Mon ÉTS  |  Bibliothèque  |  Bottins  |  Emplois  |  Intranet  |  ENGLISH
2017  

Le Gala reconnaissance ÉTS

L’ÉTS souligne le travail exceptionnel de ses chercheurs et enseignants

4 avril 2017
Plus de 150 personnes se sont rassemblées à l'ÉTS mercredi dernier afin de célébrer la recherche et l'enseignement dans le cadre du gala reconnaissance ÉTS. Soulignant les « bons coups » de l’année 2016, le Gala est l’occasion de mettre en valeur des enseignants et chercheurs qui se sont distingués et dont le travail mérite d’être salué.

Le prix de l’invention la plus prometteuse

La professeure Sophie Lerouge n’en est pas à un honneur près. Après avoir obtenu le prix d’excellence du c.a. en recherche l’année dernière, c’est maintenant le prix de l’invention la plus prometteuse qui lui a été octroyé pour son Thermosensitive and biocompatible injectable chitosan gels with high mechanical resistance. Sous la direction de la professeure Sophie Lerouge, des chercheurs du Centre de recherche du Centre hospitalier de l’Université de Montréal ont mis au point un biogel injectable qui s’avère efficace pour livrer des agents anti-cancer directement dans les tumeurs cancéreuses et les tuer. Si elle fonctionne chez les patients, cette gélatine thérapeutique pourrait un jour révolutionner les traitements contre plusieurs formes de cancer. Félicitations à madame Lerouge pour ce prix, mais surtout, un immense bravo pour tous les efforts qu’elle met dans ce projet qui est… très prometteur!



L'invention orpheline valorisée ayant un potentiel commercial important

Une invention orpheline est une technologie qui, au départ, n’était rattachée à aucun partenaire industriel. Le système d’alignement pour l’étalonnage de girouettes nacelles pour éoliennes répond tout à fait à ce critère, c’est pourquoi le professeur Antoine Tahan et le diplômé Francis Pelletier sont cette année les récipiendaires du prix de l’invention orpheline valorisée ayant un potentiel commercial important. Dus aux processus de fabrication, d’installation et de réparation, il arrive fréquemment que les girouettes nacelles des éoliennes ne sont pas correctement orientées, ce qui occasionne des pertes énergétiques importantes. L’invention en question est un outil permettant d’orienter le centre de la girouette installée sur la nacelle d’une éolienne avec l’arbre principal de l’éolienne et de compenser l’erreur systématique sur la mesure de la direction du vent. Une petite révolution dans le domaine de l’énergie éolienne qui est vouée à un grand avenir commercial!  



Trois partenaires d’excellence en recherche et innovation

En septembre dernier, Vidéotron, Ericsson, le Quartier de l’innovation et l’ÉTS se sont unis pour créer le premier laboratoire à ciel ouvert de la vie intelligente au Canada. Situé au cœur du Quartier de l’innovation, ce laboratoire unique en son genre permettra aux entreprises, chercheurs et étudiants de tester la multitude de facettes associées à cette nouvelle industrie des télécommunications de 5e génération. Ils pourront ainsi expérimenter sur le terrain diverses applications technologiques et contribuer à améliorer et simplifier le quotidien des Québécois. Dans ce cadre, afin de souligner une collaboration exceptionnelle au développement des activités de recherche-innovation à l’ÉTS, le prix des partenaires d’excellence en recherche-innovation a été décerné à Vidéotron, Ericsson et au Quartier de l’innovation.



Hommage à deux partenaires de transfert technologique

Afin de souligner l’important partenariat mis en place par des activités de transfert technologique dans le domaine de la technologie intra-auriculaire, l’ÉTS a tenu à rendre hommage à EERS et à la Fondation de Gaspé Beaubien. C’est grâce à leur apport indispensable aux activités de la Chaire industrielle de recherche en technologies intra-auriculaires CRSNG-EERS (CRITIAS) que des technologies de pointe reposant sur des plateformes matérielles originales pour instrumenter l'oreille humaine pourront être développées à l’ÉTS. Ces technologies permettront à EERS de commercialiser différentes familles de dispositifs connectés permettant la protection de l'ouïe, l'aide auditive, la communication bidirectionnelle et l'interfaçage cerveau-ordinateur pour les marchés industriels, médicaux, consommateurs et militaires. Par sa contribution, la Fondation de Gaspé Beaubien a permis l'expansion d’un laboratoire de classe mondiale et l’aménagement d’espaces dédiés à la Chaire de recherche. L’ÉTS est fière de pouvoir compter ces deux organismes parmi ses partenaires de premier plan.



Le prix de l’entreprise du Centech la plus prometteuse

Chaque année, l’ÉTS remet un prix à l’entreprise du Centech la plus prometteuse afin d’encourager la relève et de souligner l’apport du Centech à l’écosystème de l’ÉTS. L’entreprise récipiendaire cette année est Sollum technologies. La compagnie a développé une technologie inédite permettant de récréer à 100 % la lumière du soleil. Cette solution d’éclairage d’avant-garde bénéficie tout autant aux humains, aux animaux qu’aux organismes vivants. Le spectre des applications de la technologie de SOLLUM est extrêmement large, allant de l’éclairage parfait pour mettre en valeur des œuvres d’art dans musées à celui qui contribue au bien-être des animaux dans un zoo, par exemple, en passant par la possibilité de cultiver fruits et légumes à l’année en région nordique. Sollum technologies est une entreprise très prometteuse que l’ÉTS est fière de compter dans son giron.



Autres mentions et récompenses

Dans le cadre du gala, neuf projets d’envergure, conduits par des professeurs-chercheurs de l’ÉTS et leur équipe, ont également été salués :

  • La Chaire de recherche en technologies intra-auriculaires EERS-CRSNG, dont le titulaire est Jérémie Voix et, tel que mentionné plus haut, le fruit d’une longue collaboration avec l’entreprise EERS, spécialiste de la protection auditive.
  •  

  • Le projet Développement d'un moteur de positionnement permettant de générer des postures plausibles et répétables pour l'ergonomie virtuelle est dirigé par le professeur Rachid Aïssaoui en collaboration avec les professeurs Jacques de Guise, Nicola Hagemeister et Louis Rivest.
  •  

  • Le projet Optimisation et intégration du système de propulsion, dirigé par Hany Moustapha avec la collaboration de Sylvie Doré et François Garnier, vise à développer de nouvelles corrélations et facteurs pour la conception de turbines.
  •  

  • Dirigé par Daniel Forgues en collaboration avec les professeurs Alain April, Sylvie Doré, Danielle Monfet, Constantine Katsanis et Louis Rivest, le projet Optimization of the information flow using BIM within the construction supply chain vise à utiliser la modélisation des données du bâtiment et les technologies qui y sont reliées comme facilitateurs et moteurs de changement pour simplifier le traitement de l’information.
  •  

  • Le projet Incertitudes en modélisation numérique hydraulique des ruptures de barrages est dirigé par Azzeddine Soulaïmani en collaboration avec Hydro-Québec.
  •  

  • Le projet Modélisation de l’influence des émissions aéroportuaires sur la qualité de l’air au niveau local dans la région de Montréal, dirigé par François Garnier en collaboration avec Patrice Seers, et de concert avec le CRIAQ.
  •  

  • Dirigé par Sylvain Cloutier en collaboration avec Airbus et Nanogrande, le projet Revêtement anticorrosion autoguérissant et conducteur pour les alliages d’aluminium utilisés dans l’industrie aéronautique et spatiale servira de substitut écologique aux traitements actuels utilisant le chrome hexavalent comme inhibiteur de corrosion.
  •  

  • Dirigé par Daniel Rousse en collaboration avec Ricardo Zednick et Tugliq, le projet Communauté minière nordique net-zéro vise à concevoir et implanter une solution adaptative à la gestion intelligente de l’énergie hors réseau et à concevoir des unités d’habitation alimentées par ce système énergétique.
  •  

  • Dirigé par Mohammad Jahazi en collaboration avec INNO-VÉ, Verbom et l’Association de l’aluminium du Canada, le projet High speed thermo-forming of 5083 aluminium alloy for use in automotive industry est destiné à la production de panneaux thermoformés pour le constructeur automobile de voitures électriques Tesla.

Le Gala reconnaissance est également l’occasion de remettre les prix d’excellence du conseil d’administration de l’ÉTS ainsi que d’honorer les gagnants du concours Ma thèse en 180 secondes.

Pour information
Cindy D. Gauthier
Service des communications
514 396-8800, poste 7471


NouvellesFil RSS