Mon ÉTS  |  Bibliothèque  |  Bottins  |  Emplois  |  Intranet  |  ENGLISH
2018  

Infographie 3D et réalité virtuelle

Le travail du professeur Eric Paquette reconnu par ses pairs aux Pays-Bas

22 mai 2018
Le professeur Eric Paquette et son équipe ont remporté le prix du meilleur article du 14th Workshop on Virtual Reality Interaction and Physical Simulation (VRIPHYS2018) le 16 avril dernier à Delft, aux Pays-Bas.

Leur article intitulé Simulation temps réel par conduits virtuels pour la modélisation de liquide superficiel a été retenu parmi tous les projets présentés et provenant de différents pays.

Professeur au Département de génie logiciel et des TI, Eric Paquette concentre ses travaux de recherche sur l’animation et la simulation, l’infographie 3D, le traitement de maillages et le réalisme des images de synthèse.

Si la grande majorité de ses projets concerne le monde du jeu et du cinéma, certains d’entre eux ont une portée plus pédagogique. Par exemple, les travaux cités dans l’article ont été réalisés en collaboration avec David Mould, de l’Université Carleton, et la compagnie OSSimTech en vue de créer des outils de simulation destinés à la formation de futurs chirurgiens.

Le professeur Paquette et les doctorants François Dagenais, Julián Guzmán et Valentin Vervondel y proposent une approche pour la simulation temps réel de liquide superficiel, basée sur le modèle des conduits virtuels avec une carte d'élévation multicouches.



Dans la vidéo explicative, on voit qu'on peut simuler des liquides présentant des viscosités grandissantes, reproduisant le comportement de l'eau, de l'huile, ou du miel. On voit également des conduits étendus (extended pipes) qui permettent de continuer la propagation du liquide même quand un passage sous un objet est complètement inondé, ce qui n'est pas possible avec les méthodes de conduits virtuels actuelles. La méthode est applicable dans divers contextes, comme l'entraînement pour la chirurgie dans un environnement virtuel.

La vidéo présente également la courbure de la surface du liquide au contact de solides (meniscus). Les modèles sont généraux et peuvent être utilisés selon la méthode des conduits virtuels autant que selon d'autres approches de simulation basées sur une carte d'élévation, telles que la méthode des équations de liquide superficiel (shallow water equation).

Voir aussi :
Laboratoire de recherche en multimédia de l’ÉTS
Pour information
Sébastien Langevin
Conseiller en communication - ÉTS
514 396-8427


NouvellesFil RSS