Budget provincial

La construction d’un nouveau pavillon à l’ÉTS figure parmi les priorités d’investissement du gouvernement

27 mars 2019

Le projet de construction d’un nouveau pavillon sur le campus de l’ÉTS figure parmi les priorités d’investissement identifiées par le gouvernement du Québec dans le budget provincial présenté le 21 mars dernier.

Des investissements dans des projets d’infrastructures pour les établissements du réseau de l’Université du Québec font partie des mesures mises de l’avant dans ce budget afin de bonifier le financement des universités. Des bourses d’excellence aux futurs enseignants et un appui spécifique dédié aux établissements universitaires en région y figurent également.

En effet, pour l’année 2019-2020, des investissements totalisant 669,7 M$ ont été annoncés dans les infrastructures, incluant 42,5 M$ pour la construction d’un nouveau pavillon à l’ÉTS (no 13 sur le plan ci-dessous).

Le nouveau bâtiment de cinq étages sera situé derrière le pavillon principal actuel, soit à l’angle des rues William et Young. Il est prévu que ce pavillon puisse abriter des salles de classe, des laboratoires d’enseignement et des espaces administratifs.

« Le manque d’espace auquel l’École est confrontée actuellement a un effet direct sur notre capacité à former les ingénieurs dont le Québec a grandement besoin. Il est un frein à notre volonté d’offrir des installations à la hauteur de ce que nos étudiants et nos chercheurs attendent de notre établissement. Nous sommes extrêmement reconnaissants de ce soutien essentiel qui nous aidera à réaliser des projets porteurs d’avenir pour l’ÉTS. C’est toute l’industrie et l’économie du Québec qui en tireront profit », a indiqué Cédrick Pautel, directeur général par intérim et secrétaire général de l’ÉTS.

Financement du génie : en attente d’un appui pour le financement du génie
De façon plus globale, le gouvernement a présenté un rehaussement du financement de fonctionnement des universités de plus de 90 M$, soit une hausse de 3 %, laquelle s’ajoute au réinvestissement annoncé en 2018-2019. C’est donc un engagement continu envers le développement du savoir et des compétences de haut niveau.

Malgré cela, l’ÉTS demeure préoccupée par le financement du génie au Québec. En collaboration avec les autres facultés de génie du Québec et des représentants de l’industrie, elle entend poursuivre ses démarches avec le gouvernement dans les semaines à venir afin d’assurer un financement adéquat du secteur du génie et de l’informatique, et ce, pour répondre adéquatement aux besoins de l’industrie.

Voir aussi : Plan de développement urbanistique du campus ÉTS

Pour information :
Stéphanie Sauvé
Directrice des communications
École de technologie supérieure
514 396-8410

Toutes les nouvelles