Gala reconnaissance ÉTS

Célébration des réussites de la dernière année en enseignement et en recherche

27 mars 2018

L’heure était à la fête le 22 mars dernier à l’ÉTS à l’occasion du Gala reconnaissance, un événement annuel au cours duquel l’ÉTS récompense les chercheurs et les enseignants s’étant particulièrement illustrés pendant la dernière année.

Le prix de l’invention la plus prometteuse

Après avoir obtenu le Prix d’excellence du conseil d’administration à un chercheur émergent l’année passée, c’est maintenant pour le prix de l’invention la plus prometteuse que le professeur Jérémie Voix a été récompensé. Dans le cadre de ses recherches dans le domaine des technologies intra-auriculaires, il a mis au point un appareil et une méthode améliorant la qualité des signaux captés par un microphone placé dans le canal auditif d’un utilisateur se trouvant dans un environnement bruyant. Device and Method for Improving the Quality of In-Ear Microphone Signals in Noisy Environments est par ailleurs déjà intégré dans un produit commercialisé par la compagnie EERS Global Technologies et au cœur de plusieurs autres solutions ou applications pour lesquelles des demandes de brevet ont été récemment déposées.

Claire Samson, doyenne de la recherche, Rachel Bouserhal, post-doc ayant travaillé avec le professeur de génie mécanique et lauréat Jérémie Voix, et Charles Despins, directeur des affaires professorales, de la recherche et des partenariats.

L’invention orpheline valorisée ayant un potentiel commercial important

Une invention orpheline est une technologie qui, au départ, n’était rattachée à aucun partenaire industriel. Cette année, l’ÉTS tenait à souligner le travail du professeur Kamal Al Haddad qui a conçu non pas une, mais bien deux technologies : Multilevel Electric Power Converter et Method and System for Operating a Multilevel Inverter. Le convertisseur d’énergie électrique multiniveaux du professeur Al Haddad est doté d'une nouvelle architecture utilisant un nombre réduit de composantes électroniques actives et de composantes électriques passives. Offrant cinq ou sept niveaux de tension, ce convertisseur génère des signaux quasi-sinusoïdaux à faibles contenus harmoniques dans le but d’améliorer la qualité de l’énergie électrique.

Claire Samson, doyenne de la recherche, Kamal Al Haddad, professeur de génie électrique et lauréat, et Charles Despins, directeur des affaires professorales, de la recherche et des partenariats.

Le prix de l’entreprise du Centech la plus prometteuse

Le Gala reconnaissance est également l’occasion de mettre en valeur l’entreprenariat à l’ÉTS. Cette année, la jeune compagnie Spark Microsystems a reçu le prix de l’entreprise du Centech la plus prometteuse. La compagnie a conçu un dispositif permettant l’utilisation des appareils connectés au WiFi sur une plus longue période sans nécessiter de recharge. En réduisant considérablement la consommation d'énergie des appareils connectés, ce transmetteur-récepteur sans fil de très faible puissance promet de révolutionner l’internet des objets.

Richard Chénier, directeur du Centech, Dominic Deslandes et Frédéric Nabki, professeurs de génie électrique et lauréats, et le directeur général Pierre Dumouchel.

Autres mentions et récompenses

Dans le cadre du gala, neuf projets d’envergure, conduits par des professeurs-chercheurs de l’ÉTS et leur équipe, ont également été salués :

  • Le projet Injectable bioactive hydrogel for the regeneration of intervertebral disc de la professeure Sophie Lerouge, en collaboration avec le professeur Éric Wagnac.
  • Dirigé par le professeur Daniel Perraton, en collaboration avec Eurovia Canada et le professeur Michel Vaillancourt, le projet La fatigue de l'enrobé à module élevé (EME) pour régions froides arrimée au dimensionnement mécanistique-empirique (M-E) des chaussées.
  • Le professeur Vladimir Brailovski et ses deux projets : Post-processing of laser powder bed-fused IN625 components for better mechanical properties, surface finish and tolerances, en collaboration avec le professeur Antoine Tahan, et Optimizing the rheology of metal powder feedstock for the production of high-density components by powder metallurgy, additive manufacturing and metal injection molding techniques, en collaboration avec le professeur Vincent Demers.
  • Le projet Communauté minière nordique net-zéro du professeur Daniel R. Rousse, en collaboration avec les professeurs Ambrish Chandra et Ricardo Zednik.
  • Le projet du ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports Infiltrations d'eau dans le tunnel Ville-Marie: caractérisation et pistes de solutions mené par le professeur François Duhaime, en collaboration avec les professeurs Conrad Boton et Lotfi Guizani.
  • Les deux projets du professeur du Département de génie électrique Georges Kaddoum : On the Applications of Big Data and Wireless Technologies for Smart Cities et Émulateur de canaux pour la recherche en télécommunication de 4e et 5e génération.
  • Et finalement, le projet Développement d'une nouvelle technologie de forge d'alliage d'aluminium pour des applications de suspension automobile du professeur Philippe Bocher et son collègue le professeur Vincent Demers.

Le Gala reconnaissance est également l’occasion de remettre les prix d’excellence du conseil d’administration de l’ÉTS ainsi que d’honorer deux partenaires industriels d’exception.

Toutes les nouvelles