Mon ÉTS  |  Bibliothèque  |  Bottins  |  Emplois  |  Intranet  |  ENGLISH
2018  

Thomas Dupont

Un spécialiste en vibrations, acoustique et dynamique des structures

15 août 2018
Passionné de sciences et de musique, il est tout à fait logique que Thomas Dupont se soit orienté vers les vibrations et l’acoustique. Titulaire d’une maîtrise de recherche et d’un doctorat dans ce domaine, ce chercheur originaire de Nice, en France, vient tout juste de se joindre à l’ÉTS en qualité de professeur agrégé.

Avant de se joindre à l’équipe de l’ÉTS, Thomas Dupont a occupé un poste d’ingénieur dans une entreprise française – toujours dans le même domaine – et cela pendant plusieurs années. De plus, il a été maître de conférences (professeur agrégé titulaire) pendant plus de douze ans à l’Institut supérieur de l’automobile et des transports (ISAT) de l’Université de Bourgogne, à Nevers, où il a, entre autres, mis sur pied le groupe optionnel de spécialisation en ingénierie Comportement et confort des véhicules : vibrations, acoustique et dynamique des transports.

Ses champs d’enseignement sont étroitement liés à sa recherche et à son expérience en ingénierie : vibrations, dynamique des structures, acoustique, vibroacoustique, physique des ondes, ainsi que des matières d’ingénierie comme la dynamique du véhicule, le confort véhicule, l’environnement et les normes, les méthodologies expérimentales, et les systèmes de réduction du bruit et des vibrations.

Ses recherches s’intéressent aux comportements vibratoires, vibro-acoustiques et acoustiques des structures complexes et des matériaux tels que les matériaux absorbants et/ou isolants et/ou amortissants (matériaux structurés, métamatériaux et matériaux bio recyclables, p. ex.). Il travaille aussi sur le développement de méthodologies expérimentales dans le domaine. Il propose de contribuer au développement de la recherche à l’ÉTS en participant au laboratoire Dynamo et au Groupe de recherche en acoustique à Montréal (GRAM), et il compte concentrer ses efforts sur les trois axes de recherche suivants :

Matériaux structurés pour des applications en acoustique et vibrations basses fréquences


Le professeur Dupont entend poursuivre à l’ÉTS ses recherches sur le développement de nouveaux matériaux structurés absorbants/amortissants basses fréquences comme les métamatériaux pour la réduction du bruit et des vibrations des structures, notamment dans le cadre d’un projet réunissant l’ÉTS et les universités de Sherbrooke, de Bourgogne (France) et de Salford (Royaume-Uni). Ses travaux ont pour objectif le développement de structures intégrant entre autres des métamatériaux. Comme la structure interne de ces métamatériaux est contrôlée et suit un arrangement périodique, on peut obtenir des propriétés physiques intéressantes que l’on ne retrouve pas chez les matériaux naturels.

En parallèle, il mènera un projet de collaboration avec les universités McGill et de Bourgogne sur le comportement vibratoire non linéaire de structures microperforées qui subissent de forts niveaux d’excitation. Ces structures légères peuvent posséder de bonnes propriétés d’amortissement et sont susceptibles d’être utilisées dans des environnements hostiles comme dans les moteurs, les réacteurs d’avion ou les coiffes de fusées où les niveaux d’excitation mécanique et/ou acoustique peuvent être très élevés.

Confort et santé au travail au Québec dans le domaine des vibrations
Thomas Dupont s’intéresse aussi à la sécurité, la santé et le confort en milieu de travail. Ses recherches en ce sens portent entre autres sur l’exposition aux vibrations des travailleurs qui peuvent induire d’importants problèmes de santé qui peuvent s’avérer irréversibles. Deux projets d’étude sur le transfert vibratoire machine-homme et l’évaluation des effets/doses seront mis en place à l’ÉTS en collaboration avec l’IRSST (Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et sécurité au travail) et des partenaires de l’Université du Québec à Trois-Rivières et de l’Université de Sherbrooke. Les sujets d’étude sont :

  • Les cloueuses portatives auxquelles sont associées certaines problématiques de santé, dont le syndrome de Raynaud et les troubles de sensibilité des doigts ou d’articulation (poignet et coude).
  • Les sièges à suspension des systèmes de transport et de construction (dont les sources vibratoires sont responsables de lombalgies et de hernies discales). Un projet de développement d’un banc multiaxe d’essais vibratoires sur sièges est actuellement en cours à l’ÉTS.


Problématique du bruit dû aux activités récréatives au Québec
Thomas Dupont et le professeur Olivier Doutres de l’ÉTS ont été sélectionnés par le Ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) sur un appel à projets pour mener une étude sur la problématique du bruit environnemental au Québec provoqué par les activités récréatives extérieures bruyantes comme les festivals, les sports mécaniques et les concerts amplifiés. En effet, ces activités peuvent induire des problèmes de santé et/ou d’inconfort pour les participants ainsi pour la population riveraine.

D’ailleurs, plusieurs stages abordant cette thématique seront offerts dans le cadre de projets de fin d’études (PFE). Il sera question, notamment d’un atelier de sensibilisation aux problématiques d’audition auxquelles on s’expose lors d’activités très bruyantes. Les étudiants pourront profiter de conseils en matière de protection et de réflexes à adopter. 

Outre sa science, le professeur-chercheur Thomas Dupont apporte à l’ÉTS son enthousiasme et son amour du plein air (et de la musique !).


Pour information
Service des communications
Emmanuelle Berthou
514 396-8427


NouvellesFil RSS