Mon ÉTS  |  Bibliothèque  |  Bottins  |  Emplois  |  Intranet  |  ENGLISH
2017  

Maxime Fafard, un diplômé en génie logiciel de l'ÉTS

Sofdesk, une entreprise cofondée par un diplômé de l’ÉTS, recevra 3 millions de dollars de deux investisseurs.

6 mars 2017
Maxime Fafard, un diplômé de l'ÉTS en génie logiciel, est l'un des cofondateurs de Sofdesk.
Maxime Fafard, un diplômé en génie logiciel de l’ÉTS, a eu la piqûre de l’entrepreneuriat très tôt dans sa vie. Entre son entrée à l’école secondaire et sa sortie de l’université, il aura créé quatre entreprises!  Sofdesk, la toute dernière-née qu’il a confondée avec Lennie Moreno et Louis-Karl Laframboise, vient de faire son entrée dans la cour des grands : elle recevra un investissement de 3 millions de dollars de la part de deux sociétés en capital de risque.  Grâce à cet investissement, Sofdesk pourra ainsi développer son marché nord-américain et installer ses bureaux dans un milieu favorisant la créativité.

L’entreprise se spécialise dans le développement de solutions logicielles pour les secteurs de l’énergie solaire, de la réfection des toitures, de l’assurance et des utilités.

La première solution conçue par Sofdesk été imaginée par le cofondateur, Lennie Moreno, qui est aussi un ancien installateur de panneaux solaires. « Réaliser un projet solaire résidentiel requiert des centaines d’heures de travail et des efforts importants aux étapes de la vente, du marketing et de l’installation. Sofdesk permet non seulement aux entreprises qui travaillent dans ce secteur d’automatiser les devis, la gestion de projet et le design mais aussi de trouver de nouveaux clients et du financement », explique Maxime. 

Bâtir des entreprises fait résolument partie de l’ADN de Maxime. À peine âgé de onze ans, il crée une entreprise d’entretien de pelouses qu’il gardera jusqu’à son entrée à l’ÉTS. « Avec un ami, je tondais des pelouses.  Nous avions alors construit une remorque que nous accrochions à l’arrière de nos bicyclettes pour transporter notre matériel. Au fil des ans, nous recevions de plus en plus de demandes, à un point tel que nous avons dû embaucher quatre employés pour nous aider », se rappelle-t-il

Durant ses études universitaires, il conçoit plusieurs applications web en tant que consultant. La maintenance de celles-ci est aujourd’hui assurée par un employé. Il a aussi créé une plateforme appelée Meet R&D, une sorte de LinkedIn pour les chercheurs universitaires. Et bien que cette plateforme n’ait pas obtenu le succès escompté, elle lui a appris beaucoup. « Comme je suis passé par le Centech pour démarrer ce projet, j’ai appris beaucoup de choses sur le démarrage d’une entreprise et sur le financement. Ces connaissances m’ont beaucoup servi par la suite », tient-il à préciser.

Et quels conseils donne-t-il aux futurs entrepreneurs? « N’hésitez pas à vous lancer, commencez dès que vous avez une idée. Et surtout, ne craignez pas l’échec », conclut-il.

Pour en savoir plus 
:

Sofdesk
Pour information
Service des communications ÉTS
Chantal Crevier
514 396-8800, poste 7893

NouvellesFil RSS