Une collaboration entre l’ÉTS et l’UdM 

Concevoir une prothèse pour les bovins  

15 mars 2019

Tout comme les humains, les bêtes ont parfois besoin de prothèses. Les bovins, par exemple, peuvent aussi souffrir d’une rupture du ligament croisé crânial (LCC). Et si des prothèses existent pour soulager cette pathologie chez les humains et les chats, il en va autrement pour les bovins. En effet, il n’existe actuellement aucune prothèse dotée de propriétés mécaniques similaires à celle du ligament croisé crânial du bovin. Par conséquent, les prothèses installées chez ces animaux se brisent prématurément, entraînant, par le fait même, un échec chirurgical. 

La donne pourrait bientôt changer grâce à une collaboration entre les chercheurs de l’ÉTS et ceux de la Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal.  

En effet, les professeurs Yvan Petit, Éric Wagnac et Vladimir Brailovski de l’ÉTS collaborent actuellement avec les chercheurs Sylvain Nichols et André Desrochers de l’Université de Montréal à la conception d’une prothèse du LCC innovatrice et fiable.  Les bovins pourront ainsi bénéficier de pronostics chirurgicaux aussi fiables que les félins et les humains.    

Yvan Petit. 

Vladimir Brailovski.

Éric Wagnac. 

Pour en savoir plus :
Prothèse du ligament croisé crânial pour les bovins (site de l’UdM). 

Chantal Crevier
Service des communications ÉTS 
514 396-8800, poste 7893

Toutes les nouvelles