidéos ainsi que sur l’aide à la décision pour améliorer la qualité des soins intensifs aux patients gravement malades.

Membre de plusieurs comités scientifiques, la professeure Noumeir est très sollicitée par des organismes subventionnaires nationaux et internationaux afin d’évaluer des propositions de recherche.

Depuis son arrivée à l’ÉTS en 1994, la professeure Noumeir a contribué à la publication de plus d’une centaine d’articles dans des revues internationales de haut niveau avec comité de lecture ou diffusés dans des conférences internationales.

Chercheuse principale de nombreux projets de recherche ayant bénéficié de subventions importantes, qu’il s’agisse de la Fondation canadienne pour l’innovation, du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) - Recherche et développement coopératif, de Prompt et de Mitacs, la professeure Noumeir a établi des liens étroits avec le Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine ainsi qu’avec des entreprises liées au domaine médical ou spécialisées en sécurité.

Pour en savoir plus :

Dix bourses de carrière et financement d’un regroupement de recherche dans le domaine de l'intelligence artificielle en santé et santé numérique : https://frq.gouv.qc.ca/dix-bourses-de-carriere-et-financement-dun-regroupement-de-recherche-dans-le-domaine-de-lintelligence-artificielle-en-sante-et-sante-numerique/

Pour en savoir plus sur les recherches dirigées par la professeure Noumeir en intelligence artificielle et santé :
Détecter les comportements destructeurs grâce à l’IA (vidéo)

Service des communications et du recrutement étudiant

Chantal Crevier 

514 396-8800, poste 7893

Toutes les nouvelles