Deux étudiantes-athlètes de l’ÉTS s’illustrent en volleyball

Une saison remarquable pour Marie-Anne April-Horth et Kim Delorme

17 mars 2022

L’équipe féminine des Piranhas volleyball a joué une excellente saison même si, en finale samedi dernier, elle s’est inclinée devant Chicoutimi. Deux étudiantes-athlètes se sont particulièrement illustrées au cours de l’année : Marie-Anne April-Horth et Kim Delorme.

Marie-Anne April-Horth, étudiante finissante en génie électrique et capitaine de l'équipe de volleyball féminine des Piranhas
Marie-Anne April-Horth, étudiante finissante en génie électrique

Étudiante finissante en génie électrique, Marie-Anne April-Horth a été nommée sur la première équipe d’étoiles de volleyball de la division 2 du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ). Elle a également reçu le Prix leadership et engagement social.

Marie-Anne excelle depuis maintenant quatre ans au sein des Piranhas volleyball. Capitaine de l’équipe, elle s’implique dans le développement du sport à l’ÉTS et participe quotidiennement à l’essor des Piranhas sur la scène universitaire québécoise. Impliquée dans Les Ingénieuses, elle contribue à la promotion des sciences auprès d’étudiantes de tous les âges afin de favoriser l’intégration des femmes dans le domaine du génie. Sa personnalité attachante, son leadership charismatique et ses performances tant académiques que sportives lui valent une place de choix dans l’histoire des Piranhas de l’ÉTS.

Statistiques :
Points/set : 2,89 (6e au classement)
Services marquants/set : 0,67 (2e au classement)
Attaques marquantes/set : 2,12 (6e au classement)

Kim Delorme, étudiante au cheminement universitaire en technologie et attaquante pour les Piranhas
Kim Delorme, étudiante au cheminement universitaire en technologie

Aussi nommée sur la première équipe d’étoiles, Kim Delorme a de plus remporté le titre de Recrue de l’année du RSEQ. Étudiante au cheminement universitaire en technologie, elle s’est imposée comme attaquante tout au long de la saison avec une récolte de 92 attaques marquantes, un sommet dans le circuit. Kim Delorme a également été la meilleure pointeuse des Piranhas, ajoutant 26 as, une marque inégalée cette année, et 14 blocs. Ses impressionnantes statistiques témoignent du rôle clé joué par Kim dans le succès de son équipe. 

Kim a un brillant avenir universitaire devant elle avec l’équipe de volleyball. Elle saura assurément contribuer au succès des Piranhas au cours des saisons à venir. On a eu un bel aperçu de son potentiel cette année, alors parions qu’elle deviendra une menace encore plus grande pour les défenses adverses dans les prochaines années.

Statistiques
Points/set : 3,82 (1re au classement)
Services marquants/set : 0,76 (1re au classement)
Attaques marquantes/set : 2,71 (4e au classement)

En terminant, nous ne pouvons passer sous silence le retour dans l’équipe d’Érika Bolduc, après une session à l’étranger à l’automne.

Cette étudiante finissante en génie de la production automatisée mérite une mention spéciale pour avoir géré l’offensive d’une main de maître. Elle a été un atout capital en cette deuxième moitié de saison. Au championnat, sa stratégie offensive a créé bien des maux de tête aux équipes adverses avec 2,20 points/set (ce qui la place au 9e rang du classement).

Érika a su apporter stabilité, calme et confiance à son équipe, ce qui a nettement aidé les Piranhas à se battre jusqu’à la toute fin!

Bravo à ces trois étudiantes-athlètes et à toute l’équipe féminine de volleyball!

Pour plus d’information :
Stéphanie-Élizabeth Le Sieur
Services à la vie étudiante
Centre sportif ÉTS

Toutes les nouvelles