Mon ÉTS  |  Bibliothèque  |  Bottins  |  Emplois  |  Intranet  |  ENGLISH
2017  

Tasseda Boukherroub

Nouvelle professeure au Département de génie de la production automatisée

24 janvier 2017
Tasseda Boukherroub

Le Département de génie de la production automatisée a tout récemment accueilli la professeure Tasseda Boukherroub.

Diplômée en génie industriel de l’École Polytechnique d’Alger, Tasseda Boukherroub a fait un master en management intégré de la production de biens et de services à l’Université de Lorraine, en France, puis un doctorat à l’Institut national de sciences appliquées (INSA) de Lyon. Arrivée au Québec en 2012 à titre de stagiaire de recherche dans le cadre de son doctorat au Consortium de recherche FORAC de l’Université Laval, elle y a par la suite été chercheure postdoctorale et chargée de laboratoire et de cours.

Les travaux postdoctoraux de Mme Boukherroub abordent la planification des chaînes d’approvisionnement durables, plus particulièrement reliées au secteur des produits forestiers. Ses projets de recherche ont trait à l’amélioration de la planification participative à l’aide de théâtres de décisions (ou environnements de collaboration immersifs), à la gestion durable des stocks ligneux et à l’optimisation des décisions d’attribution des ressources forestières aux usines de transformation. Elle s’intéresse également à l’optimisation de l’approvisionnement de la biomasse forestière pour la fabrication de produits bioénergétiques.

La professeure s’intéresse à l’intégration du développement durable aux opérations et décisions des organisations. Jusqu’à maintenant, explique-t-elle, ces dernières tenaient essentiellement compte des critères économiques, notamment la réduction des coûts, pour mettre sur pied leur chaîne d’approvisionnement. Elle veut proposer de nouveaux modèles intégrant les principes du développement durable.

À l’ÉTS, la professeure se concentrera entre autres sur ces deux thématiques : l’intégration des critères environnementaux, sociaux et économiques dans la gestion des opérations; et l’intégration des préoccupations des parties prenantes dans la prise de décision. Outre le secteur forestier, elle s’intéressera à ces questions dans les domaines de la distribution et du transport, de la planification urbaine et de l’agroalimentaire.

Ses thèmes de recherche récents

La planification forestière durable par l’approche des théâtres de décisions
Le régime forestier mis en place en 2013 inclut un mécanisme de collaboration et de planification participative permettant à tous les utilisateurs du territoire forestier de prendre part aux décisions. Tasseda Boukherroub propose d’utiliser les théâtres de décisions (environnements de collaboration immersifs) afin de faciliter la planification collaborative. Pour cela, elle a développé une approche pour la conception de ces environnements. Pour les implanter, elle propose un système d’aide à la décision tenant compte des besoins des planificateurs, des  analystes et des différents utilisateurs du territoire forestier.

Optimisation de l’approvisionnement en bois des compagnies forestières
Au Canada, où plus de 90% des ressources forestières sont publiques, les compagnies forestières désirant s’approvisionner sur les terres de l’État doivent détenir des contrats d’approvisionnement avec les gouvernements provinciaux leur garantissant annuellement une certaine quantité de bois. Le nouveau régime forestier a toutefois conduit à la réduction des quantités attribuables aux usines et à une compétition accrue entre elles. Tasseda Boukherroub a proposé une approche intégrée d’attribution. Cette dernière repose sur la capacité des usines à créer de la valeur en matière de retombées économiques et sociales et de préservation de l’environnement, et assure en même temps l’équité entre les usines bénéficiaires.

Conception de la chaîne logistique d’un produit bioénergétique
Tasseda Boukherroub a analysé la possibilité d’implanter une usine de granules de bois sur la Côte-Nord afin de valoriser la biomasse forestière, abondante dans la région, dont l’industrie forestière fait peu usage. Elle a analysé la faisabilité logistique et déterminé les conditions d’exploitation optimales assurant la rentabilité économique. La professeure a proposé d’intégrer la chaîne d’approvisionnement des granules de bois à la chaîne de création de valeur des produits forestiers existants afin d’améliorer la rentabilité de l’ensemble des joueurs et renforcer l’industrie sur la Côte-Nord.

Parallèlement à ses activités de recherche, la professeure Boukherroub enseignera la gestion des opérations, des flux et des stocks à la maîtrise et au baccalauréat en génie de la production automatisée et en génie des opérations et de la logistique.
Pour information
Manon Lamoureux
Service des communications
514 396-8973

NouvellesFil RSS